Il était une fois en Amérique

Le 3 décembre 1933, aux Etats-Unis. La Prohibition vit ses dernières heures. Noodles et ses amis d'enfance, des truands enrichis grâce à la contrebande d'alcool, doivent effectuer une dernière livraison. Pour les sauver d'eux-mêmes, Noodles a donné ses amis. Mais l'arrestation tourne à la boucherie et tous sont tués. Anéanti, Noodles s'installe dans une fumerie d'opium du quartier chinois et laisse les souvenirs remonter à la surface de sa mémoire. Quarante ans plus tôt, dans le quartier de Lower East Side, peuplé d'émigrants et de crève-la-faim, ils formaient une bande de gamins débrouillards déjà prêts à affronter tous les dangers pour sortir de la misère. Lui était séduit par l'inaccessible Deborah. De menus larcins en coups de plus grande ampleur, la bande de compères s'était peu à peu introduite dans le milieu de la criminalité, tout en cultivant une profonde amitié...

Listes de films avec Il était une fois en Amérique
Les films épiques
Dans l'espace, comme dans les mondes d'heroic fantasy, explosions et coups d'épée s'entendent mieux dans une très grande salle de cinéma. Si le film épique est un genre à la mode, c'est qu'il imagine des univers fantastiques très vastes. Avec des quêtes ou des voyages dangereux menés par les héros, des menaces, des créatures et des combats, traduits à renfort d'effets spéciaux, toujours plus au sommet. Et le cinéma épique peut côtoyer science-fiction, fantastique, scènes de catastrophe, film de guerre, peplum... Pour des productions aux durées longues, qui donnent à visiter plusieurs planètes ou territoires. Avec bien entendu toujours, pour ajouter de l'enjeu, de l'amour aussi...
Le trafic de drogue au Cinéma

Si vous voulez regarder des films sur le trafic de drogue mais ne savez pas où commencer, cette liste est faite pour vous. Les grands classiques du trafic de drogue au cinéma (Les Affranchis, Scarface), les blockbusters américains déjà dans la légende (American Gangster) ou purement divertissants (Bad Boys, Savages), les films d'auteur sur la drogue (Traffic de Steven Soderbergh, Requiem for a dream de Darren Aronofsky) et, bien sûr, des productions venant directement de nos amis à l'est (Aniki, mon frère de Takeshi Kitano) et des films de prison (Midnight Express), s'y côtoient. Les Américains, dans Sicario : la Guerre des Cartels, mènent un combat aux très nombreuses zones d'ombres contre les trafics, tandis que Clint Eastwood passe dans l'illégalité dans La Mule... Entre ascensions et chutes de criminels aux couleurs de la cocaïne, films de mafia avec trafiquants et guerre des gangs, drames sur l'addiction ou films policiers contemplatifs avec belles scènes d'action, l'héroïne, la marijuana et bien d'autres substances trouvent des voies parfaites pour s'infiltrer dans les films.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer le fonctionnement du site, vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêt et réaliser des statistiques de visites