Nous irons à Deauville

Synopsis et Consensus de la critique

À Deauville, Lucien Moreau, flanqué de sa femme et de sa nièce, Sophie, vient occuper la villa qu'il a louée avec son ami Maurice Dubois, accompagné de sa séduisante épouse. Sur la route une rivalité de volant a opposé Lucien à un petit monsieur rageur et vindicatif. À l'arrivée, il tombe sur son patron féru de camping, qui lui compliquera la vie durant ces vacances tourmentées. La villa se révèle être en triste état, sans parler du ton cassant de sa propriétaire, Mme Couffinous, du machiavélisme des commerçants épiciers du quartier, des bévues du porteur de bagages.

Nous irons à Deauville

critique du public :

2,6

critique presse :

2,5

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer le fonctionnement du site, vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêt et réaliser des statistiques de visites