Un voyage avec Martin Scorsese à travers le cinéma américain

    |  1 |
    J'aime:
    Affiche du film Un voyage avec Martin Scorsese à travers le cinéma américain
    ma note
    je suis fan
    ajouter à mes films

    Notez le film : 


    ecrire mon avis/critique
    recommander à mes amis
    BANDE ANNONCE
    VO

    Un voyage avec Martin Scorsese à travers le cinéma américain

    UTILISATEURS
    (4.25 pour 3 notes)
    REALISATION:
    ANNEE:
    1995
    PAYS:
    Etats-Unis,...
    DUREE:
    3h 45min
    ACTEURS:
    + Fiche complète

    Un voyage avec Martin Scorsese à travers le cinéma américain : Films proches

    <
    1
    2
    >
    Affiche du film Celluloîd closet
    Film
    pas de bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film A Century of Cinema
    Film
    pas de bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Pitch
    Film
    pas de bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Bruce Lee, martial arts master
    Film
    pas de bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Bugsy
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film American Movie
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Un voyage avec Martin Scorsese à travers le cinéma américain: ADN

    Synopsis du film Un voyage avec Martin Scorsese à travers le cinéma américain

    "Je vais vous parler des films qui ont nourri mes rêves, changé ma
    sensibilité et parfois même bouleversé ma vie. Des films qui, à tort ou à
    raison m'on poussé à devenir réalisateur moi-même" Martin Scorsese.
    Pourrait-on rêver meilleur guide pour retracer l'histoire du cinéma
    américain que l'un de ses monstres sacrés...

    Photos du film Un voyage avec Martin Scorsese à travers le cinéma américain

    Ajouter une photo du film Un voyage avec Martin Scorsese à travers le cinéma américain

    Extraits de films, bande-annonces

    Vous pouvez ajouter un extrait de film de Un voyage avec Martin Scorsese à travers le cinéma américain

    Listes avec le film Un voyage avec Martin Scorsese à travers le cinéma américain

    Ajouter une liste au film Un voyage avec Martin Scorsese à travers le cinéma américain
    Le très attendu Shutter Island, dernière réalisation du maestro Scorsese, sort mercredi dans les salles. L'adaptation du roman noir de Dennis Lehane marque la quatrième collaboration entre le...

    vos dernières critiques de film

    Ajouter une critique au film Un voyage avec Martin Scorsese à travers le cinéma américain
    girliecinephilie
    Le 07/01/2016
    0 critique
    La première, et pas des moindres, qualité de ces films documentaires de Scorcese: il font encore plus aimer le cinéma. Car ce dernier n'a pas décidé de s'ériger en grand professeur, spécialiste du bon goût cinéphilique et des classiques à voir absolument pour ne pas avoir l'air naze en soirée. Non, Martin Scorcese a décidé de partager SON amour du cinéma, ses films préférés à lui, ceux qui l'ont émus, amusés, scotchés, et surtout ceux qui lui ont donné envie d'être le cinéaste qu'il est actuellement. C'est donc une histoire très personnel du cinéma qu'il nous fait partager, nous faisant (re)découvrir des trésors, n'hésitant pas à convoquer aussi bien les grands auteurs que le cinéma de genre. On est ainsi face à une magnifique rétrospective, mais aussi, à travers tous les exemples invoqués, à une très belle réflexion sur le travail de la mise en scène, sans prétention, avec simplicité et un indéniable amour du métier.

    Le premier coffret, consacré au cinéma américain est mon préféré des deux. Dans celui-ci, il s'interroge sur les rapports rentabilité-créativité qui font tout le sel d'Hollywood et s'intéresse particulièrement au cinéma de genre, en particulier le western, le film noir et la comédie musicale. L'occasion de revoir des extraits de La prisonnière du désert, de Kiss me Deadly ou de Meet me in St Louis. Il s'interroge également sur les différents rôles du réalisateur: illusionniste, contrebandier ou passeur d'image, et rend hommage à tous les cinéastes qui l'ont fasciné et inspiré, d'Orson Welles à Nicolas Ray en passant par Douglas Sirk. Je dois dire qu'avec ce coffret, je me suis complètement régalée, je n'ai absolument pas vu le temps passer et je me suis fait une belle liste de films à voir et à revoir.

    Site web:  http://girliecinephilie.blogspot.fr/2016/01/martin-fait-du-cine-club.html
    manub
    Le 13/01/2016
    0 critique
    Quel pied ! Je rentre d’un fabuleux périple de 8h00, Un Voyage avec Martin Scorsese à travers les cinémas américains et italiens.

    C’est sur Arte, éditeur de ce coffret, que j’ai découvert le volet consacré au cinéma américain. Mais je n’en avais vu qu’un passage donc quand Cinetrafic l’a proposé dans le cadre de son opération DVDtrafic, je n’ai pas hésité une seconde.

    Le documentaire s’ouvre sur un Martin Scorsese qui nous explique, des étoiles dans les yeux, comment enfant, il empruntait inlassablement à la bibliothèque de son quartier le livre de Deems Taylor, intitulé Pictorial history o the movies, livre qu’il lisait et relisait, toujours avec la même passion. C’est justement de passion dont il est question ici. De sa passion pour le cinéma et de l’influence, que tous ces films ont pu avoir sur lui. Et plus que tout, son souhait est de transmettre cette passion en nous donnant, à nous spectateur, envie de les découvrir.

    Je suis donc parti avec lui à la découverte de réalisateurs, de producteurs, des dilemmes et des rôles des uns et des autres. Je me suis promené dans des westerns, des films noirs et même des comédies musicales.

    Parmi tous les films évoqués, l’extrait qui m‘a sans doute le plus marqué est tiré d’un film de 1945 signé John M. Stahl, intitulé Péché mortel. J’y ai découvert une Gene Tierney au visage angélique et au comportement diabolique. Un film que je me suis promis de voir rapidement.

    Scorsese nous parle bien entendu réalisation, cadrage, photo, nous décortique certaines scènes. Il nous remet en mémoire des réalisateurs comme Ida Lupino, actrice-réalisatrice, Anthony Mann, Douglas Sirk, le roi du mélodrame, Robert Aldrich, Samuel Fuller, Erich Von Stroheim et aussi des incontournables comme Orson Welles, Elia Kazan, Stanley Kubrick ou John Cassavetes.


    Après ce survol du cinéma américain, c’est dans le cinéma italien que le voyage se poursuit. Toujours cette sensation d’un Scorsese, heureux de nous faire découvrir ces films qu’il a vu enfant sur le poste de télévision familiale d’un modeste appartement d’Elizabeth Street à New York.

    Alors que je m’attendais à être moins intéressé par cette partie, elle m’a encore plus emballé. J’ai trouvé le propos de Scorsese bien plus profond. Une profondeur sans doute induite par les films et les réalisateurs présentés.

    Roberto Rossellini, Vittorio de Sica, Luchino Visconti, Federico Fellini, Michelangelo Antonioni, des réalisateurs fondateurs du cinéma italien dont on découvre ou redécouvre avec plaisir de larges extraits de films comme La Dolce vita, Le voleur de bicyclette, Païsa, Senso ou encore Rome, ville ouverte et la Magnani, Stromboli et Ingrid Bergman.

    Là encore, je rentre de mon voyage avec une impressionnante liste de films à voir.

    Sans être jamais didactique, ce voyage rend un bel hommage aux cinémas de ces deux cultures. Qu’elles soient américaines ou italiennes, autant d’influences qui ont fait de Martin Scorsese le réalisateur qu’il est devenu.


    Site web:  http://bouquins-de-poches-en-poches.blogspot.fr/2016/01/dvd-voyages-avec-martin-scorsese.html
     Fermer Fermer
    En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer le fonctionnement du site, vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêt et réaliser des statistiques de visites