La Haine

Synopsis et Consensus de la critique

Inspiré d'une véritable bavure policière, La Haine raconte la journée d'une bande de jeunes de banlieue qui errent après l'agression de leur copain par un policier. En noir et blanc, Kassovitz dresse un portrait violent et enragé d'une banlieue délaissée. Prix de la mise en scène au festival de Cannes 1995 mais aussi César du meilleur film, ce drame marque les générations par son réalisme sans fard et poignant.

La Haine

critique du public :

3,9

critique presse :

4,4

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer le fonctionnement du site, vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêt et réaliser des statistiques de visites