A Woman Called Golda

Synopsis et Consensus de la critique

L'histoire de cette femme née en Russie et élevée au Wisconsin, qui est devenue Premier ministre d'Israël à la fin des années 1960 et au début des années 1970.

A woman called Golda

critique du public :

2,8

critique presse :

2,8

  • Genre
  • Sous-genre
  • Thématique
  • Émotion
  • Origine
  • Studio
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer le fonctionnement du site, vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêt et réaliser des statistiques de visites