La couleur du destin

Synopsis et Consensus de la critique

Earl Pilcher a 60 ans. Il a passé toute sa vie dans la même ville, dans la même maison, en Arkansas. Une existence simple et sans surprises pour un homme ordinaire élevé dans les traditions familiales du Sud. Pilcher s'apprête donc à couler une retraite tranquille, bercé de toutes ses certitudes, lorsqu'il découvre avec stupeur que sa mère naturelle était une Noire. Il réalise alors qu'il se connaît bien peu et décide d'en savoir un peu plus sur son passé. Il découvre, au cours de ses recherches, qu'il a un demi-frère. Pour mieux comprendre son histoire, Earl part à la recherche de cet inconnu, qui est, croit-il, devenu policier à Chicago...

A family thing

critique du public :

2,6

critique presse :

3,6

  • Genre
  • Sous-genre
  • Thématique
  • Émotion
  • Origine
  • Studio
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer le fonctionnement du site, vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêt et réaliser des statistiques de visites