L'Homme qui tua Don Quichotte

Synopsis et Consensus de la critique

L'un des projets les plus maudits de l'histoire du cinéma est enfin réalisé : avec L'Homme qui tua Don Quichotte, le cinéaste Terry Gilliam (ancien Monty Python, et signataire de Brazil, L'Armée des 12 singes, Las Vegas Parano), mène à bout l'adaptation du roman de Miguel de Cervantès (1605). Un chantier qu'il tenta de mettre en place, et de terminer, pendant 30 ans, avec entre autres à la clé, un début de tournage catastrophique en 2000, raconté dans le documentaire Lost in La Mancha. Ce film, présenté Hors Compétition à Cannes 2018, à titre de Film de Clôture, a été classé par certains critiques et spectateurs dans le top des meilleurs films d'aventure 2018, et parmi les meilleures adaptations 2018 également. On y suit un jeune réalisateur (Adam Driver, vu en Kylo Ren dans Star Wars : les Derniers Jedi, et dans BlackKklansman) en panne d'inspiration, qui revient sur les lieux de son premier tournage en Espagne, et retrouve son acteur principal (Jonathan Pryce, acteur dans Brazil, Taboo, et Grand Moineau dans Game of Thrones), qui incarnait le vieillard fantasque Don Quichotte et se prend désormais pour lui. Un voyage entre présent et temps de conte avec des chevaliers commence alors, où le héros se trouve, malgré lui, dans la peau du serviteur Sancho Pança. Au long de cette route, il va retrouver ses rêves...

The Man Who Killed Don Quixote

critique du public :

3,2

critique presse :

2,9

Listes de films avec L'Homme qui tua Don Quichotte
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer le fonctionnement du site, vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêt et réaliser des statistiques de visites