La Forme de l'eau

Synopsis et Consensus de la critique

Avec La Forme de l'eau – The shape of water, le réalisateur Guillermo del Toro (Le Labyrinthe de Pan, Hellboy) signe un nouveau film de monstre, en forme de drame romantique. Il plonge Sally Hawkins (Be happy, We want sex equality), ici jeune femme de ménage muette, dans une histoire d'amour avec une créature humanoïde sous-marine (Doug Jones, à la silhouette vue dans Le labyrinthe de Pan ou The Bye Bye Man), retenue dans un laboratoire. Une découverte que les Américains étudient, et que les Russes convoitent, en pleine Guerre Froide... Récompensée par le Lion d'or à la Mostra de Venise 2017, et par 4 Oscars, dont Meilleur film et Meilleur réalisateur, cette production se classe parmi les meilleurs films 2018, les meilleurs films de monstre et les meilleurs films fantastiques 2018 également. Le réalisateur y mêle science-fiction, fantastique et mélodrame, avec au passage une reconstitution historique stylisée des années 50-60. Au casting, on retrouve Richard Jenkins (The Visitor) en voisin sympathique, Michael Shannon (Take shelter, Man of steel) en grand adversaire, ou encore Octavia Spencer (Oscar du meilleur second rôle pour La Couleur des sentiments) en collègue révoltée.

The Shape of Water

critique du public :

3,5

critique presse :

4,4

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer le fonctionnement du site, vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêt et réaliser des statistiques de visites