Moi, Pierre Rivière, ayant égorgé ma mère, ma soeur et mon frère...

Le 3 juin 1835, Pierre Rivière, un jeune paysan normand de vingt ans, égorge à coups de serpe sa mère, sa sœur Victoire et son jeune frère Jules. Il prend la fuite et erre plusieurs semaines dans les bois avant de se faire arrêter. A peine emprisonné, le meurtrier, que la plupart des témoins décriront comme un garçon au comportement étrange, voire sous les traits d'un idiot, entreprend la rédaction d'un épais mémoire, texte d'une stupéfiante beauté, véritable autobiographie dans laquelle il expose les raisons qui l'on conduit à son geste : délivrer son père des « peines et afflictions » que lui faisait subir son épouse depuis le premier jour de leur mariage... Criminel monstrueux ou « pauvre » fou ? Le débat opposera longtemps magistrats et psychiatres.   Tourné avec des non professionnels dans la plupart des rôles principaux - recrutés parmi les paysans de la région- René Allio construit une œuvre singulière et forte qui restitue toute l'épaisseur de cette énigme.

Moi, Pierre Rivière, ayant égorgé ma mère, ma soeur et mon frère...
Listes de films avec Moi, Pierre Rivière, ayant égorgé ma mère, ma soeur et mon frère...
Autour du monde rural français
Au moment où les beaux jours commencent à revenir il est clair que l'exode annuel de nos grandes villes va bientôt débuter. Où vont tous ces Parisiens, ces Lyonnais ou bien ces Marseillais? A la campagne bien sûr! Cinetrafic vous propose alors de faire un tour des régions connues et peu connues de la France à travers le cinéma. Des Cévennes à l'Allier, en passant par la côte ouest et le Centre, cette liste n'oublie aucun coin reculé de l'Hexagone. Ça reste quand même plus authentique que quelques fleurs placées sur les Champs-Elysée.
Le cinéma d'auteur français
Se confronter au cinéma d'auteur revient souvent à se plonger dans des films au style reconnaissable, à la mise en scène ambitieuse, et au scénario doté d'enjeux profonds. Dans ce champ, beaucoup de drames se disputent l'affiche, avec parfois des héros en colère face à leurs parents. Mais le cinéma d'auteur français évolue avec le temps, et en fonction de l'actualité, les grands réalisateurs empoignent les sujets humains, ou sociaux, de leur époque. Pour donner des comédies, sur des femmes dans la cinquantaine, ou des trentenaires immatures, par exemple. Ou des thrillers en entreprise, des portraits des communautés homosexuelles ou lesbiennes, ou même des films fantastiques avec peu d'effets. Avec, toujours, des héros à la fois proches du public, et très en crise. Des personnages plongés dans des quêtes d'identité intenses...

+ de classements de films avec Moi, Pierre Rivière, ayant égorgé ma mère, ma soeur et mon frère...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer le fonctionnement du site, vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêt et réaliser des statistiques de visites