Burying the Ex

    J'aime:
    - Lorsqu'Evelyn meurt soudainement dans un accident, Max est enfin libéré de l'emprise de celle-ci, possessive et manipulatrice. Quelques mois plus tard, alors qu'il a trouvé en Olivia la femme de ses rêves, Max a la surprise de voir revenir d'entre les morts Evelyn, plus folle que jamais ! Burying the Ex est une comédie horrifique délirante et déjantée, qui nous prouve que l'amour est plus fort que la mort...
    Affiche du film Burying the Ex
    ma note
    je suis fan
    ajouter à mes films

    Notez le film : 


    ecrire mon avis/critique
    BANDE ANNONCE
    VO

    Burying the Ex

    UTILISATEURS
    (2.8 pour 11 notes)
    + Fiche complète

    Burying the Ex : Films proches

    <
    1
    2
    >
    Affiche du film Warm Bodies
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Dellamorte dellamore
    Film
    pas de bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Life After Beth
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film The Revenants
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Dead heads
    Film
    pas de bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Bienvenue à Zombieland
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Synopsis du film Burying the Ex

    Photos du film Burying the Ex

    Ajouter une photo du film Burying the Ex

    Extraits de films, bande-annonces

    Vous pouvez ajouter un extrait de film de Burying the Ex
    9229 Vues

    Listes avec le film Burying the Ex

    Ajouter une liste au film Burying the Ex
    Des zombies, des aliens, des monstres, des horreurs, des cauchemars : oui, mais avec le rire, ou le sourire. Pour ceux qui veulent des frayeurs joyeuses, des rires sadiques, de l'humour morbide et des...

    vos dernières critiques de film

    Ajouter une critique au film Burying the Ex
    tinalakiller
    Le 10/06/2016
    381 critiques
    Joe Dante a réalisé des films cultes qui ont traversé les générations comme, Piranhas, Gremlins ou encore Hurlements même si je pourrais en citer certainement d’autres. Mais depuis quelques années maintenant, les films de Joe Dante ne semblent plus intéresser le public, le réalisateur ayant rencontré beaucoup de difficultés financières. Ses derniers films sortent même directement en dvd. C’est le cas de Burying the Ex, pourtant projeté en hors compétition aux festivals de Venise et Gérardmer. C’est un peu dommage de voir une telle chute même si c’est vrai que ce Burying the Ex ne fait certainement pas partie des meilleurs films de Dante, soyons réalistes. Cela dit, j’ai tout de même passé un bon moment devant ce film qui mélange la comédie romantique et l’horreur (avec les zombies). On connait tous la recette qui combine ces deux genres en question. On pourra notamment penser à l’excellent Shaun of the Dead d’Edgar Wright. Visiblement (je précise étant donné que je n’ai pas vu ces films en question), Warm Bodies (de Jonathan Levine avec Nicholas Hoult et Teresa Palmer) et Life After Beth (de Jeff Baena avec Dane DeHaan et Aubrey Plaza) seraient également dans la même veine. On a beau connaître ce fonctionnement, j’aime toujours le redécouvrir en prenant le risque d’être face à quelque chose que j’ai éventuellement déjà vu. Effectivement Burying the Ex n’est pas très original ni sur le fond ni sur la forme. Je ne pense d’ailleurs pas qu’il ait cette prétention en question (et heureusement). On trouvera forcément mieux ailleurs dans la même lignée. Le film a d’ailleurs quelques défauts. On met tout de même un certain temps à entrer dans l’horreur, même une fois Evelyn revenue d’entre les morts dans le sens où ça reste très sage. Pourtant on sent que Dante a envie de rendre hommage au cinéma d’horreur des années 1980. Il y a effectivement des effets kitsch assez plaisants dans le sens où on sent que c’est un véritable choix de la part du réalisateur (peut-être que ce choix en question a été motivé par des problèmes de budget, mais ça donne tout de même une certaine énergie à l’ensemble de ce long-métrage) et le ton de l’histoire en lui-même va dans ce même sens. En effet, le personnage principal, Max, est un grand amateur d’un certain vieux cinéma d’horreur (et est tout simplement un geek) tout comme sa nouvelle petite-amie Olivia. Il travaille d’ailleurs dans une boutique qui vend des babioles en rapport cet univers cinématographique en question.
    C’est dommage que Dante ne se soit pas davantage lâché et n’ait pas exploité davantage son sujet. On comprend bien qu’il s’agit d’une métaphore autour des relations amoureuses à sens unique, de la culpabilité qu’on peut éprouver quand on ne parvient pas à arrêter cette relation qui ne nous convient pas. Mais encore une fois, sans dénigrer pour autant le rôle que peuvent jouer les films d’horreur (je fais partie des gens qui défendent ce genre et qui n’y voient pas que des trucs idiots et violents), je savais très bien que je n’allais pas regarder un film super profond et philosophique non plus. Ca reste un bon petit divertissement, assez court en plus, parfois marrant dans son genre (même si je n’étais pas non pliée en quatre mais ça passe). C’est déjà pas si mal. Dans l’ensemble, Burying the Ex est servi par un bon casting de jeunes acteurs. Sans dire qu’il fait une performance spectaculaire, Anton Yelchin s’en sort plutôt bien dans le rôle principal même si je l’ai vu mieux ailleurs. Après, je savais ce que j’allais regarder et je n’en attendais pas non plus trop. Cependant, il faut admettre qu’il se fait un peu manger par ses partenaires, en particulier les actrices. Je ne pensais pas que je dirais un jour du bien d’elles mais ça va être le cas aujourd’hui pour ce film. Ashley Greene, que j’ai découvert dans les Twilight (et dans lesquels elle était super mauvaise avec un look assez ridicule (ooh je suis méchante – on va juste dire qu’elle était daaark), est la bonne surprise de ce petit long-métrage. Elle est vraiment convaincante dans le rôle de la chieuse hystérique. J’ai également bien apprécié Alexandra Daddario qui pourtant a l’habitude de m’agacer à chaque fois que je la vois dans un film (j’ai toujours l’impression qu’elle est engagée dans un film parce que Dame Nature l’a gâtée). Même si son physique ne laissera certainement pas indifférent certains spectateurs(trices), sa personnalité ressort un peu plus que d’habitude. En tout cas, j’ai compris pourquoi le héros se laissait séduire par la demoiselle et pas uniquement parce qu’elle est belle. Enfin, dans un rôle plus secondaire, Oliver Cooper est plutôt marrant dans le rôle du frangin squatteur et lourdingue.

    Site web:  https://tinalakiller.com/2016/06/07/burying-the-ex/
     Fermer Fermer
    En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer le fonctionnement du site, vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêt et réaliser des statistiques de visites