Maman, moi ? Jamais !

Claudia est une avocate pleinement épanouie, sortie d'une prestigieuse université. Prête à tout sacrifier pour monter en grade dans l'entreprise où elle travaille, elle n'hésite pas à exploiter les personnes qui travaillent avec elle. Ainsi, pour s'assurer que la démolition d'un parc ait bien lieu à temps, elle oblige ses employés à travailler pour Thanksgiving. Hormis sa vie personnelle, tout semble lui réussir. Mais un beau jour, elle fait la connaissance d'une mystérieuse femme prénommée Gina. Celle-ci lui montre ce que pourrait être sa vie si elle n'avait été obnubilée par sa réussite professionnelle. Claudia découvre alors un quotidien où elle est mariée et a deux enfants...

Listes de films avec Maman, moi ? Jamais !
Parents, enfants et comédies
Qui dit comédie dit toile de fond, dans l'air du temps. Le cinéma comique français a donc décidé de générer des rires à partir des divorces, et de la situation des familles recomposées, et de leurs enfants. Dans le succès Papa ou maman, par exemple... La comédie sur la famille se marie bien, cependant, avec tous les genres : la comédie musicale, le film comique sur la drogue ou l'humour trash, façon Judd Apatow. Mais qui dit comédie dit aussi gags. Et les films actuels vont autant les puiser dans des livres classiques (Le Petit Nicolas) que dans des sujets originaux : on pense au triomphe Starbuck. Avec, parfois, la présence de grands acteurs, tels Robert De Niro, applaudi dans Mon beau-père et moi...
Avocats et milieu judiciaire

Au coeur de la représentation de la justice au cinéma, les avocats ont la part belle. Dans les films de procès américains, ils peuvent être spécialisés dans les affaires criminelles, ou sur le retour et prêts à défendre et à plaider pour de justes causes (Le Verdict, avec Paul Newman, L'Idéaliste, de Coppola, ou 55 Steps avec Hilary Swank). Egalement présents dans les drames judiciaires français (Une intime conviction, sur l'affaire Viguier), ou japonais (The Third Murder, d'Hirokazu Kore-eda), les plaideurs font face à des débats moraux en doutant parfois de l’innocence de leurs clients (Jessica Lange, dans Music Box de Costa-Gavras). Et les films de prétoire prennent parfois la forme de thrillers (Présumé innocent, avec Harrison Ford) ou de productions fantastiques (L'Associé du diable). Avocats et milieu judiciaire au cinéma permettent, enfin, des films inspirés d'histoires vraies où les acteurs s'illustrent (L'Affaire Roman J., avec Denzel Washington).

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer le fonctionnement du site, vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêt et réaliser des statistiques de visites