Lazarus Effect

    |  2 |
    J'aime:
    ON PEUT ECHAPPER A LA MORT... PAS A L'ENFER - L’homme a toujours rêvé de faire revivre les morts : une équipe de jeune chercheurs y parvient, inconsciente des conséquences désastreuses sur leur amie et collègue Zoe (Olivia Wilde), bientôt possédée par une entité démoniaque. Un thriller d’épouvante intense, par le producteur de Paranormal Activity et Insidious et le réalisateur David Gelb.
    Affiche du film Lazarus Effect
    ma note
    je suis fan
    ajouter à mes films

    Notez le film : 


    ecrire mon avis/critique
    BANDE ANNONCE
    VF
    VO

    Lazarus Effect

    UTILISATEURS
    (2.5 pour 45 notes)
    REALISATION:
    ANNEE:
    PAYS:
    DUREE:
    1h 23min
    ACTEURS:
    + Fiche complète

    Lazarus Effect : Films proches

    <
    1
    2
    >
    Affiche du film Le Projet Atticus
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Oculus
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Insidious : Chapitre 3
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Délivre-nous du mal
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Insidious : Chapitre 2
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Lovely Molly
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Synopsis du film Lazarus Effect

    Une équipe de chercheurs universitaires découvre comment ramener les morts à la vie. Ils n'imaginent pas ce que leurs expériences vont déclencher.

    Photos du film Lazarus Effect

    Ajouter une photo du film Lazarus Effect

    Extraits de films, bande-annonces

    Vous pouvez ajouter un extrait de film de Lazarus Effect

    Listes avec le film Lazarus Effect

    Ajouter une liste au film Lazarus Effect
    Les films d'enquête et le cinéma policier aiment le paranormal. Lorsque leurs héros sont des voyants, aux dons fantastiques, ils peuvent affronter des ennemis aux pouvoirs supérieurs : tueurs et...

    A l'heure où les vies s'exposent sur les réseaux sociaux, des présences fantomatiques et des esprits maléfiques invisibles reviennent hanter...

    vos dernières critiques de film

    Ajouter une critique au film Lazarus Effect
    sebd59
    Le 12/03/2015
    477 critiques
    De nouveau Jason Blum produit un film d’horreur au rabais avec un budget ridicule et un scénario totalement vide. Peu importe tant qu’il y a des acteurs connus et une bande annonce efficace pour faire des entrées et surtout pour faire une marge maximale. Encore un film qui semblait bien sur le papier et qui se dégonfle comme une baudruche une fois à l’écran. Un film d’horreur, où il ne se passe rien pendant une heure et dont le dernier quart d’heure correspond à la bande annonce en version longue. Toutes les scènes d’horreurs sont déjà dans la bande annonce, si l’on peut appeler cela de l’horreur vu que l’on ne voit rien. Epileptiques, je vous conseille de ne pas regarder les dernières quinze minutes durant lesquels, on se retrouve à deux reprises, bombardé par des flashs lumineux qui servent que de cache misère ou plutôt d’odieux stratagème pour ne pas avoir à faire une vraie scène d’horreur. Sans oublier cette double fin, dont la dernière reste totalement ouverte pour une suite. Mais tout ceci n’a pas empêcher de trouver un réalisateur sortis de nulle part et qui offre un travail d’une incompétence qui mérite d’entrer dans la légende. Il faut toujours se méfier des films d'horreur qui sont tous publics... et je ne retiendrai que ceux qu'ont dis 8 clients sur les 10 présents à la projection : "c'est quoi ce film de m****"

    Site web:  http://1oeildanslasalle.canalblog.com/archives/2015/03/12/31693112.html
    bobmorane75
    Le 17/09/2015
    245 critiques
    Dans un institut hospitalier, les chercheurs Frank Walton et sa fiancée Zoe McConnell pensent avoir trouvé un sérum permettant de réveiller les patients en coma profond. Ils se rendent compte également que ce produit magique ramène les morts à la vie. Ils tentent l’expérience sur un chien décédé qui revient en effet, mais avec certains troubles. Brutalement dépossédés de leur invention par un laboratoire médical, ils tentent dès la nuit suivante de refaire leur manipulation avec leurs collègues Clay, Niko et Eva, mais qui tourne rapidement mal avec la mort de Zoe. Frank décide contre l’avis de ses amis de tenter lui injecter le produit et la ressuscite. Mais celle-ci s’avère bien changée et extrêmement dangereuse.
    Pour l’avoir vu en salle une première fois, j’en étais ressorti sinon déçu, du moins dubitatif, tant mon ressenti d’alors n’avait pas été comblé. Aussi, c’est avec curiosité que je l’ai revu, et je dois l’avouer, avec beaucoup de plaisir et d’amusement. La qualité du support bien meilleure que la salle y a fait pour beaucoup. De fait, si le récit est là aussi du pur classique sur le réveil des morts et des risques encourus, ce huis clos nous plonge dans les ténèbres de l’au-delà mais aussi des cauchemars récurent de la culpabilité d’un monstre psychopathe masqué aux terribles méfaits dans l’enfance. Ce n’est pas simplement un démon venu des limbes de l’enfer, mais son réveil avec la puissance démoniaque surmultiplié. En vérité, ce film révèle des subtilités que l’on a rarement l’occasion de retrouver dans les films du genre.
    Donc, comme son nom l’indique, Lazarus fait référence aux Évangiles avec Saint Lazare ramené à la vie par Jésus. S’il s’agit d’une sorte de remake de L’expérience interdite, on pense inévitablement à Frankenstein, et tout ce qui tourne autour du thème très souvent évoqué, ne serait-ce que dans Buffy, revenue des morts par son Scooby-gang. Sans que la peur ou l’angoisse ne soit véritablement l’enjeu de cette trame, c’est surtout une ambiance de thriller que d’horreur qui fonctionne par le biais de la petite stagiaire qui nous révèle l’origine du mal. Alors, c’est sans réelle surprise ni rebondissement auquel nous assistons dans ce film d’horreur, car l’effroi dans le sort de nos sympathiques protagonistes y ait dont l’angoisse pour leur sort agi avec force, bien que nous savons tout ce qui va se produire, avec délectation sadique de notre part bien sûr.
    Un beau casting, avec la très belle Olivia Wilde (Drinking buddies) décidément pleine de talent, qui arrive à nous émouvoir une fois de plus, face à Mark Duplass (Parkland) somme toute efficace. De même Evan Peters (X Men: days of future past), et la jolie Sarah Bolger, comme Donald Glove (Les Muppets, le retour) qui sont les protagonistes principaux. Avec aussi Ray Wise (Robocop) et Amy Aquino (Laurier blanc), et marquante la petite Emily Kelavos.

    Site web:  http://glandeurnature.over-blog.com/
     Fermer Fermer
    En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer le fonctionnement du site, vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêt et réaliser des statistiques de visites