Discount

    |  4 |
    J'aime:
    #SOLIDAIRES ? - Prix du Public du Festival du film francophone d'Angoulême 2014, Discount est une comédie sociale sur le gaspillage alimentaire. Après avoir été remplacés par des caisses automatiques, les employés d'un hard discount décident de se rebeller, en récupérant des produits censés être gaspillés. Pour son premier long-métrage, Louis-Julien Petit livre un film engagé et drôle, dont la post-production a été financée par le crowdfunding.
    Affiche du film Discount
    ma note
    je suis fan
    ajouter à mes films

    Notez le film : 


    ecrire mon avis/critique
    BANDE ANNONCE
    VF

    Discount

    BLOG
    UTILISATEURS
    (3.35 pour 65 notes)
    REALISATION:
    ANNEE:
    PAYS:
    DUREE:
    1h 42min
    ACTEURS:
    + Fiche complète

    Discount : Films proches

    <
    1
    2
    >
    Affiche du film Carole Matthieu
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Reines du ring (Les)
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Tribulations d’une caissière (Les)
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Louise-Michel
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Quai d&#039;Orsay
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Des nouvelles de la planète mars
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Synopsis du film Discount

    Pour lutter contre la mise en place de caisses automatiques qui menace leurs emplois, les employés d’un Hard Discount créent clandestinement leur propre « Discount alternatif », en récupérant des produits qui auraient dû être gaspillés…

    Photos du film Discount

    Ajouter une photo du film Discount

    Critiques Blog du film Discount

    LInfoToutCourt
    Le 21/01/2015
    123 critiques
    Digne héritier des comédies sociales anglo-saxonnes et italiennes, Discount nous offre un bel hymne à la solidarité et à l'entraide servi par un humour et une sincérité à toute épreuve. Ne cherchant pas à travestir la réalité, le film nous entraîne dans un élan de générosité, mais également ses conséquences. Pour en savoir plus, lisez notre critique complète:

    Site web:  http://linfotoutcourt.com/critique-discount/

    Extraits de films, bande-annonces

    Vous pouvez ajouter un extrait de film de Discount
    57518 Vues

    Listes avec le film Discount

    Ajouter une liste au film Discount
    Se confronter au cinéma d'auteur revient souvent à se plonger dans des films au style reconnaissable, à la mise en scène ambitieuse, et au scénario doté d'enjeux profonds. Dans ce champ, beaucoup...
    Etant donné que l'entreprise occupe une place de plus en plus importante dans la vie moderne, les cinéastes commencent de plus en plus à mettre en scène l'évolution vertigineuse des sociétés...

    vos dernières critiques de film

    Ajouter une critique au film Discount
    sebd59
    Le 13/02/2015
    470 critiques
    Discount la comédie solidaire, j’hésitai beaucoup à aller le voir et j’ai vu de bonnes critiques. Et l’on comprend finalement pourquoi le film dépasse à peine les 161 200 entrées. Discount porte bien son nom car c’est un rabais sur le scénario, sur le réalisateur et sur le casting. Une comédie solidaire qui ne fait pas rire une seule seconde et qui rend le spectateur frustré devant un tel déballage de thèmes approchés sans jamais poussé l’idée jusqu’au bout.

    Site web:  http://1oeildanslasalle.canalblog.com/archives/2015/02/13/31521213.html
    tinalakiller
    Le 13/04/2015
    381 critiques
    Lorsque j’ai découvert pour la première fois l’existence même de Discount, je dois avouer que je redoutais le pire. En effet, un (trop) grand nombre de « comédies » françaises ont des titres similaires (en gros, un seul mot parce qu’apparemment, les réalisateurs et/ou producteurs prennent souvent les spectateurs pour des imbéciles incultes). Rappelez-vous de Disco (à quelques lettres près, c’est presque comme Discount ça), Camping, RTT, Safari, Supercondriaque, Fiston, Barbecue et j’en passe (rien que cette courte liste me file des boutons). La bande-annonce ne m’avait pas non plus convaincue des masses. Mais finalement, j’ai fini par aller voir ce film un peu par hasard. Je ne sais pas si c’est parce que je m’attendais à quelque chose d’horrible mais en tout cas Discount est selon moi une agréable bonne surprise. Certes, il ne s’agit certainement pas d’un grand film, ce n’est même pas le film de l’année, mais il est au-dessus des autres comédies françaises actuelles. Selon Télérama (magazine que je n’aime pas forcément), il s’agit d’une « comédie à la Ken Loach ». Discount n’a certainement pas la force, ni une forme de noirceur que possèdent les films du réalisateur britannique. Pourtant, cette comparaison n’est pas autant démesurée que je l’imaginais. En tout cas, il est plus dans la lignée d’un Loach que d’un Onteniente (ce qui est rassurant). Malgré ses maladresses, le premier long-métrage de Louis-Julien Petit déborde de sincérité et d’humanité. Au lieu de nous foutre des stars surpayées et surmédiatisées et un budget colossal (si, si, je vise certaines personnes), le budget de ce film est vraiment « discount » et les acteurs choisis restent plutôt méconnus.
    La mise en scène n’est pas extraordinaire mais elle reste tout de même correcte. Même si cela n’excuse pas tout, je suis souvent bienveillante envers une première réalisation. Le scénario est parfois maladroit (certains points auraient pu être retravaillés ou creusés), pourtant il reste efficace et tient la route. Louis-Julien Petit et son co-scénariste Samuel Doux sont arrivés à donner du relief à leurs personnages en s’intéressant notamment à leurs blessures et c’est pour cela qu’ils sont si attachants. Même la patronne incarnée par Zabou Breitman n’est pas simplement décrite comme une horrible femme sans coeur. Du coup, le film ne tombe jamais dans le manichéisme et parvient à décrire ce système de travail (les patrons qui subissent eux-mêmes des pressions, les vigiles qui prennent un peu trop leurs responsabilités) sans jamais le caricaturer. Au contraire, il y a même une petite touche d’ironie bienvenue. Discount réussit également à pointer du doigt sur des sujets révoltants, comme le chômage qui menace les employés et le gaspillage alimentaire. Mais au-delà de ces sujets franchement pas joyeux, le film est surtout un hymne réussi à la solidarité et à la générosité. Il évite les lourdeurs et, au contraire, il trouve le ton juste entre l’humour et l’émotion. Louis-Julien Petit a également su mettre en avant le décor nordiste. C’est peut-être aussi pour cela que Discount a été comparé aux films de Ken Loach. Enfin, pour finir, Discount est servi par un casting parfait, que ce soit Olivier Barthélémy (très convaincant en leader), la toujours aussi naturelle Corinne Masiero (j’aime toujours autant sa gouaille), le charismatique Pascal Demolon (j’adore également sa voix), la touchante Sarah Suco, le rigolo et tendre M’Barek Belkouk ou encore Zabou Breitman.

    Site web:  http://tinalakiller.wordpress.com/2015/02/28/discount/
     Fermer Fermer
    En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer le fonctionnement du site, vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêt et réaliser des statistiques de visites