'71

    J'aime:
    AU COEUR DU TERRITOIRE ENNEMI - Yann Demange réalise un film de guerre poignant en plaçant son intrigue à Belfast au début des années 70. Gary, un soldat anglais envoyé sur le front, se retrouve seul en territoire ennemi. S'ensuit une lutte effrénée pour sa survie. '71 est filmé caméra à l'épaule pour renforcer le réalisme et nous plonge alors au coeur d'affrontements explosifs. Le film est récompensé au festival international du film policier de Beaune.
    Affiche du film '71
    ma note
    je suis fan
    ajouter à mes films

    Notez le film : 


    ecrire mon avis/critique
    BANDE ANNONCE
    VF

    '71

    BLOG
    UTILISATEURS
    (3.55 pour 30 notes)
    REALISATION:
    ANNEE:
    PAYS:
    DUREE:
    1h 40min
    ACTEURS:
    + Fiche complète

    '71 : Films proches

    <
    1
    2
    >
    Affiche du film Shadow dancer
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Le vent se lève
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Michael Collins
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film The Renegade
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Ennemis rapprochés
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Five minutes of heaven
    Film
    pas de bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Synopsis du film '71

    Belfast, 1971. Tandis que le conflit dégénère en guerre civile, Gary, jeune recrue anglaise, est envoyé sur le front. La ville est dans une situation confuse, divisée entre protestants et catholiques. Lors d’une patrouille dans un quartier en résistance, son unité est prise en embuscade. Gary se retrouve seul, pris au piège en territoire ennemi. Il va devoir se battre jusqu'au bout pour essayer de revenir sain et sauf à sa base.

    Photos du film '71

    Ajouter une photo du film '71

    Critiques Blog du film '71

    LInfoToutCourt
    Le 05/11/2014
    123 critiques
    À mi-chemin entre le thriller et le documentaire, ’71 joue la carte du réalisme pour une plongée au cœur d’une Belfast ravagée et divisée, ne s’épargnant pas les séquences-chocs accompagnées d’une bonne dose de gore. Volontairement confus, le film laisse un public perdu mais captivé

    Site web:  http://linfotoutcourt.com/71-lautre-visage-guerre/
    LeCinephileAnonyme
    Le 21/11/2014
    21 critiques
    On passe avec ‘71 un vrai moment de cinéma, haletant et intelligent. Yann Demange, par sa maîtrise, donne toute la force qu’il faut à l’état de guerre qu’il filme, sans jamais tomber dans le cliché ni le film d’action bête et méchant. (...)

    Site web:  http://lecinephileanonyme.com/critique-71/

    Extraits de films, bande-annonces

    Vous pouvez ajouter un extrait de film de '71
    '71 : Bande-annonce (VOST)
    Bande-annonce VF
    7759 Vues

    Listes avec le film '71

    Ajouter une liste au film '71
    Des films sur des irlandais ou réalisés par des irlandais, souvent très politiques, on se demande pourqoui, en tout cas le Guinness coule à flot ....

    vos dernières critiques de film

    Ajouter une critique au film '71
    tinalakiller
    Le 21/06/2015
    381 critiques
    On aurait pu penser que le cinéma avait déjà trop exploité le sujet du conflit nord-irlandais, mais ’71 prouve qu’il y a encore des choses à dire et à faire. Yann Demange, réalisateur français expatrié en Grande-Bretagne, signe un premier long-métrage brillant. Certes, en regardant le film, on pourra penser aux excellents Bloody Sunday de Paul Greengrass, Omagh de Pete Travis ou même Au nom du père de Jim Sheridan. Cependant, ces quelques inspirations ne sont pas gênantes car le film possède sa propre personnalité et a largement les épaules pour devenir une référence sur le sujet. Le point de vue que Demange utilise permet également à ’71 de ne pas tomber dans la redite. Surtout, la mise en scène est parfaite, parvenant à installer une véritable tension, pratiquement présente du début jusqu’à la fin du film. Certaines scènes sont particulièrement éprouvantes. Malgré une violence omniprésente, le film n’est jamais écoeurant. On doit également constater à quel point Demange possède un incroyable sens du rythme et du mouvement. De plus, la caméra est sans cesse en mouvement afin que le spectateur se trouve au plus près de l’action, il se passe également beaucoup de choses à l’écran au sein d’une même scène (je pense notamment à la scène de l’émeute, très marquante), pourtant on voit et comprend tout ce qui se passe à l’écran. Ces éléments permettent au spectateur de ne pas s’ennuyer, de plus on remarquera également que le film n’est pas trop long, préférant aller à l’essentiel.
    ’71 est plus qu’un film sur une période historique et un conflit : le thriller et le drame se combinent logiquement. Il réussit à dépasser le point historique précis, sa dimension universelle s’imposant naturellement. La caméra suit Gary Hook, un jeune et banal soldat (mais jamais insipide, au contraire) qui va se retrouver au coeur d’un conflit qui le dépasse et surtout au centre d’une véritable chasse à l’homme bien malgré lui. Non seulement Gary est devenue une bête, mais en plus, personne n’est à l’abri, même les enfants ne sont pas épargnés de ce terrible conflit. Alors que Gary se retrouve dans ce conflit absurde, il sera parfois étonnamment aidé, prouvant qu’une part d’humanité existe encore durant cette nuit. L’humanité de Gary touche également : il n’est qu’un homme victime des événements. Certains veulent le voir mourir, pourtant Gary lutte sans cesse pour vivre. La bande-son est également très bonne. Elle est importante car elle permet d’accentuer la tension déjà omniprésente, mais elle n’est pas non plus envahissante. De plus, elle est intéressante puisqu’elle joue beaucoup sur des sons de rue ou liés à la violence de la guerre. Enfin, les acteurs, la plupart inconnus du grand public, sont également tous très bons, notamment en tête Jack O’Connell (vu cette année dans Les Poings contre les murs), qui possède une véritable présence et qui parvient à rendre son personnage très attachant.

    Site web:  https://tinalakiller.wordpress.com/2014/11/17/71/
     Fermer Fermer
    En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer le fonctionnement du site, vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêt et réaliser des statistiques de visites