Pride

    |  13 |
    J'aime:
    INSPIRE D'UNE HISTOIRE VRAIE - Comédie britannique sociale dans la lignée de Full Monty, Pride romance l'histoire réelle de deux communautés qui s'allient pour revendiquer leurs droits auprès du gouvernement Thatcher : d'un côté des mineurs, de l'autre, des activistes homosexuels. Cette comédie historique, aussi réjouissante qu'attachante, est récompensée par la Queer Palm au festival de Cannes 2014.
    Affiche du film Pride
    ma note
    je suis fan
    ajouter à mes films

    Notez le film : 


    ecrire mon avis/critique
    BANDE ANNONCE
    VF

    Pride

    UTILISATEURS
    (4.05 pour 98 notes)
    REALISATION:
    ANNEE:
    PAYS:
    DUREE:
    1h 58min
    ACTEURS:
    + Fiche complète

    Pride : Films proches

    <
    1
    2
    >
    Affiche du film Billy Elliot
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Germinal
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Which Side are you on ?
    Film
    pas de bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Harlan County USA
    Film
    pas de bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Misère au Borinage
    Film
    pas de bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film  Indian Palace - Suite royale
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Synopsis du film Pride

    Eté 1984 - Margaret Thatcher est au pouvoir et l’Union Nationale des Mineurs est en grève. Lors de la Gay Pride à Londres, un groupe d’activistes gay et lesbien décide de récolter de l’argent pour venir en aide aux familles des mineurs en grève. Mais l’Union Nationale des Mineurs semble embarrassée de recevoir leur aide. Le groupe d’activistes ne se décourage pas. Ils décident d’aller à la rencontre des mineurs et partent en minibus au fin fond du Pays de Galle faire leur don en personne. Ainsi débute l’histoire extraordinaire de deux communautés que tout oppose qui s’unissent pour défendre la même cause.

    Photos du film Pride

    Ajouter une photo du film Pride

    Extraits de films, bande-annonces

    Vous pouvez ajouter un extrait de film de Pride
    Pride : Bande-annonce (VF)
    Bande-annonce VF
    38305 Vues
    Pride : Bande-annonce (VOST)
    Bande-annonce VF
    495 Vues

    Listes avec le film Pride

    Ajouter une liste au film Pride
    Pour trouver des films qui font se sentir bien à coup sûr, il est conseillé de chercher parmi les comédies. Cependant, ce sont des productions bien particulières qui se révèlent parfaites pour le moral :...

    vos dernières critiques de film

    Ajouter une critique au film Pride
    tinalakiller
    Le 01/08/2015
    381 critiques
    Pride, qui a remporté la Queer Palm au dernier festival de Cannes, n’est que le deuxième long-métrage Matthew Warchus (son premier étant Simpatico, qui date de 1999 !) et pourtant quelle véritable réussite, dans la lignée des meilleures comédies sociales britanniques. Ce feel-good movie est tiré d’une histoire vraie, celle de l’alliance surprenante du groupe LGSM (Lesbians and Gays Support the Miners) et des mineurs en grève au Pays de Galles. L’association devient tellement forte que ce sont les mineurs gallois qui vont ouvrir la Gay Pride en 1985. Même s’il y a quelques personnages inventés, comme celui de Joe (qui permet d’avoir un regard extérieur sur la communauté gay tout en y étant directement intégré – plus que les mineurs), certains personnages ont réellement existé. Ainsi, on retrouve Mike Jackson (Joseph Gilgun), un des fondateurs du mouvement, qui a beaucoup aidé le scénariste Stephen Beresford en ce qui concerne la documentation. Mark Ashton (Ben Schnetzer), également fondateur du groupe, est décédé à peine quelques années après les événements du Sida. Jonathan (Dominic West), diagnostiqué patient numéro deux séropositif en Grande-Bretagne, est toujours en vie. Enfin, Sian James (Jessica Gunning), une jeune femme qui a aidé les mineurs, puis a suivi des études à l’Université de Swansea, et surtout est devenue membre du Parlement.
    On est bien d’accord : Pride ne nous impressionne pas par sa réalisation par exemple -même s’il n’y a rien de honteux (juste rien de spectaculaire, mais en même temps, je ne suis pas allée voir ce film pour ça). Cependant, il fonctionne de A à Z grâce à sa dimension profondément humaine ainsi grâce à son aspect historique et son discours sur la tolérance qui résonnent parfaitement bien à l’heure actuelle (rappelons-nous de la Manif pour Tous). Le ton de Pride est également ce qui nous séduit : en effet, l’ensemble reste drôle, joyeux et pétillant. De plus, le film, plutôt long (un bon deux heures), passe très rapidement car il est très rythmé et trouve un équilibre dans le traitement des personnages. D’ailleurs, son autre qualité est le fait qu’il aurait pu s’éparpiller en s’intéressant à ce grand nombre de personnages. Enfin, tous, même les rôles les plus secondaires, sont attachants et sont servis par une excellente distribution. Parmi les acteurs incarnant les membres de la LGSM, Ben Schnetzer (déjà très bon récemment dans La voleuse de livres) confirme son talent. Andrew Scott, le Moriarty de Sherlock, est très touchant en gay rejeté par sa mère et même par sa communauté.

    Site web:  https://tinalakiller.wordpress.com/2014/10/06/pride/
     Fermer Fermer
    En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer le fonctionnement du site, vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêt et réaliser des statistiques de visites