Les Garçons et Guillaume, à table !

    |  29 |
    J'aime:
    IL RÈGLE SES PAS SUR LES PAS DE SA MÈRE - Après le succès de son spectacle, Guillaume Gallienne le transpose au cinéma et continue de jouer sa propre mère. Le comédien de la Comédie Française raconte intimement son enfance et son adolescence avec humour et tendresse et revient sur sa sexualité. Cette comédie est immense succès et remporte plusieurs prix à la cérémonie des Césars 2013 (Meilleur film, meilleur acteur, meilleure première oeuvre ...).
    Affiche du film Les Garçons et Guillaume, à table !
    ma note
    je suis fan
    ajouter à mes films

    Notez le film : 


    ecrire mon avis/critique
    BANDE ANNONCE
    VF

    Les Garçons et Guillaume, à table !

    UTILISATEURS
    (3.5 pour 476 notes)
    REALISATION:
    ANNEE:
    PAYS:
    France,Belgique
    DUREE:
    1h 25min
    ACTEURS:
    + Fiche complète

    Les Garçons et Guillaume, à table ! : Films proches

    <
    1
    2
    >
    Affiche du film Chouchou
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film De l’autre côté du périph
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Musée haut, musée bas
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Les Bronzés 3 : Amis pour la vie
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Le Placard
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Le Dîner de cons
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Synopsis du film Les Garçons et Guillaume, à table !

    Le premier souvenir que j'ai de ma mere c'est quand j'avais quatre ou cinq ans. Elle nous appelle, mes deux freres et moi, pour le diner en disant : "Les garcons et Guillaume, a table !" et la derniere fois que je lui ai parle au telephone, elle raccroche en me disant : "Je t'embrasse ma cherie" , eh bien disons qu'entre ces deux phrases, il y a quelques malentendus.

    Photos du film Les Garçons et Guillaume, à table !

    Ajouter une photo du film Les Garçons et Guillaume, à table !

    Extraits de films, bande-annonces

    Vous pouvez ajouter un extrait de film de Les Garçons et Guillaume, à table !

    Listes avec le film Les Garçons et Guillaume, à table !

    Ajouter une liste au film Les Garçons et Guillaume, à table !

    vos dernières critiques de film

    Ajouter une critique au film Les Garçons et Guillaume, à table !
    filou49
    Le 28/12/2013
    148 critiques
    évidemment, j'avais très envie de le voir, ce film dont tout le monde parle depuis le festival de Cannes, cette adaptation par Guillaume Galienne de sa pièce de théâtre qui avait triomphé un peu partout, que je n'avais pas pu voir à mon grand regret (il était pourtant passé au théâtre de la Croix Rousse, à 5 mns de chez moi et je me suis rattrapé sur le texte réédité à l'occasion de la sortie du film) mais dont j'étais sur qu'elle me plairait tant le sujet pouvait me parler plus que de raison.

    Car, même si je n'ai pas été élévé comme Guillaume Galienne en ayant le sentiment d'être une fille (merci papa et maman), j'ai pu quand même éprouver une partie des memes questionnements que lui. Ces questionnements qui traversent les gosses qui n'ont pas forcément les mêmes centres d'interet et les mêmes façons de se comporter que tous les mecs plein de testostérones qui les entourent (et d'ailleurs, pas plus tard qu'hier, mon quotidien préféré Libération consacrait une pleine page à ces garçons qui ne sont pas des parangons de virilité mais qui ne sont pas homosexuels pour autant, un sujet dont on ne parlait pas avant le film de Guillaume un grand merci aussi pour ça à lui).

    Car, à l'instar de Guillaume, je dois avouer que le rugby et la piscine notamment étaient pour moi des grands moments de souffrance, comme lui, j'ai tout fait pour éviter le service militaire qui était ma sainte terreur depuis que j'ai eu 8 ans, et comme lui, j'avais en fait tendance à me complexer devant le moindre mec un peu mieux bati que moi ( bref, tous les mecs...ou presque!!)

    C'est peu de dire que Ce "les garçons et Guillaume à table" ne pouvait que me parler, et forcément les questions que Guillaume Galienne posent dans son film m'ont forcément interpellé, que ce soient celles, oh combien fondamentales, de l'inné face à l'acquis, du rôle à jouer dans la société quand celui qui nous est dévolu ne semble pas taillé pour nous, et surtout celle de l’influence des parents sur le développement de l’enfant.

    Grâce à une écriture fine et parfaitement ciselée, Galienne nous montre en effet parfaitement comment des relations « mère-fils » peuvent engendrer le doute et la confusion dans l’esprit d’un enfant, puis d'un adolescent, au point de lui faire croire que de toute évidence, il ne peut être que différent de ses frères, et par conséquent, ne peut être qu'une fille....

    les-garcons-et-guillaume-a-table-me-myself-and-mum-20-11-2013-4-g
    Le film peut décontenancer au début car il nous présente une succession de scènes pas forcément chronologiques, et avec pas mal d'éllipses, mais qu'on comprend rapidement comme étant des scènes clés qui ont construit ou déconstruit Guillaume. On imagine le recul que Guillaume Galienne possède sur lui même pour être capable de revenir sur ses scènes certainement douloureuses au moment où il les a vécues, mais qui ,désormais, grâce à la distanciation et le recul de l'auteur, savent à la fois nous faire rire et nous toucher.

    Guillaume Galienne a certainement profondément souffert du regard accablant et stéréotypé de sa famille sur lui, mais ce qui est très beau dans son film (et dans sa pièce), c'est l'indulgence qu'il a in fine pour sa famille, qu'il pourrait largement accabler, mais qu'il parvient à décrire non sans une certaine tendresse.
    En cela, l'idée de Guillaume Gallienne d'avoir lui même joué le rôle de sa propre mère est une excellente idée, saluée comme il se doit un peu partout, une idée qui est à la fois d'une vraie force comique indéniable, et à la fois une idée donnant au film et, par miroir inversé au personnage de Guillaume une vraie profondeur et un côté vraiment touchant. Car interprétée ainsi par celui qui la connait si bien depuis des décennies, cette grande bourgeoise, qui semble totalement aveugle à la quête désespérée de son fils, mais sans doute aussi car elle pensait bien faire en agissant de la sorte, apparait ainsi très irritante mais également, il faut le reconnaitre, finalement assez touchante , et pour qui on éprouve (un peu) de compassion.
    Car si Guillaume et les garçons à table est évidemment une comédie aux dialogues ciselés et truffé de quelques scènes vraiment jubilatoires (j'enleverai néanmoins la scène avec Diane Kruger, vulgaire et inutile, qui tranche avec la subtilité de l'ensemble de l'oeuvre) c'est un film qui joue aussi avec énormément de réussite sur la corde de l'émotion et qui nous offre une puissante et subtile réflexion sur ce qu'est l'identité sexuelle, invitant le spectateur à se questionner sur son propre regard que l'on porte sur les autres, et l'impact que ce regard peut avoir sur eux .
    En parlant de regard, on ne peut qu'être touché par celui que porte Guillaume Galienne sur les femmes, un regard d’envie qui se transforme progressivement en regard d’amour. Les femmes occupent une place de choix dans la vie de Guillaume, qui n’a jamais cessé de les étudier depuis l’enfance, pour les imiter, être au plus proche d’elles… Ces femmes qui ne sont pas ses « semblables », contrairement à ce qu'il pensait, mais ces femmes qu'en fait, Guillaume n’a jamais cessé d' aimer…
    Et la fin est vraiment bouleversante, puisque on y comprend qu'on a assisté pendant l'heure vingt que dure le film ( un peu trop courte tant on s'y sentait bien) à la métamorphose d'un être qui s'est enfin trouvé et qui, après avoir longtemps couru le risque d'être passé à coté de lui toute sa vie durant, peut enfin s'assumer comme il est vraiment.

    Site web:  http://www.baz-art.org/archives/2013/12/19/28619115.html
     Fermer Fermer
    En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer le fonctionnement du site, vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêt et réaliser des statistiques de visites