Voleuse de livres (La)

    |  12 |
    J'aime:
    ALLEMAGNE, 1939. LE POUVOIR DE GARDER UN SECRET - Adaptation du best-seller éponyme de l'australien Markus Kusak, le film raconte l'histoire de Liesel qui, victime des ravages de la guerre, se retrouve orpheline puis adoptée par une famille allemande. Avec son ami Max, juif forcé à se cacher, ils trouvent dans les livres un échappatoire à leur quotidien difficile et découvrent la force inégalée des mots comme arme contre la violence de la guerre.
    Affiche du film Voleuse de livres (La)
    ma note
    je suis fan
    ajouter à mes films

    Notez le film : 


    ecrire mon avis/critique
    BANDE ANNONCE
    VF

    Voleuse de livres (La)

    UTILISATEURS
    (3.65 pour 141 notes)
    REALISATION:
    ANNEE:
    PAYS:
    DUREE:
    2h 11min
    ACTEURS:
    + Fiche complète

    Voleuse de livres (La) : Films proches

    <
    1
    2
    >
    Affiche du film L&#039;Empire du soleil
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Little Boy
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Grand cahier (Le)
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Homme qui viendra (L&#039;)
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Garçon au pyjama rayé (Le)
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film La meilleure des mères
    Film
    pas de bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Synopsis du film Voleuse de livres (La)

    Pendant la Seconde Guerre Mondiale, une jeune fille du nom de Liesel Meminger survit en dehors de Munich grâce aux livres qu'elle vole. Aidé par son père adoptif, elle apprend à lire et partage les ouvrages avec ses voisins, dont un homme juif qui se cache, alors même que les bombardements touchent la région.

    Photos du film Voleuse de livres (La)

    Ajouter une photo du film Voleuse de livres (La)

    Extraits de films, bande-annonces

    Vous pouvez ajouter un extrait de film de Voleuse de livres (La)

    Listes avec le film Voleuse de livres (La)

    Ajouter une liste au film Voleuse de livres (La)
    Lorsque des films ont des enfants pour héros, c'est qu'ils sont bien souvent destinés à faire rêver, et à amener les spectateurs de tous âges à se confronter au merveilleux, au fantastique, à la...

    vos dernières critiques de film

    Ajouter une critique au film Voleuse de livres (La)
    Envoldesmots
    Le 15/06/2014
    13 critiques
    J’ai regardé ce film en tant qu’adaptation du livre. J’ai été plutôt déçu par ce film. Comme toutes adaptations le film ne retrace pas fidèlement l’histoire originale mais, dans ce cas-là, de nombreux détails ont été supprimés voir modifiés et je déteste ça ! Que le réalisateur fasse le choix d’oublier certaines informations je peux encore le comprendre mais pas les modifier même si l’issue est la même. Pour moi trop d’informations importantes pour comprendre l’histoire de Liesel, les choix qu’elle fait, ont été effacées et certaines sont dites implicitement et difficiles à comprendre si l’on n’a pas lu le livre.
    La suite ici: http://lenvoleedesmots.blogspot.fr/

    Site web:  http://lenvoleedesmots.blogspot.fr/
    tinalakiller
    Le 29/04/2015
    381 critiques
    La voleuse de livres est tout d’abord un magnifique roman de l’auteur australien Markus Zusak, publié en 2005 en Australie et en 2007 en France. D’habitude, lire le roman avant de regarder son adaptation ne me dérange pas. Mais là, je dois avouer que ça a dû influencer mon jugement en ce qui concerne le long-métrage de Brian Percival. J’ai trouvé le film tout à fait regardable. On voit bien qu’il y a eu un soin accordé à la reconstitution de l’époque aux décors ou aux costumes. La photographie est également très soignée et la musique de John Williams n’est pas forcément mémorable mais elle reste également très belle et adaptée au sujet du film. Hélas, le film est décevant pour plusieurs raisons. Alors que le roman est exceptionnel et différent de ce qu’on peut lire à l’heure actuelle, le film est bien trop classique et lisse pour qu’on y adhère. On ne voit pas la personnalité du réalisateur apparaître. Le scénario est correct car adapter un roman de 630 pages en restant à peu près fidèle n’est pas évident, on reconnait effectivement l’histoire, pourtant, quand on la connait, on sent qu’il manque quelque chose. Beaucoup ont reproché au film d’être long, au contraire, je pense que le problème est qu’il est trop court justement. En effet, les thèmes, qui étaient abordés avec richesse et profondeur dans le roman (le pouvoir des mots, le paradoxe de l’espèce humaine à la fois « si laide et si magnifique« , l’amitié ou la résistance du côté allemand) paraissent survolés. Au final, on a l’impression de ne regarder qu’un film de plus parmi tant d’autres sur la Seconde Guerre Mondiale.
    On peut également évoquer la voix-off de Roger Allam. En effet, le roman est raconté par la Mort et cette narration fonctionne parfaitement bien. Cependant, ce que je craignais un peu est bien présent : même si elle apparaît peu, la voix-off paraît au contraire plutôt lourde. Plus généralement, même si le film reste touchant et que je ne suis pas restée insensible face à tant de tragédies, je m’attendais à être davantage émue. Heureusement que les vingt dernières minutes sont réellement émouvantes, notamment la toute dernière scène, filmée pour une fois avec pudeur et sans surenchère, reprenant la dernière phrase du roman, prononcée par la Mort, qui a marquée de nombreux lecteurs : « Je suis hantée par les humains ». Heureusement que les acteurs sont tous très bons car ils parviennent à donner une âme aux personnages, alors que le film manque de personnalité. Sophie Nélisse (qui avait joué dans Monsieur Lazhar) est très convaincante dans le rôle de Liesel. Sa fraîcheur et sa candeur permet à Liesel d’être attachante. Geoffrey Rush est également (comme toujours) excellent et très touchant, Emily Watson crédible dans le rôle de cette femme un peu dure en apparence mais qui a un véritable coeur et Ben Schnetzer dans le rôle du gentil Juif caché plutôt bon.

    Site web:  http://tinalakiller.wordpress.com/2014/09/22/la-voleuse-de-livres/
     Fermer Fermer
    En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer le fonctionnement du site, vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêt et réaliser des statistiques de visites