Aya de Yopougon

    |  1 |
    J'aime:
    Affiche du film Aya de Yopougon
    ma note
    je suis fan
    ajouter à mes films

    Notez le film : 


    ecrire mon avis/critique
    BANDE ANNONCE
    VF

    Aya de Yopougon

    UTILISATEURS
    (3.4 pour 15 notes)
    REALISATION:
    ANNEE:
    PAYS:
    DUREE:
    1h 25min
    ACTEURS:
    + Fiche complète

    Aya de Yopougon : Films proches

    <
    1
    2
    >
    Affiche du film Madagascar 2
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Tarzan
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film George de la jungle  (Série)
    Film
    pas de bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Kirikou découvre les animaux d&#039;Afrique
    Film
    pas de bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Adama : le Monde des Souffles
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Tarzan
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Synopsis du film Aya de Yopougon

    Fin des années 1970, en Côte d'Ivoire à Yopougon, quartier populaire d'Abidjan. C'est là que vit Aya, 19 ans, une jeune fille sérieuse qui préfère rester étudier à la maison plutôt que de sortir avec ses copines. Aya partage ses journées entre l'école, la famille et ses deux meilleures amies Plus ": Adjoua et Bintou, qui ne pensent qu'à aller gazer en douce la nuit tombée dans les maquis. Les choses se gâtent lorsque qu'Adjoua se retrouve enceinte par mégarde. Que faire ? L'avouer à sa famille ou consulter une " dame qui enlève les grossesses " ? Lorsque Moussa, le fils Sissoko, apprend qu'il est le père du futur enfant, il est désemparé...

    Photos du film Aya de Yopougon

    Ajouter une photo du film Aya de Yopougon

    Extraits de films, bande-annonces

    Vous pouvez ajouter un extrait de film de Aya de Yopougon
    4642 Vues

    Listes avec le film Aya de Yopougon

    Ajouter une liste au film Aya de Yopougon
    Quand on nous dit Afrique on pense jungle, animaux exotiques, paysages fabuleux, déserts gigantesques... mais aussi guerres, famines, violences, injustices sociales... ou alors culture, blues ou jazz. Et...
    Cinetrafic fête la sororité au cinéma, avec des films montrant des copines soudées, de tous les âges. Quand on est à plat, quoi de mieux que de se mettre sur le canapé avec un pot de glace et de regarder un...

    vos dernières critiques de film

    Ajouter une critique au film Aya de Yopougon
    Nio_Lynes
    Le 26/06/2013
    289 critiques
    Vu en avant-première dans le cadre du festival de Cabourg (cf lien vers ma chronique plus bas).


    Cette fois je ferais court comparé à mes chroniques habituelles. Aya est une adaptation de la BD donc et qui dit adaptation dit fidélité ou non tout en étant dans quelque chose de personnel ou pas (Pour moi Shining de Kubrick est à la fois fidèle et infidèle mais totalement personnel au réalisateur et à l'état d'esprit et c'est là que c'est une totale réussite).


    Ici c'est trop fidèle et sans avoir trop lu les 6 tomes de cette saga (juste le premier), je vois bien qu'il y a plus une suite de sketch entre Aya et les différents protagonistes. En l'état c'est sympa pour les expressions assez amusantes, le vocabulaire (c'est un peu comme le québecois, ça demande un petit temps d'adaptation ! :) ), le graphisme visiblement respecté et... ça ne va pas plus loin. On passe d'un personnage à un autre sans qu'il n'y ait vraiment de rythme et on finit par s'ennuyer un peu poliment. On sourit un peu, on rit un peu. On a déjà oublié le film une semaine après. Sans doute aurait-il fallu proposer une autre histoire inédite pour le film ? Sans doute. Avec une vraie progression et un vrai fil rouge qui ne se disperse pas constamment de l'un à l'autre des protagonistes.
    Vite vu, sympa et vite oublié, dommage.

    Site web:  http://dvdtator.canalblog.com/archives/2013/06/23/27462905.html
    filou49
    Le 28/12/2013
    148 critiques


    Aya de Yopugon, le film et la BD (car le film reprend des élements du tome 1 et un peu du tome 2 de la BD) nous amènent en effet dans les souvenirs d'enfance de Marguerite Abouet, dans un quartier populaire d'Abidjan, en Côte d'Ivoire en 1978. On y suit Aya et ses deux copines Bintou et Adjoua, filles d'environ en quête de garçons, de sorties ,sauf pour Aya qui préfère étudier pour devenir médecin.

    On y suit Aya, dix-neuf ans (certainement le double de l'auteur) qui vit à Yopougon, un quartier populaire d'Abidjan. Marguerite Abouet raconte ainsi la génèse de son oeuvre : « Dans les années 1970, la vie était douce en Côte d’Ivoire. Il y avait du travail, les hôpitaux étaient équipés et l’école était obligatoire. J’ai eu la chance de connaître cette époque insouciante, où les jeunes n’avaient pas à choisir leur camp trop vite, et ne se préoccupaient que de la vie courante : les études, les parents, les amours… Et c’est cela que je veux raconter dans Aya, cette Afrique qui subsiste malgré tout car, comme on dit chez nous, « la vie continue »…

    Le film est disponible depuis le 4 décembre en DVD chez TF1 Vidéo. Marguerite Abouet et Clément Oubrerie portaient à l'écran leur propre BD, dans un long métrage en animation traditionnelle 2D ( et ca fait du bien parfois de rester aux traditions!!).
    Ayant donc vu le film avant de lire la BD, j'ai bien apprécié le coté haut en couleurs et bigarré du film, quand même très fidèle à l'esprit de la BD comme j'ai pu le découvrir par la suite. On y voit l'Afrique sous un angle original, différent de l'image donnée par les médias.

    Forte d'un humour dont on ne se lasse jamais et de multiples rebondissements, il ne faut plus tarder à plonger dans cette Abidjan qui nous fera aimer autant ses personnages, tous plus attachants les uns que les autres, que son langage coloré et sacrément imagé.

    Par rapport à la BD, le coté visuel et sonore de l'ambiance est évidemment accentuée, le film est ponctué de publicités ivoirienne d’époque et réels lorsque les personnages regardent la TV et plusieurs standarts de la musique africaine rythment les images et parachève ce coté festif et solaire, alors même que ce qui nous est raconté n'est pas toujours drôle On apprécie également la sonorité des dialogues, avec des expressions typiques et truculents, contribuant à rendre cette ambiance à l'ivoirienne qui mettent forcément de très bonne humeur et qui constituent un vrai régal pour les oreilles.

    Site web:  http://www.baz-art.org/archives/2013/12/18/28633895.html
     Fermer Fermer
    En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer le fonctionnement du site, vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêt et réaliser des statistiques de visites