De Grandes Espérances

    |  1 |
    J'aime:
    Affiche du film De Grandes Espérances
    ma note
    je suis fan
    ajouter à mes films

    Notez le film : 


    ecrire mon avis/critique
    recommander à mes amis
    BANDE ANNONCE
    VF

    De Grandes Espérances

    UTILISATEURS
    (3 pour 2 notes)
    + Fiche complète

    De Grandes Espérances : Films proches

    <
    1
    2
    >
    Affiche du film Wallace et Gromit - Le mystère du lapin-garou
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Le Discours d&#039;un roi
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Les Misérables
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Ennemis jurés
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film L&#039;Extravagant Voyage du jeune et prodigieux T. S. Spivet
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Invisible woman (The)
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    De Grandes Espérances: ADN

    Synopsis du film De Grandes Espérances

    Photos du film De Grandes Espérances

    Ajouter une photo du film De Grandes Espérances

    Extraits de films, bande-annonces

    Vous pouvez ajouter un extrait de film de De Grandes Espérances

    Listes avec le film De Grandes Espérances

    Ajouter une liste au film De Grandes Espérances

    vos dernières critiques de film

    Ajouter une critique au film De Grandes Espérances
    summerday
    Le 20/08/2013
    164 critiques
    Fin 2011 la BBC avait réalisé une adaptation sous la forme d’une mini-série. Le rendu était plutôt bon, surtout dans la création d’une atmosphère gothique assez angoissante, mais souffrant de quelques erreurs de casting. Mike Newell, qui a notamment réalisé Harry Potter et la coupe de feu ou Quatre mariage et un enterrement, s’est lui aussi lancé dans une adaptation, aidé de l'auteur David Nicholls pour retravailler le scénario. Le casting est excellent sur papier : Helena Bonham Carter, Ralph Fiennes, Jeremy Irvine, Holliday Grainger, Robbie Coltrane, Olly Alexander, etc.

    Le film ne sortira probablement pas en salles en France. Il est déjà disponible en dvd au Royaume-Uni, là où je me le suis procurée. Pour ceux qui ne connaissent pas forcément le roman je vous résume l’histoire. Philip Pirrip - dit Pip - est un jeune orphelin lorsque débute le roman en 1812. Il est élevé par sa sœur, une femme dure et intransigeante, mariée à un forgeron. Un jour deux prisonniers s’enfuient d’une prison. Magwicth est l’un d’eux. Pip croise sa route et lui vient en aide en lui apportant à manger, sous la menace et la crainte. Le soir du réveillon les policiers les retrouvent. Quelques temps plus tard, Miss Havisham, une riche propriétaire, cherche un jeune garçon pour jouer avec sa fille Estella. Pip rencontre une femme étrange et effrayante, rongée par la douleur de l’abandon de son fiancé le jour de son mariage. Plus rien n’a bougé depuis cet instant macabre et elle erre toujours dans sa robe de mariée, interdisant à quiconque de modifier l’aspect de son intérieur. Pip tombe toute de suite amoureux de la belle fillette qui s’avère égocentrique et cruelle avec lui. Au fil des jours il semble apprivoiser mère et fille et découvre un mode de vie et des manières qu’il intègre rapidement, jusqu’à ce que Miss Havisham lui redonne sa liberté lorsqu’il devient apprenti forgeron avec son beau-frère Joe. Plusieurs années plus tard Pip fait miraculeusement fortune grâce à un riche mécène qui désire rester anonyme. Pip, accompagné de son notaire Mr Jaggers, s’installe à Londres afin de devenir un gentleman. Encouragé par son nouveau camarade Herbert, un clerc, il intègre les riches microcosmes de la société londonienne et retrouve Estella, devenue une jeune femme encore plus belle, mais à la froideur encore plus féroce que lorsqu’elle était enfant. Pip est convaincue que Miss Havisham est sa riche donatrice et qu’Estella lui est promise.

    L’adaptation des Grandes Espérances est ici assez fidèle et le casting plutôt intéressant et convaincant. Au départ je n’étais pas du tout séduite par Jérémy Irvine dans le rôle de Pip mais il joue bien, sans être pour autant époustouflant. Holliday Grainger est en revanche une parfaite Estella, à la beauté flamboyante et au cœur de pierre. J’ai beaucoup aimé les seconds rôles, qui incarnent un foyer pour Pip, même lorsqu’il perd pieds avec sa nouvelle fortune, qu’il s’agisse de Joe ou de Herbert par exemple. Pour moi la déception se trouve avec les deux grandes stars du film : Helena Bonham Carter et Ralph Fiennes. La comédienne n’offre aucune surprise en s’attaquant à un registre qu’elle maîtrise parfaitement, celui de la folie et de l’excentricité, et on finit par s’ennuyer de son jeu si prévisible, jusqu’à regretter la performance de Gillian Anderson bien plus intéressante dans la version BBC. Ralph Fiennes, lui, appuie chaque phrase et chaque attitude jusqu’à les massacrer. Il en fait des caisses et on se dit qu’il aurait dû apporter plus de légèreté à ce personnage. Cette version cinématographique est assez classique mais elle conserve et valorise assez bien les thèmes du roman de Dickens : l’avidité, le désir d’émancipation sociale et les conséquences qui en découlent, la folie de la vengeance, la filiation subie, etc. La violence du roman de Dickens est un peu amoindrie, comme dans la plupart des adaptations, mais ce n'est pas forcèment un mal. C’est un film agréable, que je recommande. Il vous faudra sans doute investir dans le dvd anglais ou attendre la sortie du dvd français mais rien n’est annoncé.

     Fermer Fermer
    En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer le fonctionnement du site, vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêt et réaliser des statistiques de visites