Eva

    |  9 |
    J'aime:
    UN ANDROÏDE NE PEUT DÉFIER UN HUMAIN. - En 2041, Alex est recruté par la faculté de Robotique pour créer le premier robot libre, un enfant androïde. Contre l'avis de sa belle-soeur, il décide de prendre pour modèle sa jeune nièce, Eva, avec qui il a récemment noué des liens forts. Mais ce choix ne sera pas sans conséquence... Eva est un drame fantastique, sombre et haletant, où les apparences sont trompeuses et qui reprend un thème récurrent dans le cinéma de science-fiction : l'apparition de robot doté de sentiments et la peur de les voir prendre de l'importance par rapport aux humains.
    Affiche du film Eva
    ma note
    je suis fan
    ajouter à mes films

    Notez le film : 


    ecrire mon avis/critique
    recommander à mes amis
    BANDE ANNONCE
    VF

    Eva

    UTILISATEURS
    (3.6 pour 69 notes)
    REALISATION:
    ANNEE:
    PAYS:
    DUREE:
    1h 34min
    ACTEURS:
    + Fiche complète

    Eva : Films proches

    <
    1
    2
    >
    Affiche du film Glenn / Glenn 3948
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Hinokio
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Le Géant de fer
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film A.I. : Intelligence artificielle
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Wall-E
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Robot &amp; Frank
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Synopsis du film Eva

    En 2041, un ingénieur en cybernétique de renom, Alex, retourne à Santa Irene pour finaliser la mission que la Faculté de Robotique lui a confiée : créer un enfant androïde...

    Photos du film Eva

    Ajouter une photo du film Eva

    Extraits de films, bande-annonces

    Vous pouvez ajouter un extrait de film de Eva
    Eva (bande-annonce VF)
    Bande-annonce VF
    10275 Vues

    Listes avec le film Eva

    Ajouter une liste au film Eva
    Lorsque l'humanité, telle qu'on la connaît, se trouve oppressée au cinéma par des forces supérieures ou par elle-même, le film d'anticipation, souvent dystopique, pafois post-apocalyptique,...
    Les films de science-fiction dans l’univers de la robotique, des androïdes et autres humanoïdes issus des recherches scientifiques sont extrêmement nombreux. Dès ses débuts, le septième art a été intéressé...
    Lorsque des films ont des enfants pour héros, c'est qu'ils sont bien souvent destinés à faire rêver, et à amener les spectateurs de tous âges à se confronter au merveilleux, au fantastique, à la...

    vos dernières critiques de film

    Ajouter une critique au film Eva
    Nio_Lynes
    Le 05/04/2012
    289 critiques
    Revisiter le drame intimiste sous l'égide du conte de fée et de la science-fiction, c'est un pari que s'est fait Kike Maillo pour son premier film. Et au vu du résultat, c'est totalement réussi. Le réalisateur à l'intelligence de créer un monde-rétro futuriste presque campagnard où les élements propres à la SF (ici la robotique) est devenue monnaie courante, sans jamais trop le montrer (des robots, par-ci, par là... A noter le robocat, adorable !).


    D'autant plus que ces robots sont assez basiques et donc plus rapprochés de notre époque que d'un très lointain futur. La simplicité du film tient dès lors à la fois dans cette espèce d'épure stylisée du futur (à noter que l'interface à la Minority Report que manipule le savant, Alex (Daniel Brühl que je commence à apprécier de plus en plus) s'avère un mélange entre le végétal et les cristaux liquides qui prennent des circonvolutions solidifiées qui les rapprochent du verre. Un travail de toute beauté) comme les peintures des sentiments humains et des relations entre les différents protagonistes qui vont se dessiner.


    Ces relations complexes sont tracées à l'image du film, avec une certaine sensibilité. Elles sont essentielles pour apprécier le film et tout ce qu'il aborde, sorte de petit frère espagnol du A.I de Steven Spielberg. Il y a d'abord Alex qui revient dans un endroit qu'il avait appris à oublier et retombe amoureux de la femme qu'il avait aimée, laquelle vit maintenant avec son frère. Il y a le fait que tous trois sont des génies de la robotique à leur niveau. Il y a le fait qu'Alex travaille sur un nouvel androïde qui, cette fois, devrait être capable de parfaitement reproduire les sentiments et réflexions humaines quite à, par délà l'enveloppe physique, devenir donc humain (qu'on se rappelle le "je pense, donc je suis" qui trouve écho dans le cultissime Blade Runner). Il y a le fait que pour cela, il lui faut un modèle, donc un ou une enfant déjà assez introvertie,riche dans sa palette d'expressions, bref un être unique et suffisamment décalé pour exprimer cette richesse de l'âme humaine à travers l'enfance. Il y a Eva, cette gamine qu'il va trouver et l'intriguer. Eva qui est la fille de la femme qu'il aime à nouveau et que le frangin ne voit pas d'un bon oeil au final. Des jeux de rivalités, d'intrigues, d'amour tissent la fine toile d'Eva.


    On pourra sans doute trouver la trame d'Eva trop simple ou bien deviner une partie du "twist" à l'avance ("twist" qui se rapproche de l'épisode "Valerie 23" de la série Au délà du réel, l'aventure continue, maintenant que j'y pense. Les sérivores et cinéphiles comprendront en voyant EVA), il n'empêche que le film choisit même après cette révélation de continuer dans une voie qui lui est propre, humaine, terriblement bien humaine, livrant une image finale bouleversante et qui justifie le comportement d'Eva et certaines répliques qu'elle donne à Alex, notamment le fait que David n'est pas son vrai père. A la vision de cette fin si simple, on comprend.


    Encore un grand petit film, vraie perle de SF à aller voir avant qu'elle ne disparaisse des écrans.

    Et moi je veux un robot-chat à Noël.

    Site web:  http://dvdtator.canalblog.com/archives/2012/04/04/23935016.html
    Yuko
    Le 19/04/2012
    268 critiques
    Film rétro-futuriste, Prix du Public au festival de Gerardmer cette année, Eva suscite brillamment chez le spectateur curiosité et familiarité. Au travers de paysages nordiques grandioses où la neige et le froid s'épanouissent avec force et démesure, le film instaure un climat glacial et esthétique intéressant, où se marient effets spéciaux et beauté harmonieuse.
    Drame intimiste, le film pèche néanmoins par son scénario. Conventionnel et attendu, le film perd sa force émotive à travers une réflexion plutôt pauvre et attendue. La fin, rapidement traitée, ne parvient ni à convaincre ni à surprendre.
    Un monde fictif, aux composantes originales, mais dont l'idée initialement audacieuse s'éteint progressivement sous un scénario sans surprise...

    Site web:  http://art-enciel.over-blog.com/article-eva-de-kike-maillo-103684202.html
     Fermer Fermer
    En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer le fonctionnement du site, vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêt et réaliser des statistiques de visites