Sur la planche

Tanger - Aujourd’hui, quatre jeunes femmes de vingt ans travaillent pour survivre le jour et vivent la nuit. Toutes quatre ouvrières, elles sont réparties en deux castes : les textiles et les crevettes. Leur obsession : bouger. "On est là" disent-elles. De l’aube à la nuit la cadence est effrénée, elles traversent la ville. Temps, espace et sommeil sont rares. Petites bricoleuses de l’urgence qui travaillent les hommes et les maisons vides. Ainsi va la course folle de Badia, Imane, Asma et Nawal...

Sur la planche
  • Genre Drame
  • Thématique Société , Femmes , Féminisme , Classe sociale , Pauvreté , Ouvriers , Maghreb
  • Émotion Triste
Listes de films avec Sur la planche
Les films féministes
Le féminisme est est un courant de pensée visant à revaloriser la place des femmes dans la société. Il s'est particulièrement développé au cours des années 1950. La question des droits et du rôle des femmes apparait aujourd'hui comme incontournable dans la construction sociale d'une société moderne. Il est donc logique qu'elle ai été posée au cinéma. C'est encore le cas cette semaine avec la sortie de Fleur du désert, occasion pour nous de faire un tour d'horizon du sujet dans le cinéma.
Sorties cinéma de la semaine du mercredi 1er février 2012
Plus que le divertissement, le cinéma a aussi un but social et documentaire trop souvent oublié. Avec Detachment (du réalisateur d'American History X), c'est le quotidien d'un prof en milieu difficile qui est sobrement montré avec un Adrien Brody au top de sa forme. Tatsumi retrace (en animation !) l'histoire de celui qui fut le premier mangaka à proposer des histoires plus adultes dans le Japon d'après-guerre aux côtés d'Osamu Tezuka. République de la malbouffe retrace les liens complexes entre politique et nourriture. De quoi avoir l'eau à la bouche (ou pas). Dans un trio serré, on peut voir en Hanezu, Elles et Sur la planche, des portraits vibrants et actuels de femmes de conditions et d'histoires différentes. Tous trois sont le fait de réalisatrices filmant avec justesse leurs congénères. Et quand elles ne s'interrogent pas sur la place de la femme dans la société, c'est la mémoire historique que l'une d'elle choisit de questionner avec Main basse sur la mémoire (les pièges de la loi Gayssot). Et après tout, si vous trouvez tout cela trop sérieux, il reste des gros matous carnivores, deux fermiers face à la bêtise qui les entoure et de vieilles retrouvailles qui déboulent aussi sur les écrans...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer le fonctionnement du site, vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêt et réaliser des statistiques de visites