Louise Wimmer

    |  2 |
    J'aime:
    Affiche du film Louise Wimmer
    ma note
    je suis fan
    ajouter à mes films

    Notez le film : 


    ecrire mon avis/critique
    BANDE ANNONCE
    VF

    Louise Wimmer

    UTILISATEURS
    (4 pour 9 notes)
    REALISATION:
    ANNEE:
    PAYS:
    DUREE:
    1h 20min
    ACTEURS:
    + Fiche complète

    Louise Wimmer : Films proches

    <
    1
    2
    >
    Affiche du film Hors Satan
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Où va la nuit
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Les Toits de Paris
    Film
    pas de bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Paria
    Film
    pas de bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film La voleuse de Saint-Lubin
    Film
    pas de bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Mon homme
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Synopsis du film Louise Wimmer

    Après une séparation douloureuse, Louise Wimmer a laissé sa vie d’avant loin derrière elle. À la veille de ses cinquante ans, elle vit dans sa voiture et a pour seul but de trouver un appartement et de repartir de zéro. Armée de sa voiture et de la voix de Nina Simone, elle veut tout faire pour reconquérir sa vie.

    Photos du film Louise Wimmer

    Ajouter une photo du film Louise Wimmer

    Extraits de films, bande-annonces

    Vous pouvez ajouter un extrait de film de Louise Wimmer
    1978 Vues

    Listes avec le film Louise Wimmer

    Ajouter une liste au film Louise Wimmer
    Se confronter au cinéma d'auteur revient souvent à se plonger dans des films au style reconnaissable, à la mise en scène ambitieuse, et au scénario doté d'enjeux profonds. Dans ce champ, beaucoup...

    vos dernières critiques de film

    Ajouter une critique au film Louise Wimmer
    filou49
    Le 30/01/2012
    148 critiques
    Louise Wimmer, c'est le nom de cette femme de 50 ans que la caméra de Cyril Menneguin (documentariste qui s'essaie pour la première fois à la fiction) va coller aux basques pendant une heure et vingt. On ne saura pas grand chose de sa vie d'avant, les informations nous sont données tardivement, et au compte goutte, on devine juste que ses ennuis ont commencé suite à une rutpure avec le père de sa fille d'une vingtaine d'années, et que celle ci fait tout pour éviter sa mère, certainement honteuse de voir cette dernière flirter trés dangereusement avec la marginalité. Car Louise Wimmer est totalement ce que l'opinion publique a appellé depuis une dizaine d'années "un travailleuse pauvre", cette catégorie de gens qui ont un revenu, mais pas assez suffisant pour s'en sortir financièrement. Les ménages que fait Louise dans un hôtel médiocre et chez quelques particuliers ne lui permettent pas de trouver un logement, et elle est donc obligée d'aller dormir dans sa voiture toutes les nuits. Sa voiture est son seul véritable allié, et on se sent à trembler pour elle lorsqu'elle son auto donne de sérieux signes de faiblesses.

    Vous l'aurez compris, j'ai trouvé que "Louise Wimmer"est un très beau film à l'image de son héroîne, apre, aride, maisfilm-louise-wimmer-en-streaming_4lig9_1vr8sp digne et intègre. Moi qui cotoie régulièrement des profils similaires, je dois reconnaitre que le trait n'est absolument pas forcé et que toutes les scènes sont d'une justesse épatante. Alors, comme je le disais dans ma critique sur Une Vie Meilleure, ce film renvoie au visage une réalité si dure que tout le monde n'a pas forcément envie de le voir dans les salles obscures, et par rapport au film de Cédric Kahn ce film est sans doute moins accessible car plus radical dans sa forme et le fond ( avec très-trop?- peu de rebondissements, mais là n'était pas le propos du cinéaste) et une absence de tête d'affiche comme Guillaume Canet peut l'être.

    Cela dit, on a déja lu ici et là l'énorme performance de Corinne Masiero (une actrice que je ne connaissais pas du tout, alors même que je me vante de connaitre tous les 3ème et 4ème rôles du cinéma français), mais il faut le redire une fois de plus tant elle incarne cette Louise Wimmer avec une force et une véracité incroyable.

    Les autres acteurs, même ceux qui passent deux secondes à l'écran sont aussi criants de vérité, ce qui n'est pas toujours le cas dans ce genre de cinéma. Cyril Menneguin a visiblement voulu faire un cinéma ultraréaliste à la manière des frères Dardenne, et personnellement, j'y ai trouvé plus d'émotions que dans la plupart des films des frères bi palmés, notamment lors de la scène où Louise retrouve sa fille, scène bouleversante dans les non dits et l'humiliation qu'elle recèle.

    Site web:  http://www.baz-art.org/archives/2012/01/26/23101405.html
     Fermer Fermer
    En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer le fonctionnement du site, vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêt et réaliser des statistiques de visites