588 Rue Paradis

Synopsis et Consensus de la critique

Plus de quarante ans ont passé depuis l'arrivée d'Azad Zakarian à Marseille. Il s'appelle maintenant Pierre Zakar et ses œuvres sont jouées sur toutes les scènes du monde. Ses souvenirs d'enfance vont resurgir quand, à la mort de son père, il va retrouver sa mère, Mayrig.

588, rue paradis

critique du public :

3,3

critique presse :

3,8

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer le fonctionnement du site, vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêt et réaliser des statistiques de visites