Les couleurs de la montagne

La Pradera - Un village dans la cordillère des Andes en Colombie… Manuel a un vieux ballon avec lequel il joue chaque jour au football avec les garçons de son âge. Pour ses 9 ans, Ernesto, son père, lui offre un nouveau ballon et une paire de gants de gardien de but. Un jour, Manuel et Julian, son copain de toujours, envoient le ballon sur un champ de mines par inadvertance. Malgré le danger, toute la bande de gamins décide d’aller le récupérer coûte que coûte… Derrière les jeux d’enfants, les signes d’un conflit armé gangrènent la vie quotidienne, la plupart des habitants étant poussés inexorablement à quitter les lieux...

Los colores de la montaña
Listes de films avec Les couleurs de la montagne
La Colombie au cinéma
Au sein du cinéma américain, la Colombie demeure un cadre privilégié pour les films d'espionnage et d'infiltration portant sur les trafics de drogue, ou les séries policières comme Narcos, avec missions secrètes dans les cartels, et action de la CIA dans l'ombre. Des éléments qu'on retrouve aussi dans les biopics et les histoires vraies transposées à l'écran ou sous forme de série. Mais ces exemples ne résument pas entièrement la façon dont est représentée la Colombie au cinéma : certains réalisateurs décident de décrire la violence, et la dureté, autrement, entre drame et peinture sociale. Des films tels que La Terre et l'Ombre, Alias Maria ou L’Étreinte du serpent, plus proches du cinéma d'auteur, oublient ainsi un peu les gangsters, criminels et autres tueurs des films d'action, pour proposer des visions neuves, en décrivant tout de même des réalités, comme celle des enfants-soldats, contraints d'être impliqués dans les guérillas. Et de jeunes réalisateurs colombiens s'imposent, les uns après les autres, en signant des films qui s'aventurent parfois au plus profond de la nature, et de la jungle amazonienne...
La Colombie au cinéma
Au sein du cinéma américain, la Colombie demeure un cadre privilégié pour les films d'espionnage et d'infiltration portant sur les trafics de drogue, ou les séries policières comme Narcos, avec missions secrètes dans les cartels, et action de la CIA dans l'ombre. Des éléments qu'on retrouve aussi dans les biopics et les histoires vraies transposées à l'écran ou sous forme de série. Mais ces exemples ne résument pas entièrement la façon dont est représentée la Colombie au cinéma : certains réalisateurs décident de décrire la violence, et la dureté, autrement, entre drame et peinture sociale. Des films tels que La Terre et l'Ombre, Alias Maria ou L’Étreinte du serpent, plus proches du cinéma d'auteur, oublient ainsi un peu les gangsters, criminels et autres tueurs des films d'action, pour proposer des visions neuves, en décrivant tout de même des réalités, comme celle des enfants-soldats, contraints d'être impliqués dans les guérillas. Et de jeunes réalisateurs colombiens s'imposent, les uns après les autres, en signant des films qui s'aventurent parfois au plus profond de la nature, et de la jungle amazonienne...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer le fonctionnement du site, vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêt et réaliser des statistiques de visites