Les Marchands de sable

Sur une petite place parisienne, la drogue s'achète, se revend, les machines à sous s'installent, les bars changent de propriétaires, l'argent circule. Acteurs plus ou moins conscients de ces trafics, des jeunes gens en vivent et en meurent. Alain, un patron de bar, regarde ce monde sans comprendre ni agir, jusqu'au jour où une jeune fille, Marie, lui demande de l'aider à retrouver les assassins de son frère.

Marchands de sable (Les)
Listes de films avec Les Marchands de sable
Le trafic de drogue au Cinéma

Si vous voulez regarder des films sur le trafic de drogue mais ne savez pas où commencer, cette liste est faite pour vous. Les grands classiques du trafic de drogue au cinéma (Les Affranchis, Scarface), les blockbusters américains déjà dans la légende (American Gangster) ou purement divertissants (Bad Boys, Savages), les films d'auteur sur la drogue (Traffic de Steven Soderbergh, Requiem for a dream de Darren Aronofsky) et, bien sûr, des productions venant directement de nos amis à l'est (Aniki, mon frère de Takeshi Kitano) et des films de prison (Midnight Express), s'y côtoient. Les Américains, dans Sicario : la Guerre des Cartels, mènent un combat aux très nombreuses zones d'ombres contre les trafics, tandis que Clint Eastwood passe dans l'illégalité dans La Mule... Entre ascensions et chutes de criminels aux couleurs de la cocaïne, films de mafia avec trafiquants et guerre des gangs, drames sur l'addiction ou films policiers contemplatifs avec belles scènes d'action, l'héroïne, la marijuana et bien d'autres substances trouvent des voies parfaites pour s'infiltrer dans les films.

Le cinéma d'auteur français
Se confronter au cinéma d'auteur revient souvent à se plonger dans des films au style reconnaissable, à la mise en scène ambitieuse, et au scénario doté d'enjeux profonds. Dans ce champ, beaucoup de drames se disputent l'affiche, avec parfois des héros en colère face à leurs parents. Mais le cinéma d'auteur français évolue avec le temps, et en fonction de l'actualité, les grands réalisateurs empoignent les sujets humains, ou sociaux, de leur époque. Pour donner des comédies, sur des femmes dans la cinquantaine, ou des trentenaires immatures, par exemple. Ou des thrillers en entreprise, des portraits des communautés homosexuelles ou lesbiennes, ou même des films fantastiques avec peu d'effets. Avec, toujours, des héros à la fois proches du public, et très en crise. Des personnages plongés dans des quêtes d'identité intenses...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer le fonctionnement du site, vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêt et réaliser des statistiques de visites