500 jours ensemble

    |  122 |
    J'aime:
    CE N'EST PAS UNE HISTOIRE D'AMOUR, C'EST UN FILM QUI PARLE D'AMOUR. - Marc Webb décortique la comédie romantique avec ce film tendre et original qui raconte chronologiquement l'histoire d'amour de Tom et Summer, de la rencontre à la rupture, en passant par les premières fois. On passe du rire aux larmes devant cette comédie attachante, au ton léger et pétillant, et à l'univers pop réjouissant.
    Affiche du film 500 jours ensemble
    ma note
    je suis fan
    ajouter à mes films

    Notez le film : 


    ecrire mon avis/critique
    BANDE ANNONCE
    VF

    500 jours ensemble

    BLOG
    UTILISATEURS
    (3.6 pour 696 notes)
    REALISATION:
    ANNEE:
    PAYS:
    DUREE:
    1h 36min
    ACTEURS:
    + Fiche complète

    500 jours ensemble : Films proches

    <
    1
    2
    >
    Affiche du film Une nuit à New York
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Young Adult
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Juno
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Playboy à saisir
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Mary à tout prix
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Garden State
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Synopsis du film 500 jours ensemble

    Tom croit encore en un amour qui transfigure, un amour à la
    destinée cosmique, un coup de foudre unique. Ce qui n'est pas du tout
    le cas de Summer. Cela n'empêche pourtant pas Tom de partir à sa
    conquête, armé de toute sa force et de tout son courage, tel un Don
    Quichotte des temps modernes. La foudre tombe le premier jour, quand
    Tom rencontre Summer la nouvelle secrétaire de son patron, une belle
    jeune fille enjouée.
    Au 31ème jour, les choses avancent, lentement.
    Le 32ème jour, Tom est irrémédiablement conquis, pris dans le
    tourbillon étourdissant d'une vie avec Summer. 185 jours après leur
    rencontre, la situation est de plus en plus incertaine ? mais pas sans
    espoir. Alors que l'histoire fait des allers-retours au sein de la
    relation parfois heureuse, mais souvent tumultueuse de Tom et Summer,
    le récit couvre tout le spectre de la relation amoureuse, du premier
    coup de coeur aux rendez-vous, du sexe à la séparation, à la
    récrimination et à la rédemption et décrit toutes les raisons qui nous
    poussent à nous battre aussi ardemment pour arriver à trouver un sens à
    l'amour... Et, avec un peu de chance, à en faire une réalité.

    Photos du film 500 jours ensemble

    Ajouter une photo du film 500 jours ensemble

    Critiques Blog du film 500 jours ensemble

    LInfoToutCourt
    Le 16/08/2014
    123 critiques
    (500) jours ensemble sort du carcan habituel de la comédie romantique pour proposer une vision réaliste d'une histoire d'amour. Ni trop pessimiste, ni trop optimiste, on succombe au charme de ces deux êtres (pas) faits l'un pour l'autre.

    Site web:  http://linfotoutcourt.com/500-jours-ensemble/

    Extraits de films, bande-annonces

    Vous pouvez ajouter un extrait de film de 500 jours ensemble
    BA 500 jours ensemble
    Bande-annonce VF
    84845 Vues
    1500 Vues
    1
    2
    page 1

    Listes avec le film 500 jours ensemble

    Ajouter une liste au film 500 jours ensemble
    Parmi les plus belles histoires d’amour du cinéma, la comédie romantique américaine propose les histoires d’amour les plus populaires. Entre amour et comédie, de nombreux réalisateurs célèbres se sont...
    Les films cultes sont des films qui marquent l’esprit des spectateurs de cinéma. Cette liste montre que parmi les meilleurs films cultes toutes les thématiques sont abordées pour le plus grand plaisir des...

    vos dernières critiques de film

    Ajouter une critique au film 500 jours ensemble
    cristal
    Le 02/10/2009
    211 critiques
    Dans la lignée de "Little Miss Sunshine" et "Juno", "(500) jours ensemble" appartient à cette catégorie de film américain populaire mais indépendant. Un 'feel-good movie' tendre et cuisiné, qui pourtant ici appelle plus à la déprime qu'aux jours meilleurs. Réalisé par un clippeur, cette petite comédie romantique réussit ce que le genre a fini par plomber depuis longtemps à force de ressemblance : le naturel. Premièrement parce que les acteurs n'y cabotinent pas comme des lutins hystériques qui semblent sortir d'un shaker, et deuxièmement parce que le film se fixe un concept original. Il suffit d'un laps de temps (ici 500 jours, on aura compris), pour que le scénario tienne sur un suspens, aussi sommaire soit-il. Quelle évolution? Quelles surprises? Le principe n'est pas spécialement bien utilisé puisque l'on navigue d'un jour à l'autre sans vraiment que les raisons soient claires, seulement le film se divise en mini-chapitres, presque des sketches romanesques sur la vie de couple moderne, et voilà qui suffit pour nous prendre par la main et nous embarquer dans ce chouette petit manège ivre mais amer. Pour qui le vit ou l'a vécu, ce film touchera car il s'y dégage une justesse et une pertinence sous le vernis un peu fou et lunatique de ses deux givrés d'amour. Mais comme le dit le narrateur dès le début du film, ce n'est pas une histoire d'amour. Juste l'histoire d'un gars un peu raide dingue d'une nana qui, elle, ne croit pas à la même chose. C'est les yeux pétillants de Gordon-Levitt contre ceux de Deschanel, deux planètes Terre qui clignent tendrement. C'est deux mondes qui se rencontrent et puis s'observent, deux pelages qui se découvrent. C'est son visage d'enfant fatigué contre celui d'une poupée d'éther. C'est un transi d'amour qui se mord les lèvres contre une ingénue qui remue la Terre. C'est deux galaxies qui se croisent et se perdent, c'est la douleur au coin d'un coeur pas encore près à ne plus battre. Ils sont craquants ces presqu'ados perdus dans le temps, jolis et tristes. Jolis parce qu'ils sont tristes. Triste parce qu'elle est trop jolie. Triste parce qu'il est trop intelligent. Ca ne fonctionne pas, on ne comprend pas pourquoi, et tant mieux, parce qu'on ne comprend jamais. Et qu'on a pas envie de comprendre. On croise les doigts, on serre les jambes et on s'agrippe au fauteuil. Mais non. Allez savoir, ces deux-là sont pas fait l'un pour l'autre. On y croyait pourtant, à ce petit couple de cinéma qui fait rêver la vie, mais voilà une romance qui nous révèle que c'est la vie qui fait rêver le cinéma. Il n'y a pas de fantasme réalisable. L'amour c'est comme le père Noël, on y croit encore mais il ne vient jamais. Croyons peut-être, mais gare à nous, ici ça se finit (comme souvent) avec le goût d'un thé trop rude, trop amer, et puis les larmes qui peinent à sortir du fond du gosier. Le bonheur n'est donc qu'une étoile filante, aussi vite apparue qu'elle disparaît. Mais on s'y accroche. Où est donc passé ce putain de Cupidon?!

    Site web:  http://moncinemamesfilmsmonart.blogs.allocine.fr/
    Trillian
    Le 11/10/2009
    28 critiques
    3.5/5

    En ce triste mois de septembre, du moins cinématographiquement parlant, j'étais très contente d'apprendre l'existence d'une avant première de ce film. Il faut dire qu'il n'y a vraiment rien de réjouissant au cinéma ces jours ci et d'après le programme c'est pas prêt de s'arranger avant octobre.

    L'histoire est celle de Tom, un jeune homme vivant à Chicago et travaillant comme rédacteur de carte de voeux. Depuis son enfance, Tom croit au grand amour, aux âmes soeurs et au destin, alors quand il rencontre Summer, une nouvelle employée, il tombe tout de suite sous le charme et est persuadé que c'est son âme soeur, l'élue, la seule et unique. Mais il y a quand même un soucis; Summer ne croit ni au destin ni aux âmes soeurs et encore moins à l'amour qu'elle considère comme un concept tenant du fantasme. En bref, Summer fait tout de suite comprendre à Tom qu'elle ne cherche pas de relation sérieuse. Après quelques semaines de bonheur et de complicité, Summer décide de rompre espérant rester bons amis; les jours passent et Tom ne s'en remet pas...

    Quand j'ai réservé ma place, j'étais tellement contente de pouvoir aller au cinéma que j'ai même pas réfléchi si j'avais envie de voir ou pas ce film. J'en avais entendu parler bien sur mais j'avais un peu peur d'avoir affaire à une énième comédie romantique américaine, qui essaye de faire originale mais qui en fin de compte ne l'est pas vraiment.

    Et ben pas du tout, j'ai adoré le film. Il se voulait originale et il l'est vraiment. 500 jours ensemble (quand on sait que l'héroïne s'appelle Summer le titre en vo est quand même beaucoup plus sympathique) est plus une comédie qu'une histoire d'amour, d'ailleurs, le message introductif au début du film (qui est hilarant, ça sent le vécu!) nous le fait bien comprendre. Dès la première image, j'ai donc compris que j'avais affaire à un film qui sort du commun.

    L'heure trente qui suit ce début prometteur n'a pas déçue mes attentes; On nous montre donc comment Tom et Summer se sont rencontrés et comment ils se sont mis ensemble. Le film ne cesse de faire des sauts dans la chronologie, nous montrant Tom heureux et l'instant suivant Tom dépressif. 500 jours ensemble est construit de manière très originale et très efficace bien plus que si le film avait suivit une chronologie classique. La mise en scène sort aussi des sentiers battus, enchainant les petites trouvailles et des petites surprises bien sympathiques qui ne sont pas de simples gadgets visuels mais qui servent toujours un gag, un effet ou un rebondissement ce qui sert parfaitement le film;

    Je ne pensais pas rire autant en allant voir cette comédie. Zooey Deschanel est une actrice que je connais peu (je l'ai vu dans H2G2, ou encore dans l'assassinat de jesse james) et elle est tout à fait adorable dans le film mais c'est surtout Joseph Gordon Lewitt qui marque les esprits. Il interprète un personnage très sympathique et attachant et il réussit à être très drole.

    Bref j'ai adoré on passe un excellent moment avec les malheurs et les déboires de ce pauvre Tom qui ne renonce pas tout à fait à ces illusions. Je retournerais probablement revoir le film, il gagne à être revue.




     Fermer Fermer
    En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer le fonctionnement du site, vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêt et réaliser des statistiques de visites