Rio ligne 174

    J'aime:
    Affiche du film Rio ligne 174
    ma note
    je suis fan
    ajouter à mes films

    Notez le film : 


    ecrire mon avis/critique
    BANDE ANNONCE
    VF

    Rio ligne 174

    UTILISATEURS
    (3.5 pour 3 notes)
    REALISATION:
    ANNEE:
    PAYS:
    DUREE:
    1h 48min
    ACTEURS:
    + Fiche complète

    Rio ligne 174 : Films proches

    <
    1
    2
    >
    Affiche du film La Cité des Hommes
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film La Cité de Dieu
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Kings (Série)
    Film
    pas de bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Madame Satã
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Tropa de elite (Troupe d&#039;élite)
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Favela Rising
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Rio ligne 174: ADN

    Top Films:
    Courant, Mouvement et Ecole cinématographique Retomada

    Synopsis du film Rio ligne 174

    Rio de Janeiro, 1983. Marisa, allaite le petit Alessandro dans une favela carioca. Toxicomane, elle assiste impuissante à l'enlèvement de son bébé, retiré de ses bras par le chef du trafic local, à cause d'une dette impayée. La mère ne récupérera jamais l'enfant qui sera désormais élevé par le dealer. Expulsée de la communauté, destituée de tout bien matériel ou lien affectif, il ne lui reste plus que le souvenir d'Alessandro. Marisa commence à fréquenter un des lieux de cultes religieux qui prolifèrent dans la périphérie de la ville - la seule consolation à une obsession qui ne la lâche pas et une blessure qui ne cicatrise pas : retrouver le fils perdu. Rio de Janeiro, 1993. De l'autre côte de la Baie de Guanabara, Sandro, dix ans, fils unique, voit sa mère, qui possède un petit snack, tuée par deux voleurs. Bien que recueilli chez sa tante, le garçon ne se sent pas bien et décide de s'enfuir...

    Photos du film Rio ligne 174

    Ajouter une photo du film Rio ligne 174

    Extraits de films, bande-annonces

    Vous pouvez ajouter un extrait de film de Rio ligne 174
    1
    2
    page 1

    Listes avec le film Rio ligne 174

    Ajouter une liste au film Rio ligne 174
    Après Sheitan en 2006, Kim Chapiron revient avec Dog Pound, récit de trois jeunes délinquants enfermés en centre de détention. Seuls ou en bande, à l’extérieur ou entre les murs d’une prison, dans les...

    Si vous voulez regarder des films sur le trafic de drogue mais ne savez pas où commencer, cette liste est faite pour vous. Les grands classiques du trafic de drogue au cinéma...

    LA FAVELA...De la violence, des armes, des flics pourris, des gangs, des narcotrafiquants, des pivetes, les gamins des rues, en manque de coke mais aussi de la musique du matin au soir version Samba puis...

    vos dernières critiques de film

    Ajouter une critique au film Rio ligne 174
    FredTarantino
    Le 28/02/2010
    4 critiques
    rioligne174

    DVDtrafic, un programme de promotion du DVD sur la Blogosphère Cinéma

    Largement inspiré du programme Masse Critique de Babelio, DVDtrafic est un programme gratuit qui associe Cinetrafic, les distributeurs de DVD et les blogueurs.
    Le programme est réservé aux blogueurs. L’idée est simple :

    Vous choisissez dans notre sélection les DVDs sur lesquels vous aimeriez écrire une critique. Si vous êtes sélectionné (et en fonction de la disponibilité des titres), vous recevrez l’un d’entre eux par la poste.

    Cinétrafic: http://www.cinetrafic.fr/

    Rio Ligne 174: http://www.cinetrafic.fr/film/22044/rio-ligne-174

    rioligne1741

    Rio ligne 174 est inspiré d'un fait réel qui vit la prise d'otage d'un bus en juin 2000 à Rio de Janeiro par un jeune délinquant du nom de Sandro do Nascimento. Cette prise d'otage, retransmise en direct à la télévision, bouleversa le Bresil.

    Le scénario du film ne ce concentre par que sur le dénouement, le personnage principal du film c'est Sandro ce que l'on comprend au bout d'un temps; la progression du film est de l'intrigue est logique, on fait connaissance d'abord avec Marisa (Chris Vianna), jeune maman accroc a la drogue qui vit dans les favelas, ou Meleca le chef d'un gang lui enlève son fils Alessandro car elle ne peut pas lui rendre l'argent qu'elle lui doit ... Puis on arrive au quotidien du jeune Sandro (Vitor Carvalho), beaucoup plus facile en apparence, il est chez lui, regarde la TV quand un de ces copains le préviens que le bar de sa mère a été attaqué, il retrouve ainsi sa mère morte et se blottit contre elle, sa tante veux le garder prés d'eux mais lui s'enfuit et ère jusqu'à ce qu'il se prennent d'amitié avec d'autre enfants vivant dans la rue. A partir de la on voit Sandro (Michel Gomes) "Alé" (surnom), gouté a la drogue, la délinquance, les trafics en tout genre pour survivre lui et ces copains, il connaitra le prison bien malgré lui, fera la connaissance de Alessandro (Marcello Melo) ... En parallèle a sa Marisa ne désespère pas de retrouver son fils, elle qui a réussit a s'en sortir grâce a l'Église, pense reconnaitre son fils dans le reportage d'une O.N.G qui filme en fait Sandro; lui qui se liera d'amitié avec Walquiria (Anna Cotrim) de l'O.N.G en question, elle essayera de l'aider a sortir de sa misère mais cela sera en vain . . . . Privé de père et de repère, il revis sans cesse la mort de sa mere jusqu'a sombré dans une prise d'otage.

    Pour moi le premier hic dans ce film, c'est sa !!! car après l'avoir vue on a le sentiment de s'ètre fait un peu avoir, car la prise d'otages tant attendu, le moment fort du film ne dure que 10 min et c'est décevant, ceci dit il ne faut jamais trop se fier au titre; le film ne se base pas que sur sa et profite pour balayer la vie de ce jeune garçon !!! Braulio Mantovani qui travailla sur le scénario de la Cité de Dieu, livre une histoire sans concession sur l'histoire de ce jeune homme, aidé par une bonne mise en scène de Bruno Barreto il n'évite pas malgré tout l'empilage de cliché en tout genre.

    Je ne contestes pas ce qui nous est montré, mais le film c'est l'empilage bout a bout des favelas, drogue, enfants des rues, la plage de Copacabana, les bikini, les prostitués, la partie de football, le peu d'intérêt du gouvernement pour ces enfants . . . De plus par moment l'histoire ce perd et manque de continuité, j'ai mis du temps a comprendre que Sandro rencontre Alé en prison, je me demandais qui c'était comme personnage !!! Et sa n'aide pas pour s'attacher aux personnages, malgré des moments forts tels que l'agression des jeunes dans la rue, les pétages de plombs de Sandro et ainsi que la prise d'Otage a la fin que Bruno Barreto maitrise bien et capte avec efficacité la détresse du jeune, ainsi que de toutes les personnes rattaché a Sandro, un film bien réussis.

    Bruno Barreto excellent dans la direction d'acteurs, ici il ne tourne qu'avec des acteurs débutants ou non professionnels, le jeune Vitor Carvalho qui joue Sandro enfant est si sincère et touchant, il a un jeu ou tout se joue dans ces expressions; celui qui m'a vraiment impressionné c'est Michel Gomes, un acteur au talents indéniable qui semblent littéralement habité par son personnage, capable de joué avec une palette d'émotions très large et la fin du film est sensationnelle; Marcello Melo est aussi très bon, a la fois agressif et réaliste il joue avec force et conviction son personnage, Chris Vianna qui joue Marisa, d'abord drogué et en perdition elle trouve le salut en l'église et sa conviction est très forte en l'humain, puis le castings est compléter par Silvio Orlando, Anna Cotrim, Gabriela Luiz, Tay Lopez . . . .

    Le DvD:

    -Version Originale Sous-titrés Français (Disponible en Dolby Digital 5.1 et Stéréo)

    -Version Française (Disponible en Dolby Digital 5.1 et Stéréo)

    Bonus:

    -Interview du réalisateur Bruno Barreto

    -Interview de l'acteur Michel Gomes

    -Les coulisses du film

    -Bande-annonce

    Les bonus sont vraiment intéressants, mais beaucoup, beaucoup trop court, j'aurais vraiment aimer que l'interview de Bruno Barreto soit plus longue et recherché, c'est un film au sujet accrocheur qui méritait qu'on en sache plus.

    Un film qui relate de façon romancé, un fait divers qui choqua le Brésil, ou Bruno Barreto filme avec émotion la vie de Sandro, mais il n'évite pas l'empilage caractérisé de cliché.



    lesyeuxsurlecran
    Le 03/03/2010
    4 critiques
    Le film : Scénariste sur La cité de Dieu, Bruno Barreto signe avec Rio Ligne 174 un drame social dur et poignant. Cette plongée anxiogène dans l’enfer des favelas parvient à faire ressentir toute la violence de ces quartiers gangrenés par la pauvreté et le désespoir. Drogue, criminalité, prostitution… Le tableau dépeint par le cinéaste s’avère bien sombre mais permet de comprendre comment un gamin des rues finit par prendre en otage les passagers d’un bus bondé. Emmenée par une mise en scène solide, l’histoire de Sandro, adolescent pris dans l’enfer de la drogue et de la petite délinquance, demeure passionnante de bout en bout. Bruno Barreto capte à merveille ces instants de vie souvent dramatiques mais parfois drôles et touchants, bien aidé par des acteurs criants de naturel. Un excellent film donc, injustement passé inaperçu à sa sortie.

    Les bonus: ils ne rendent malheureusement pas justice au film. L’interview de Bruno Barreto, au montage beaucoup trop cut, n’apprend finalement pas grand-chose sur la conception du long-métrage. Idem pour l’entretien avec le jeune Michel Gomes. L’interprète de Sandro se révèle beaucoup trop avare en anecdotes et se limite à des propos convenu sur la bonne entente entre les membres de l’équipe.
    Le module consacré aux coulisses du film enfin, est finalement le bonus le plus sympathique puisqu’on y observe de nombreux instants du tournage pris sur le vif. On découvre donc par petites touches le travail de Bruno Barretto et notamment sa façon de diriger ses acteurs. Pas mal. Vient enfin la traditionnelle bande-annonce.
    Jérôme Béalès

    Image : format 1: 1.85 - 16/9 compatible 4/3.
    Audio : français stéréo et 5.1 / portugais stéréo et 5.1. Sous-titres français.

    Un film de Bruno Barreto avec Michel Gomes et Chris Vianna
    Distribution : OCEAN Films
    http://www.ocean-films.com/
    Date de sortie : 06/01/2010

    Site web:  http://www.lesyeuxsurlecran.fr/article-test-dvd-rio-ligne-174-de-bruno-barreto-45937405.html
     Fermer Fermer
    En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer le fonctionnement du site, vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêt et réaliser des statistiques de visites