Tommy

    |  3 |
    J'aime:
    Affiche du film Tommy
    ma note
    je suis fan
    ajouter à mes films

    Notez le film : 


    ecrire mon avis/critique
    BANDE ANNONCE
    VF

    Tommy

    UTILISATEURS
    (3.55 pour 17 notes)
    REALISATION:
    ANNEE:
    1975
    PAYS:
    DUREE:
    1h 51min
    ACTEURS:
    + Fiche complète

    Tommy : Films proches

    <
    1
    2
    >
    Affiche du film Woodstock
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Rude boy
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film The Wall
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Good Morning England
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Quatre garçons dans le vent
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Bohemian Rhapsody
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Tommy: ADN

    Emotions : Stimulant / envie de réfléchir | Barré | Réflexion / engagé | Triste
    Top Films:
    Thématiques Sourds-muets Pop rock

    Synopsis du film Tommy

    A la suite d'un choc psychologique brutal, Tommy est devenu sourd, muet et aveugle. Sa mère et son beau-père font tout pour le guérir. Mais en dehors d'une fascination pour les miroirs et les billards électriques, Tommy ne veut rien entendre. Jusqu'au jour où sa mère le projette à travers un miroir. C'est le miracle, Tommy entend, voit, parle. C'est le nouveau Messie.

    Photos du film Tommy

    Ajouter une photo du film Tommy

    Extraits de films, bande-annonces

    Vous pouvez ajouter un extrait de film de Tommy
    1
    2
    page 1

    Listes avec le film Tommy

    Ajouter une liste au film Tommy

    Le cinéma est plus que centenaire, le rock'n'roll plus que cinquantenaire. Malgré la différence d'âge, depuis qu'ils se sont...

    Sur le registre de la musique, tout ce que les années 1970 ont touché du doigts,elles l'ont fait or. Cela va s'en dire pour le cinéma, qui a sorti en une décennie plus de B.O. mythiques qu'en...

    vos dernières critiques de film

    Ajouter une critique au film Tommy
    sebd59
    Le 06/11/2013
    479 critiques
    Dans le cadre de l’opération un DVD contre une critique, en partenariat avec cinetrafic, dvdtrafic et M6-SND, j’ai eu en ma possession le dvd de Tommy.

    Tommy, c’est quoi ce film ??? C’est une comédie musicale, c’est un opéra Rock… plus précisément c’est le premier opéra rock écrit par le groupe The Who.

    THE WHO ??? Pour ceux qui connaissent leurs musiques, c’est The Who, et pour les plus jeunes, en prenant un énorme raccourci c’est d’excellentes chansons rock, et pour vous donner une idée, vous n’avez qu’à regarder les génériques de la série les experts toute villes confondues. Ça c’est un raccourci…

    Tommy avait déjà été édité par un autre distributeur, qui faut l’avouer, ne s’était pas fouler sur la qualité de l’image ou du son. Comparé avec cette nouvelle version, Tommy a bénéficié d’une restauration de l’image et du son.

    Le son est audible, la musique ressort et se ressent, et l’image a connu un énorme nettoyage, et cela toujours en comparaison avec l’autre édition.

    Cela ne se fait pas de casser un film 38 ans après ça sortie, on n’est plus dans le même contexte et encore moins quand ce film est entré dans la catégorie des films cultes. Mais, on peut toujours en parler un peu…

    Tommy c’est un scénario complètement barré et complètement abracadabrantesque, et pourtant on accroche au film et même si parfois le décrochage avec certaines scènes devient presque obligatoire tellement le délire psychédélique devient indigeste. Mais Tommy, c’est une représentation plus ou moins réaliste de l’époque. Musicalement, on retrouve de grands noms de l’époque : Elton John, Eric Clapton et Tina Turner avec la musique de The Who. Mais ce n’est pas une simple explosion auditive, mais également une explosion visuelle avec ses décors extrêmement colorée. Le film fait kitch mais positivement, ce n’est pas ridicule et cela si le mauvais goût est omniprésent.

    Tommy n’est pas opéra rock dont on parle, il faut le voir pour se faire son idée. Et pour information, le film n’est disponible qu’en VOST.

    Tommy est un double dvd. Sur le premier dvd, on retrouve le film et sa bande annonce, ainsi que la présentation par Gilles Verlant. Et après, sur le second dvd, c’est 1h44 d’interviews de disponible.

    Site web:  http://1oeildanslasalle.canalblog.com/archives/2013/11/06/28377741.html
    Nio_Lynes
    Le 12/11/2013
    289 critiques
    De quoi parle Tommy ? D'un trip halluciné à travers une histoire où le bon goût se partage avec le kitsch souvent désuet comme seules les années 70's pouvaient nous en donner. Mais les questions de bon et mauvais goût sont au coeur même du cinéma de Russell (ce que rappelle le regretté Gilles Verlant dans sa présentation du film sur le DVD 1) et il faut accepter le mélange des genres qui fournit là la substantifique moëlle du cinéma du cinéaste pour aller au coeur des choses et accepter le cadeau qui nous est fait.

    Russell n'a d'ailleurs pas attendu d'être classifié sous une quelconque catégorie puisque dès le début il se jette à corps perdu dans une oeuvre cinématographique où tout est question de désorientation des sens, de la vision, de ce qui est acquis entre préjugés et bases communes à la société. Et pour cela le cinéaste va jouer non pas sur le son et l'image comme le ferait un Lynch, mais sur une construction picturale de l'image (souvent composée comme un tableau) associée à un montage parfois quasi-haché qui, quand il ne déstructure pas le récit à la manière de Roeg, alterne entre plans ralentis et d'autres plus rapides. On peut même dire que Russell est, d'une certaine manière l'un des créateurs et artisans du vidéo-clip tel qu'on le connaît aujourd'hui où 3 à 4 mn de chanson correspondent à un mini-film jouant des conventions temporelles en accélérant ou déstabilisant les conventions temporelles, parfois jusqu'à la caricature. Il est donc bon de revenir à Russell qui continue par son style, la base de quelque chose qui s'est répendu ensuite sous plusieurs formes et médias.


    La suite de cette longue chronique sur le blog (avec captures et mention des bonus du DVD) ! :)

    Site web:  http://dvdtator.canalblog.com/archives/2013/11/11/28393824.html
     Fermer Fermer
    En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer le fonctionnement du site, vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêt et réaliser des statistiques de visites