L'Enfer des zombies

Un navire accoste au port de New York sans âme qui vive, à l'exception d'un zombie qui attaque deux des Gardes côtes. La fille du propriétaire du bateau, Anne Bowles, interroge les policiers présents sur la scène du crime afin d'obtenir des informations sur son père, qui se trouvait aux Antilles. Avec l'aide du journaliste Peter West, ils décident d'aller enquêter sur place. Ils se rendent sur l'île de Matu avec Brian Hull et Susan Barrett. Ils y rencontrent le docteur David Menard, qui tente d'inventer un remède contre une maladie qui ramène les morts à la vie, les changeant en zombies cannibales.

Zombi 2
Listes de films avec L'Enfer des zombies
Le film gore
Le film gore est un genre dérangeant qui occupe une place à part dans l’histoire du cinéma. Fait d’histoire de zombie, de torture, de cannibale et même parfois de zombie cannibale, ce genre est entretenu à travers une série d’hommage rendu à son âge d’or des années 70 et 80. Malgré les nombreuses critiques les histoires d’horreur ont toujours été appréciées de nombreux spectateurs et certains films d’horreur, tel que Halloween, sont devenus cultes pour toute une génération. Le cinéma Gore est composé de genre et sous-genre détaillant les nombreuses atrocités d’univers morbides dont les tortures et les cannibales sont le lot quotidien d’histoire souvent dérangeante.
Les Zombies dans les films !

Depuis le classique du film d'épouvante en noir et blanc La Nuit des morts-vivants (1968), réalisé par George A. Romero, les films avec des zombies (ou des contaminés en passe de devenir zombies, parfois) ont pris toutes les formes et visité tous les univers, pour terrifier ou amuser. Assoiffés de sang, et de chair humaine dans Zombie, le Crépuscule des morts-vivants (sorti en 1978 et toujours signé George A. Romero), puis dans le sauvage 28 jours plus tard de Danny Boyle, le cocasse Shaun of the dead, l'hyperréaliste [REC] ou dans un autre genre, le blockbuster Je suis une légende avec Will Smith, les morts-vivants peuvent aussi être détendus et funky, comme dans The dead don't die, de Jim Jarmusch. L'histoire des zombies dans les films traverse toutes les époques et les genres (du film d'horreur au nanar), et sait procurer des frissons (ou des éclats de rire, parfois involontaires) à réveiller les morts.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer le fonctionnement du site, vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêt et réaliser des statistiques de visites