L'Au-delà

    |  2 |
    J'aime:
    Affiche du film L'Au-delà
    ma note
    je suis fan
    ajouter à mes films

    Notez le film : 


    ecrire mon avis/critique
    BANDE ANNONCE
    VF

    L'Au-delà

    UTILISATEURS
    (3.65 pour 9 notes)
    REALISATION:
    ANNEE:
    1981
    PAYS:
    DUREE:
    1h 27min
    ACTEURS:
    + Fiche complète

    L'Au-delà : Films proches

    <
    1
    2
    >
    Affiche du film L&#039;Enfer des zombies
    Film
    pas de bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Frayeurs
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Terreur des zombies (La) / Anthropophage holocaust
    Film
    pas de bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Re-Animator
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film La Maison près du cimetière
    Film
    pas de bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Chat noir (Le)
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    L'Au-delà: ADN

    Genres : Film d'horreur
    Top Films:
    Sous-genre Gore
    Thématiques Morts vivants

    Synopsis du film L'Au-delà

    Une jeune femme hérite d'un hôtel dans la Nouvelle Orléans. Alors qu'elle entreprend des travaux de rénovation, des phénomènes étranges font de sa vie un véritable enfer.

    Photos du film L'Au-delà

    Ajouter une photo du film L'Au-delà

    Extraits de films, bande-annonces

    Vous pouvez ajouter un extrait de film de L'Au-delà
    BA Au-Delà
    Bande-annonce VF
    10320 Vues

    Listes avec le film L'Au-delà

    Ajouter une liste au film L'Au-delà
    Le film gore est un genre dérangeant qui occupe une place à part dans l’histoire du cinéma. Fait d’histoire de zombie, de torture, de cannibale et même parfois de zombie cannibale, ce genre est entretenu à...

    vos dernières critiques de film

    Ajouter une critique au film L'Au-delà
    drfrankNfurter
    Le 24/09/2010
    82 critiques
    L'au-delà (The Beyond, L'aldilà), long métrage du réalisateur transalpin Lucio Fulci, est connu des initiés comme le dernier chapitre de sa trilogie infernale débutée précédemment par Frayeurs une année plus tôt puis par La maison près du cimetière sorti la même année que le film qui nous intéresse, soit en 1981. Un film s'inscrivant dans l'âge d'or du cinéma d'exploitation italien d'épouvante (un de plus) dans le sillage des grands maîtres étasuniens tel un Romero, à la différence près que nos amis transalpins eurent toujours le bon goût d'apporter une touche spéciale à leur production horrifique (cheapos) à défaut d'avoir les budgets de leurs pairs américains, à savoir une propension à verser plus facilement dans la provocation, l'extrême, le grotesque ou le surréalisme comme cet Au-Delà de Fulci.

    1927, dans un hôtel particulier en Louisiane. Le peintre Schweick finalise son dernier tableau quand ce dernier est interrompu dans son travail par quelques autochtones virulents l'accusant de sorcellerie. A Schweick de goûter et de profiter de l'hospitalité des locaux avec en amuse-bouche quelques coups de chaînes sur le visage et sur le corps, puis d'une crucifixion sanguinolente, étape finale pour égayer le cœur de ce sinistre sire avant les hectolitres de chaux vive. 1981, Liza Merril en provenance de New-York reçoit en héritage l'hôtel. Dès le début des travaux de rénovation, plusieurs incidents mortels indique que cette maison semble être hantée, avec comme indication supplémentaire le chiffre 36, numéro de la chambre de Schweick, apparaissant de nombreuses fois. Dès lors les évènements tragiques s'enchaînent, les ouvriers et employés de maison disparaissent un à un. Liza fait la rencontre du fantôme d'une jeune femme aveugle lui intimant l'ordre de quitter la maison et à cela s'ajoute un mystérieux livre celui d'Eibon qui pourrait bien détenir les réponses à ces horreurs.

    L'au-delà a la réputation d'être l'un des sommets de la filmographie de Fulci et on aurait eu envie de croire que celui-ci soit aussi l'un du cinéma d'épouvante... L'ambition de Fulci de proposer un récit atypique en hommage au Surréalisme partait d'une louable intention, néanmoins, non content de dérouter le spectateur, cette histoire de maison hantée est surtout brouillonne, le réalisateur italien pressé par son distributeur y greffant même quelques lénifiants morts-vivants pour rester dans la mode du moment. Le cauchemar vivant pensé par Fulci perd dès lors de sa superbe, guidé par le goût immodéré de son cinéaste pour les scènes chocs où le gore gratuit n'est jamais bien loin... des griefs d'autant plus dommageables pour un long-métrage qui offre l'une des scènes finales les plus oniriques que nous ait proposé le cinéma horrifique.

    Un classique du gore européen ayant bon nombre de fans (tel Quentin Tarantino), mais qui restera cantonné à un public restreint du fait de défauts rédhibitoires. A réserver aux fans de gore uniquement.

    Site web:  http://therockyhorrorcriticshow.blogspot.fr/2010/08/cronico-ristretto-lau-dela-lucio-fulci.html
    Daydreamer
    Le 25/10/2012
    760 critiques
    Un film sanguinolant et poisseux accompagné d'une belle musique instaurant une ambiance intéressante. Mais le scénario est confus et l'intérêt du film est assez limité.

     Fermer Fermer
    En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer le fonctionnement du site, vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêt et réaliser des statistiques de visites