J'irai dormir à Hollywood

Il s'appelle Antoine de Maximy et a décidé de conquérir les Etats-Unis : ses routes à pertes de vue, ses paysages grandioses, ses mythes en cinémascope, ses villes immenses, ses communautés, ses stars hollywoodiennes, ses anonymes...D'Est en Ouest, notre voyageur filmeur prend la route. A pied, en stop, en taxi, en bus, à vélo et même... en corbillard ! New York, Miami, Nouvelle-Orléans, Las Vegas... En ligne de mire : Hollywood, où il espère se faire inviter chez une star pour la nuit !Au hasard du chemin, il va croiser des hommes et des femmes, chacun révèlera sans fausse pudeur, une part de lui-même. Tous ces portraits dessinent un visage aussi touchant que surprenant des Etats-Unis.

Listes de films avec J'irai dormir à Hollywood
Le road-movie français
Qui dit road-movie dit forcément la route 66, les 'diners' où on peut boire du café et manger les tranches de 'pie, et les grosses cadillacs rouges. Mais tout cela est tellement 1984. Cette semain, l'honneur est à l'A6, les Aires d'autoroute et les petites 2CV. Eh oui les amis; nous rendons hommage au road-movie 'made in France'. A travers cette liste, vous allez sillonner les routes de votre pays magnifique, vous allez partager les émotions des protagonistes à bout de force et vous allez goûtez les délices de...Autogrill. Qu'attendez-vous alors? Démarrez vos moteurs et partez avec nous...tout en restant sur votre canapé!
Le road-movie
Les voyages forment la jeunesse, à ce qu'il paraît : le cinéma américain aime donc à proposer, sur ce principe, des drames intenses qui se déroulent sur la route, à la suite de héros partis au loin dans des espaces souvent sauvages, toujours dépaysants. Pour mieux se trouver eux-mêmes... Des drames parfois situés en pleine fin du monde, aussi. Mais au fil des films, on ne croise pas que des grands destins tristes : en matière de road-movie, la comédie est aussi de mise ! Et elle aime à réfléchir sur la famille – on pense à Little Miss Sunshine ou Captain Fantastic – ou sur les caractères opposés. Côté européen, les routes de film sont plutôt solaires, elles, et empruntées par des personnages au-delà de la quarantaine. Lancés à la redécouverte des charmes de leurs pays, comme dans Saint Amour, ou Folles de joie...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer le fonctionnement du site, vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêt et réaliser des statistiques de visites