L'Appât

    J'aime:
    Affiche du film L'Appât
    ma note
    je suis fan
    ajouter à mes films

    Notez le film : 


    ecrire mon avis/critique
    BANDE ANNONCE
    VF

    L'Appât

    UTILISATEURS
    (3.65 pour 5 notes)
    REALISATION:
    ANNEE:
    1953
    PAYS:
    DUREE:
    1h 31min
    ACTEURS:
    + Fiche complète

    L'Appât : Films proches

    <
    1
    2
    >
    Affiche du film Les Furies
    Film
    pas de bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Winchester 73
    Film
    pas de bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Du sang dans le désert
    Film
    pas de bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film L&#039;Homme de l&#039;Ouest
    Film
    pas de bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Le train sifflera trois fois
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film L&#039;Homme de la plaine
    Film
    pas de bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    L'Appât: ADN

    Synopsis du film L'Appât


    Howard Kemp, un homme taciturne, se met en chasse du meurtrier Ben Vandergroat afin de toucher la prime de 5 000 $. Il croise la route d'un vieux prospecteur et d'un déserteur douteux. Lorsqu'ils mettent la main sur Ben, ce dernier cherche à les monter les uns contre les autres pour s'en sortir...

    Photos du film L'Appât

    Ajouter une photo du film L'Appât

    Extraits de films, bande-annonces

    Vous pouvez ajouter un extrait de film de L'Appât
    BA L'appat (A.Mann) VO
    Bande-annonce VF
    3042 Vues

    Listes avec le film L'Appât

    Ajouter une liste au film L'Appât

    vos dernières critiques de film

    Ajouter une critique au film L'Appât
    princecranoir
    Le 03/09/2009
    0 critique
    Anthony Mann choisit de tourner « l’appât » en pleine nature. Des sommets enneigés surplombant la vallée dégringole un torrent agité de remous, grand serpent ondin qui zigzague dans le sous-bois, et que suivent un groupe de personnages, dominés à chaque moment par les dieux des sommets, silencieux et graves. Mann présente leur parcours en ces lieux comme un trouble à la quiétude et à l’harmonie de l’endroit, une présence toxique et vénéneuse. Le magnifique paysage se transforme en piège, une prison naturelle et hostile.
    « L’appât » est le troisième des cinq westerns tournés par Mann avec James Stewart. Il est le pivot d’un pentalogue (auquel on pourrait ajouter « l’homme de l’ouest » avec Cooper), qui va réinventer le genre, utiliser ses motifs dans une forme épurée. « l’éperon nu » est aussi celui que porte Howard Kemp au talon de ses bottes de cuir. Anthony Mann est sans doute le metteur en scène qui a pris le plus de plaisir sadique à malmener son image d’américain bien tranquille. On se souvient de d’un homme crucifié d’une balle dans la paume dans « l’homme de la plaine ». Il aura ici les mains brûlées en glissant d’une corde, une balle dans la jambe, la face traînée sur les rochers ou submergée par l’eau du torrent.
    « Les visages graves, décomposés par les émotions les plus élémentaires, mais parfois les plus essentielles, de James Stewart, Robert Ryan, Ralph Meeker, Millard Mitchell, la frimousse dépeignée de Janet Leigh sont ici rendus inoubliables par les simples prestiges de la sueur, des stigmates ou d’un brusque sourire. » écrivait à l’époque Jacques Rivette. « L’appât » est bien l’immense chef-d’œuvre que l’on dit.
    (L'intégralité de cette critique est à lire sur mon blog)


    Site web:  http://princecranoir.mabulle.com/index.php/2009/09/02/188159-monuments-de-vallee
     Fermer Fermer
    En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer le fonctionnement du site, vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêt et réaliser des statistiques de visites