La Foire aux vanités (Série)

    J'aime:
    - La BBC adapte l'auteur de Barry Lyndon, William M. Thackeray, et transpose son chef-d'oeuvre sur le petit écran, sous la forme d'une série aux moyens importants. La saga de la jeune Rebecca Sharp, jeune fille pauvre et orpheline, dans la société britannique du début du XIXe siècle, est l'occasion d'une aventure sociale et historique très riche en nuances, et en personnages marquants.
    Affiche de la série La Foire aux vanités (Série)
    ma note
    je suis fan
    ajouter à mes films

    Notez le film : 


    ecrire mon avis/critique
    recommander à mes amis
    BANDE ANNONCE
    VO

    La Foire aux vanités

    UTILISATEURS
    (3.25 pour 3 notes)
    CRÉÉE PAR:
    ANNEE:
    1998
    PAYS:
    DUREE:
    5h 12min
    ACTEURS:
    + Fiche complète
    STATUT: FINIE  ( Jan 1998 - Jan 1998 )
    SAISONS: 1
    ÉPISODES: 6
    DURÉE ÉPISODE: 60 min

    La Foire aux vanités : Fictions proches

    <
    1
    2
    >
    Affiche du film Life on Mars  (Série)
    Film
    pas de bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Ashes to Ashes  (Série)
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film From There to Here  (Série)
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Monstre sacré (Série)
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Thirteen (Série)
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Outcast (Série)
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    La Foire aux vanités: ADN

    Emotions :
    Top Films et séries: Meilleure série dramatique

    Synopsis de la série La Foire aux vanités

    Début du XIXe siècle, fille d'un artiste peintre sans le sou et d'une chanteuse de cabaret, l’orpheline Becky Sharp quitte le pensionnat. Mécontente de son pauvre sort, elle ambitionne d’accéder à la haute société britannique. Pour atteindre son but, Becky va déployer sans scrupules toute son intelligence et son pouvoir de séduction…

    Photos de la série La Foire aux vanités

    Ajouter une photo de la série La Foire aux vanités

    Extraits de films, bande-annonces

    Vous pouvez ajouter un extrait de série de La Foire aux vanités
    1118 Vues

    Listes avec la série La Foire aux vanités

    Ajouter une liste à la série La Foire aux vanités
    Et le voilà le nouveau DVDtrafic : novembre 2017 ! Une nouvelle édition pleine de titres surprenants et d'autres à venir prochainement pour tester et découvrir des films d'auteurs, de...

    vos dernières critiques de série

    Ajouter une critique à la série La Foire aux vanités
    EcranClaire
    Le 10/12/2017
    0 critique
    Au début, je dois dire que je trouvais la mise en scène franchement vieillotte et peu réussie... Mais ensuite, j'ai trouvé que quelques plans étaient plutôt bien pensés.Le grain de l'image n'aide pas, par moments du moins.

    Néanmoins, j'ai été prise par l'histoire écrite par Andrew Davies, le scénariste d’Orgueil et préjugés et de nombreuses autres séries produites par la BBC.

    On s'attache aussi à la série par le biais des décors et costumes. Et puis, il y a le jeu des comédiens.
    C'est assez amusant de retrouver des acteurs qui depuis ont figuré dans d'autres adaptations comme "Game of thrones" (David Bradley, également présent dans "Harry Potter") ,"Harry Potter" (Miriam Margolyes) ou encore "Docteur Thorne" (Janine Duvitski).

    Philip Glenister (William Dobbin) et Frances Grey (Amelia Sedley)forment un couple très romantique, car a priori leur amour est impossible, du moins empêché par les conventions et les circonstances...

    Enfin, il y a Natasha Little qui joue à la perfection l'ambitieuse et maligne Becky. Elle nous exaspère , nous amuse, on a envie de la détester et pourtant on la plaint parfois ! Thackeray connaissait visiblement bien la nature humaine. Au final les 6 épisodes de 52 minutes passent très vite. J'étais limite frustrée lorsque la fin est arrivée ! Andrew Davies a préféré laisser une fin ouverte... ce qui est assez intelligent, ceux qui connaissent le roman ne pourront lui reprocher de s'arrêter avant, ceux qui veulent connaître la vision de l'auteur se reporteront au roman, et ceux qui ont envie d'imaginer la fin des aventures de Becky, de son amie Amelia et de Dobbin pourront le faire à loisir !

    Retrouvez mon avis complet et un peu plus contextualisé sur le blog ci-dessous :



    Site web:  http://www.legenoudeclaire.com/2017/12/10/vanity-fair-1998-bbc/
    EcranClaire
    Le 10/12/2017
    0 critique
    Au début, je dois dire que je trouvais la mise en scène franchement vieillotte et peu réussie… Mais ensuite, j’ai trouvé que quelques plans étaient plutôt bien pensés.Le grain de l’image n’aide pas, par moments du moins.

    Néanmoins, j’ai été prise par l’histoire écrite par Andrew Davies, le scénariste d’Orgueil et préjugés et de nombreuses autres séries produites par la BBC.

    On s’attache aussi à la série par le biais des décors et costumes. Et puis, il y a le jeu des comédiens.
    C’est assez amusant de retrouver des acteurs qui depuis ont figuré dans d’autres adaptations comme « Game of thrones » (David Bradley, également présent dans « Harry Potter ») , « Harry Potter » (Miriam Margolyes) ou encore « Docteur Thorne » (Janine Duvitski).

    Philip Glenister (William Dobbin) et Frances Grey (Amelia Sedley) forment un couple très romantique, car a priori leur amour est impossible, du moins empêché par les conventions et les circonstances…

    Enfin, il y a Natasha Little qui joue à la perfection l’ambitieuse et maligne Becky. Elle nous exaspère , nous amuse, on a envie de la détester et pourtant on la plaint parfois ! Thackeray connaissait visiblement bien la nature humaine. Au final les 6 épisodes de 52 minutes passent très vite. J’étais limite frustrée lorsque la fin est arrivée ! Andrew Davies a préféré laisser une fin ouverte… ce qui est assez intelligent, ceux qui connaissent le roman ne pourront lui reprocher de s’arrêter avant, ceux qui veulent connaître la vision de l’auteur se reporteront au roman, et ceux qui ont envie d’imaginer la fin des aventures de Becky, de son amie Amelia et de Dobbin pourront le faire à loisir !

    Site web:  http://www.legenoudeclaire.com/2017/12/10/vanity-fair-1998-bbc/
    En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer le fonctionnement du site, vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêt et réaliser des statistiques de visites