Les Compères

Synopsis et Consensus de la critique

Porté par Pierre Richard et Gérard Depardieu que l'on retrouve deux ans après La Chèvre, Les Compères est une comédie délirante et drôle. Le film nous entraîne dans l'aventure de François Pignon et Jean Lucas, deux hommes qui, parce qu'ils pensent chacun avoir une chance d'être le père d'un adolescent fugueur, vont tout faire pour le retrouver.

Les Compères

critique du public :

3,3

critique presse :

3,3

Listes de films avec Les Compères
FRANCOIS PIGNON
François Pignon est le nom de plusieurs personnages de fiction créés par Francis Veber. Plusieurs comédies dont Veber est le réalisateur et/ou le scénariste mettent en scène un personnage portant ce nom. Néanmoins, on ne peut pas dire qu'il s'agisse toujours du même personnage et il a rarement été interprété par le même acteur. Dans Le Dîner de cons (1997), Pignon est un quadragénaire largué depuis deux ans par sa femme, et a les traits de Jacques Villeret, alors que dans un film postérieur, La Doublure (2006), il est un trentenaire cherchant à séduire son amie d'enfance, et a le visage de Gad Elmaleh. Le point commun de ces personnages, qui font désormais partie du folklore du film français, est leur côté "loser", leur grande naïveté et leur gentillesse.
Le film criminel comique

La saga L'Arme fatale (devenue plus tard une série), Le Flic de Beverly Hills : les comédies policières trouvent leurs premiers immenses succès internationaux dans les années 80. En adoptant parfois la forme du buddy movie, pour créer des duos de copains flics mal assortis, tel le binôme Mel Gibson / Danny Glover. Une formule que la saga Bad Boys, avec Will Smith et Martin Lawrence, reprendra... Snatch, de Guy Ritchie, le film de braquage Ocean's Eleven, ou la saga Police Academy restent de bons exemples du genre. A noter, aussi, que les classiques absolus du cinéma comptent parmi eux des cas qui se rapportent au film criminel comique (Les Tontons flingueurs, par exemple), et que le cinéma français n'est pas en reste, avec des titres comme Mais qui a tué Pamela Rose ?, ou Rebelles, polar délirant et féminin avec un arrière-plan social.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer le fonctionnement du site, vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêt et réaliser des statistiques de visites