Elle est trop bien

    |  17 |
    J'aime:
    - Zack, blessé dans son amour propre après que Taylor a rompu avec lui, décide de faire un pari avec son ami. Selon lui, n'importe quelle fille peut devenir reine du bal, à condition d'être bien maquillée et habillée. Il jette alors son dévolu sur Laney, une jeune artiste marginale. Teenmovie américain par excellence, Elle est trop bien est une comédie romantique adolescente, drôle et décalée, dans laquelle une jeune marginale se métamorphose pour devenir une jeune femme ravissante et populaire. Elle est trop bien met en lumière avec réalisme les clichés qui dictent la conduite des élèves dans les lycées américains.
    Affiche du film Elle est trop bien
    ma note
    je suis fan
    ajouter à mes films

    Notez le film : 


    ecrire mon avis/critique
    BANDE ANNONCE
    VF

    Elle est trop bien

    UTILISATEURS
    (3.15 pour 104 notes)
    REALISATION:
    ANNEE:
    1999
    PAYS:
    DUREE:
    1h 35min
    ACTEURS:
    + Fiche complète

    Elle est trop bien : Films proches

    <
    1
    2
    >
    Affiche du film 10 bonnes raisons de te larguer
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Allison Forever
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Collège attitude
    Film
    pas de bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film American Pie
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Nouveau (Le)
    Film
    pas de bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Orange county
    Film
    pas de bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Synopsis du film Elle est trop bien

    Parce que Taylor a rompu avec Zack, ce qui risque de lui faire perdre sa réputation de président de classe, d'étudiant d'honneur et de capitaine de l'équipe de football, il parie avec son meilleur ami et rival, Dean, que n'importe quelle fille, à condition d'être bien maquillée, peut remporter le concours de reine du bal de fin d'année. C'est alors que Laney Boggs croise leur route et tombe dans les filets des deux compères. Cette élève de dernière année, dont l'ambition est de décrocher une bourse pour entrer dans une école d'art, n'a pas de temps à consacrer à la toilette.

    Photos du film Elle est trop bien

    Ajouter une photo du film Elle est trop bien

    Extraits de films, bande-annonces

    Vous pouvez ajouter un extrait de film de Elle est trop bien
    Kiss me
     
    2674 Vues
    Elle est trop bien BA vf
    Bande-annonce VF
    13300 Vues

    Listes avec le film Elle est trop bien

    Ajouter une liste au film Elle est trop bien
    Parmi les plus belles histoires d’amour du cinéma, la comédie romantique américaine propose les histoires d’amour les plus populaires. Entre amour et comédie, de nombreux réalisateurs célèbres se sont...

    vos dernières critiques de film

    Ajouter une critique au film Elle est trop bien
    satinesdiamonds
    Le 17/07/2011
    178 critiques
    Un de mes films cultes qui fait toujours du bien au moral quand je le regarde. Un véritable teenage movie sans fioriture, une belle romance entre lycéens, avec ce qu'il faut d'humour. Un petit cliché de la vie lycéenne aux Etats-Unis avec ses clans, ceux qui sont branchés ou non, les loosers, les fêtes de fin d'année endiablées, les élections de reine et roi du bal...... Tant de choses qui font que l'on passe un bon moment devant ce film qui n'a que pour prétention de vouloir nous faire passer un bon moment.
    Le casting est assez remarquable avec Rachael Leigh COOK que je découvrais pour la première fois, le trop rare Freddie PRINZE Jr : tous deux forment un couple très croyable et assez mignon. Mais également un casting secondaire alléchant avec le détestable ( ici ) Paul WALKER dans le rôle d'un véritable crétin, bien avant Fast and Furious, Jodi Lyne O'KEEFE détestable à souhait également, Gabrielle UNION, Dule HILL ou encore Kevin POLLAK. Avec de petites apparitions de Usher en DJ du lycée, toujours au courant des derniers potins et qui transmet les nouvelles. Sans oublier une courte apparition mais extrêmement remarquable : celle de Sarah Michelle GELLAR, épouse de Freddie PRINZE Jr à la ville, gentillement assise à une table de la cafétéria, sans mot dire. Il faut savoir qu'à l'époque où a été tourné le film, Buffy contre les vampires existait encore et la série a prêté son décor de lycée au film. Il s'agit donc d'un double clin d'oeil : clin d'oeil à la série qui la fit connaître et qui prêta son décor et clin d'oeil à sa vie amoureuse.
    Avec des scènes cultissimes, comme la scène où Laney se " transforme " en véritable canon de beauté ( ce qui laisse supposer, comme bien souvent dans les films et séries, que sous l'apparente laideur ou " normalité " de chacun se cache en fait une véritable beauté qui ne demande qu'à sortir, mouai !!! ), la scène de la cafétéria dégoûtante ou encore THE scène artistique du film qui donne une toute autre dimension à l'art comme on l'entend :-) Tout cela saupoudré d'un tube : Kiss Me de Sixpence None The Richer.
    Un véritable concentré de bonne humeur où l'on se surprend à croire que la vie c'est bien ça : deux âmes soeurs que tout oppose qui, un jour, se révélent à elles-mêmes et qui vécurent heureux jusqu'à la fin des temps. Cela ne fait pas de mal de rêver après tout.



    Site web:  http://satinesdiamonds.skyrock.com/3016767017-elle-est-trop-bien.html
    tinalakiller
    Le 29/03/2016
    381 critiques
    Elle est trop bien serait une sorte de teen-movie culte (très « typique » des années 1990) malgré les mauvaises critiques que j’ai pu entendre. Disons que j’ai l’impression que c’est grâce à ses défauts que le film est aussi connu. Pour ma part, j’avais eu une « première » approche de ce film en regardant directement sa parodie, Sex Academy (Not Another Teen Movie) de Joel Gallin avec Chris Evans. La parodie m’avait vraiment fait marrer, malgré sa débilité constante et son humour assez lourd, j’avais réussi à faire quelques rapprochements avec d’autres teen-movies très connus et assez similaires visiblement. Mais sans avoir vu Elle est trop bien, LE film qui a vraiment servi de fil conducteur, j’avais l’impression de passer à côté de quelque chose, de quelques vannes aussi. Le Movie Challenge m’a donné une sacrée opportunité. Non, je ne peux crier un mensonge du style : « non mais en fait, ce film passait à la télé, on m’a ligotée et j’ai dû le regarder de force ». Certes, le Movie Challenge me donne la possibilité de regarder des classiques ou films cultes. Mais quand j’ai vu la catégorie « film qui déroule dans un lycée », j’ai tout de suite pensé à Elle est trop bien. Je sais qu’il y avait probablement des films plus intelligents à regarder mais je ne voulais tout simplement pas mourir bête et assouvir ma curiosité (ça va loin, je sais). Pour la note (même si je sais que ce n’est pas le truc le plus important), pour être honnête, j’ai été très embêtée car selon mon humeur (même si je suis souvent de bonne humeur, faut pas croire que je suis une grosse rageuse tout le temps), j’aurais été capable de lui accorder la moyenne (allez, jetez-moi des tomates pourries, profitez-en, ça n’arrivera pas tous les jours). Faut avouer : ça se laisse regarder. Je ne me suis jamais ennuyée, le concept en lui-même n’est pas si idiot que ça. D’ailleurs, Dix bonnes raisons de te larguer de Gil Gunger (avec Julia Stiles et le regretté Heath Ledger) reprend un peu cette trame qui peut rappeler des comédies shakespeariennes. On pensera évidemment aussi beaucoup au Pygmalion de George Bernard Show. Cela dit, sans crier au génie, le long-métrage de Gunger me semble plus ambitieux que ce Elle est trop bien, certes une rom-com sympathique (et pour être honnête, je comprends qu’il ait aussi ses fans) mais qui a des défauts gros comme un camion, il faut bien l’avouer (même si je m’attendais à un résultat vraiment plus dégueulasse).
    L’histoire du pari n’était donc pas mauvaise en elle-même mais c’est son traitement qui ne parait pas crédible (et là je m’aperçois vraiment à quel point Sex Academy avait tapé là où il le fallait). Certes, l’héroïne Laney ne se met pas en valeur mais elle n’a absolument rien d’affreux. Il y a des filles dans son école qui ont un physique moins accepté par la société que le sien. Elle est censée être repoussante parce qu’elle porte des lunettes, qu’elle met des salopettes et qu’elle est artiste ! C’est le monde à l’envers ! Le point de départ se transforme ainsi très rapidement en grosse blague, même si j’accepte cette absurdité, le film étant encore une fois pas si désagréable que ça. Finalement, le film est alors très prévisible (ça encore, je ne vais pas trop taper dessus car je savais à quoi m’attendre). En revanche, la débilité de certaines scènes relèvent tout de même du génie dans un sens. Je pense notamment à l’émission avec Matthew Lillard qui ne tombe pas dans la parodie mais plutôt à quelque chose de grossier et honnêtement pas très drôle finalement ou encore cette affreuse scène avec des poils dans une pizza, tout ça pour nous dire que Taylor est un gars bien qui combat les horribles injustices qui se passent tous les jours dans les écoles et surtout dans les cantines, bref c’est le Batman de son lycée, capable de défendre le frangin de sa bien-aimée. De plus, l’ensemble est assez guimauve et rempli de clichés, que ce soit sur les adolescents, les rivalités garçons/filles, le lycée ou encore sur les artistes. Seul vrai point positif : la chorégraphie au bal de fin d’année n’est pas mal du tout ! Freddie Prinze Jr fait partie de ces figures phares de films pour ados dans les années 1990 puis est rapidement devenu un has-been (comme Sarah Michelle Gellar, son épouse, même si cette dernière avait plus de potentiel). Je l’avais déjà trouvé mauvais dans Souviens-toi l’été dernier de Jim Gillepsie et là il ne fait que confirmer l’impression que j’avais déjà sur lui. On a l’impression qu’il ne connait qu’une expression et encore je suis gentille. Sa partenaire Rachael Leigh Cook, sans dire qu’elle joue bien, sauve un peu le désastre côté casting et apporte une certaine fraîcheur malgré la « noirceur » de son personnage.

    Site web:  http://tinalakiller.com/2016/03/29/elle-est-trop-bien/
     Fermer Fermer
    En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer le fonctionnement du site, vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêt et réaliser des statistiques de visites