L'iguane à la langue de feu

Synopsis et Consensus de la critique

À Dublin, une jeune femme est retrouvée morte dans le coffre de la voiture de l'ambassadeur suisse Sobierski. Le cadavre est horriblement mutilé : le tueur a brûlé son visage avec de l'acide puis l'a égorgée. L'ancien inspecteur John Norton, viré de la police en raison de ses méthodes brutales, se charge lui-même de l'investigation. Il enquête dans l'entourage de Sobiesky, qui entretenait une relation sexuelle avec la victime, ce que ne facilite pas l'immunité diplomatique et le souci de discrétion du plénipotentiaire. Mais les meurtres s'enchaînent autour du notable et de ses proches. Alors que le tueur en série sévit, Norton rencontre la belle-fille de l'ambassadeur, Helen, avec qui il entame une liaison. Les deux amoureux se lient pour percer au grand jour les secrets de sa famille qui pourraient conduire à la découverte de l'identité du meurtrier...

Iguana dalla lingua di fuoco (L')

critique du public :

2,8

critique presse :

2,8

  • Genre
  • Sous-genre
  • Thématique
  • Émotion
  • Origine
  • Studio
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer le fonctionnement du site, vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêt et réaliser des statistiques de visites