Office

Synopsis et Consensus de la critique

Révélé en France par The mission (2001), confirmé par Breaking news (2004) et Election (2005), celui qui dirigea Johnny Hallyday dans Vengeance (2009), orchestre cette fois, non pas un polar d'action politique, mais une comédie musicale sur la crise financière de 2008. Son style, reconnaissable, s'incarne au sein d'un nouveau genre. Avec une partie technique annoncée comme impressionnante, et pas mal de légèreté également. Et en prime, l'apport de Chow Yun-fat, qui marqua les esprits dans Le Syndicat du crime, A toute épreuve, The killer, Tigre et dragon...

critique du public :

3,1

critique presse :

4,2

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer le fonctionnement du site, vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêt et réaliser des statistiques de visites