Sharknado 5

Alors que l’Amérique du Nord tombe en ruine, un immense Sharknado menace le reste du monde. Fin Shepard et sa famille vont donc tout faire pour stopper ce désastre avant que la Terre soit détruite. 

Sharknado 5
Listes de films avec Sharknado 5
Requin au navet

Depuis Les Dents de la mer, le requin est un animal craint dans le cinéma d'épouvante. Mais certains films d'horreur copient notre cher Steven Spielberg de façon plutôt drôle, ou désespérante, selon le goût de chacun. Ces navets et nanars à la sauce requin, loin des réussites Peur bleue, Instinct de survie (The Shallows), 47 meters down, apparaissent plus comme des séries Z, aux effets spéciaux numériques mal incrustés, à la limite de la comédie, que comme des productions d'horreur. Et les requins ratés, au cinéma, sont meilleurs lorsqu'ils se mêlent à d'autres dangers : requins et tornades (la saga Sharknado), voici un couple qui fonctionne, par exemple. Au sein de ce rayon sont aussi présents les duos requins et avalanche, requins fusionnant avec des pieuvres, requins transformés en machines, ou même requins envahis par des esprits fantômes. Et lorsque pieuvres ou crocodiles géants viennent affronter ces énormes squales, le spectacle est encore meilleur. Véritables divertissements pour cerveaux fatigués, ces meilleurs pires films de requins, ou nanars de requins, sont à voir avec modération. En eaux troubles, film de requin avec Jason Statham, va-t-il intégrer cette catégorie dans le coeur des spectateurs ? Question plutôt pointue...

Autour du nanar
Lorsqu'on aime à la folie le bon cinéma, il existe un plaisir à essayer, à plusieurs : regarder des mauvais films légendaires. Leurs défauts, énormes, promettent des éclats de rire, et de bons moments de délire entre amis. Interprétation désastreuse (on pense à Tommy Wiseau, dans The Room), réalisation kitsch (L'Attaque de la moussaka géante), effets spéciaux ridicules avec requins en images de synthèse ratées (la saga Sharknado), montage et son catastrophiques (Cineman), sujets effarants de nullité (Les Clowns tueurs, Les Tomates tueuses, Killer Kondom), manque de moyens (Terminus, avec Johnny Hallyday) : tous ces ingrédients gravitent autour du nanar. Et il y en a pour tous les genres : drames hilarants, science-fiction nulle, horreur déjantée ou films d'action repoussant les limites de la bêtise (avec Jason Statham, notamment) se côtoient dans cette catégorie. Sans oublier, bien sûr, les comédies pas drôles. D'Ed Wood à Christophe Lambert, les spécialistes du navet parfois attachant sont là pour proposer de grands instants fous. Avec souvent, cette question, à la réponse pas toujours évidente : nanar accidentel, ou intentionnel ?

+ de classements de films avec Sharknado 5

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer le fonctionnement du site, vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêt et réaliser des statistiques de visites