L'Ami – François d'Assise et ses frères

    J'aime:
    - Le réalisateur de Pauline et François (2010) se lance, aux côtés d'Arnaud Louvet, dans un film historique à thématique religieuse, situé dans l'Italie du tout début du XIIIe siècle. Co-production franco-italienne, L'Ami permet de retrouver, en François d'Assise pas encore Saint, Elio Germano, récompensé à Cannes en 2009 pour La nostra vita, et dans le rôle de son ami Elie de Cortone, la star Jérémie Renier (L'Enfant, Cloclo). Un beau casting d'acteurs français, ou d'interprètes italiens connus en France, au nombre desquels on compte entre autres Eric Caravaca (La Chambre des officiers), ou d'autre part, Alba Rohrwahrer (La Mécanique de l'ombre, Hungry Hearts), entoure ces interprètes, dans cette peinture des difficultés de l'ordre pauvre fondé par François face à l'Eglise, en conflit avec leurs idées...
    Affiche du film L'Ami – François d'Assise et ses frères
    ma note
    je suis fan
    ajouter à mes films

    Notez le film : 


    ecrire mon avis/critique
    BANDE ANNONCE
    VF

    L'Ami – François d'Assise et ses frères

    UTILISATEURS
    (3 pour 2 notes)
    REALISATION:
    ANNEE:
    PAYS:
    DUREE:
    1h 27min
    ACTEURS:
    + Fiche complète

    L'Ami – François d'Assise et ses frères : Films proches

    <
    1
    2
    >
    Affiche du film Melissa P. 15 ans
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Leopardi Il Giovane Favoloso
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Homme qui viendra (L&#039;)
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Napoléon (et moi)
    Film
    pas de bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Le bonheur
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Alaska
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    L'Ami – François d'Assise et ses frères: ADN

    Synopsis du film L'Ami – François d'Assise et ses frères

    À l’aube du XIIIe siècle en Italie, la vie simple et fraternelle de François d’Assise auprès des plus démunis fascine et dérange la puissante Église. Entouré de ses frères, porté par une foi intense,
    il lutte pour faire reconnaître sa vision d’un monde de paix et d’égalité.

    Photos du film L'Ami – François d'Assise et ses frères

    Ajouter une photo du film L'Ami – François d'Assise et ses frères

    Extraits de films, bande-annonces

    Vous pouvez ajouter un extrait de film de L'Ami – François d'Assise et ses frères
    2090 Vues

    Listes avec le film L'Ami – François d'Assise et ses frères

    Ajouter une liste au film L'Ami – François d'Assise et ses frères

    vos dernières critiques de film

    Ajouter une critique au film L'Ami – François d'Assise et ses frères
    bobmorane75
    Le 20/08/2017
    245 critiques
    Dans ce dialogue contemplatif, entre François d'Assise et Élie de Cortone, se dessine une dualité entre deux personnalités aux phylosohies opposées, tels deux faces d’une même foi. Ainsi, quand le fondateur de l’ordre des Franciscains, homme bon, pieu, aux idées révolutionnaires pour la pauvreté, la joie et le dialogue, son fidèle ami est plus porté sur la reconnaissance, la grandeur et l’intransigeance. J’ai beaucoup aimé suivre ce débat entre illuminés par la foi dans un moyen-âge en plein bouleversement politique et religieux, où les contradictions d’une église des pauvres, d’amour et de partage, est en même temps une très riche puissance financière dont elle besoin pour exister. J’ai toujours eu beaucoup de mal à comprendre ces élans religieux, ces soifs de foi et de certitude, ces illuminations quasi fanatiques, tout en étant admiratif d’autant de conviction qui me font en même temps peur de sacrifice et du don de soit, comme l’enferment dans les murs et le célibat, pour une croyance sans doute ni certitude de la réalité des véhiculées dans ces croyances religieuses. Une belle réalisation, théâtrale et champêtre, sur un ton résolument comtemplatif d’illuminés frisant les sectes hyppies, qui se contruit sur un recit du sacro saint principe universel de douce et naïve utopie d’un monde merveilleux de bonheur dans la pauvreté.
    Ainsi, Saint François d'Assise a-t-il été fondateur de l'ordre des frères mineurs (OFM, communément appelé Ordre franciscain) sur la base de la prière, la joie, la pauvreté, l'évangélisation et l'amour de la Création divine, apportant aux miséreux aide et salut, mais surtout reconnu comme le précursseur du dialiogue interreligieux, alors qu’Élie de Cortone sera plus enclin au pouvoir, au luxe et à la tyranie perdant de vue les saints principes de son ordre.


    Site web:  http://glandeurnature.over-blog.com
    bobmorane75
    Le 20/08/2017
    245 critiques
    Dans ce dialogue contemplatif, entre François d'Assise et Élie de Cortone, se dessine une dualité entre deux personnalités aux phylosohies opposées, tels deux faces d’une même foi. Ainsi, quand le fondateur de l’ordre des Franciscains, homme bon, pieu, aux idées révolutionnaires pour la pauvreté, la joie et le dialogue, son fidèle ami est plus porté sur la reconnaissance, la grandeur et l’intransigeance. J’ai beaucoup aimé suivre ce débat entre illuminés par la foi dans un moyen-âge en plein bouleversement politique et religieux, où les contradictions d’une église des pauvres, d’amour et de partage, est en même temps une très riche puissance financière dont elle besoin pour exister. J’ai toujours eu beaucoup de mal à comprendre ces élans religieux, ces soifs de foi et de certitude, ces illuminations quasi fanatiques, tout en étant admiratif d’autant de conviction qui me font en même temps peur de sacrifice et du don de soit, comme l’enferment dans les murs et le célibat, pour une croyance sans doute ni certitude de la réalité des véhiculées dans ces croyances religieuses. Une belle réalisation, théâtrale et champêtre, sur un ton résolument comtemplatif d’illuminés frisant les sectes hyppies, qui se contruit sur un recit du sacro saint principe universel de douce et naïve utopie d’un monde merveilleux de bonheur dans la pauvreté.
    Ainsi, Saint François d'Assise a-t-il été fondateur de l'ordre des frères mineurs (OFM, communément appelé Ordre franciscain) sur la base de la prière, la joie, la pauvreté, l'évangélisation et l'amour de la Création divine, apportant aux miséreux aide et salut, mais surtout reconnu comme le précursseur du dialiogue interreligieux, alors qu’Élie de Cortone sera plus enclin au pouvoir, au luxe et à la tyranie perdant de vue les saints principes de son ordre.


    Site web:  http://glandeurnature.over-blog.com
     Fermer Fermer
    En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer le fonctionnement du site, vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêt et réaliser des statistiques de visites