Close encounters with Vilmos Zsigmond

Synopsis et Consensus de la critique

Le 1er janvier 2016, Vilmos Zsigmond s'éteignait, laissant derrière lui une marque imprimée dans le cinéma américain. Il fut chef opérateur – ou directeur de la photographie – sur pas mal de classiques, s'échinant à donner aux images qualité, personnalité, charme, sensualité... En accord, bien sûr, avec la vision de chaque réalisateur. Il œuvra sur Délivrance en 1972, L'Epouvantail en 1973, sur Rencontres du troisième type, Voyage au bout de l'enfer... Voici un documentaire intelligent, tournant autour de l'homme pour donner à comprendre comment il imprimait de la signification à la lumière de cinéma. Réalisé juste avant sa mort, il est annoncé comme plein d'émotion, et d'élégance. John Boorman et Jerry Schatzberg, entre autres, viennent y livrer leur vision de ce technicien-artiste...

critique du public :

3,5

critique presse :

3,4

  • Genre Documentaire
  • Sous-genre
  • Thématique
  • Émotion
  • Origine
  • Studio

+ de classements de films avec Close encounters with Vilmos Zsigmond

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer le fonctionnement du site, vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêt et réaliser des statistiques de visites