Vice Versa

    |  78 |
    J'aime:
    QUI SONT LES PETITES VOIX QUI VOUS PRENNENT LA TÊTE ? - Les Studios Pixar nous offrent un autre film d'animation original qui met en scène les émotions de notre cerveau, sous forme de petits personnages. Vice Versa est une comédie animée à la fois tendre et déjantée. Il s'agit du quatorzième long-métrage des studios Pixar.
    Affiche du film Vice Versa
    ma note
    je suis fan
    ajouter à mes films

    Notez le film : 


    ecrire mon avis/critique
    recommander à mes amis
    BANDE ANNONCE
    VF

    Vice Versa

    UTILISATEURS
    (3.85 pour 795 notes)
    REALISATION:
    ANNEE:
    PAYS:
    DUREE:
    1h 34min
    ACTEURS:
    + Fiche complète

    Vice Versa : Films proches

    <
    1
    2
    >
    Affiche du film Là-haut
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Monstres et Cie
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Rebelle
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Arthur et la Vengeance de Maltazard
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Le Petit Prince
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Les Nouveaux Héros
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Synopsis du film Vice Versa

    Grandir n’est pas de tout repos, et la petite Riley ne fait pas exception à la règle. À cause du travail de son père, elle vient de quitter le Midwest et la vie qu’elle a toujours connue pour emménager avec sa famille à San Francisco. Comme nous tous, Riley est guidée par ses émotions – la Joie (voix originale d’Amy Poehler), la Peur (voix originale de Bill Hader), la Colère (voix originale de Lewis Black), le Dégoût (voix originale de Mindy Kaling), et la Tristesse (voix originale de Phyllis Smith). Ces émotions vivent au Quartier Général, le centre de contrôle de l’esprit de Riley, et l’aident et la conseillent dans sa vie quotidienne. Tandis que Riley et ses émotions luttent pour se faire à leur nouvelle existence à San Francisco, le chaos s’empare du Quartier Général. Si la Joie, l’émotion dominante de Riley, tente de rester positive, les différentes émotions entrent en conflit pour définir la meilleure manière de s’en sortir quand on se retrouve brusquement dans une nouvelle ville, une nouvelle école et une nouvelle maison.

    Photos du film Vice Versa

    Ajouter une photo du film Vice Versa

    Extraits de films, bande-annonces

    Vous pouvez ajouter un extrait de film de Vice Versa
    105780 Vues
    2448 Vues
    Vice Versa : Teaser (VF)
    Bande-annonce VF
    1131 Vues
    1
    2
    page 1

    Listes avec le film Vice Versa

    Ajouter une liste au film Vice Versa
    Vous cherchez une liste des meilleurs blockbusters du cinéma mondial ? Votre recherche s'arrête ici puisque cinetrafic a compilé une liste des plus gros films à succès de l'histoire du cinéma....

    Buzz l'éclair et Woody, en 1996, ont lancé l'une des plus fascinantes sagas de studio de ces dernières années :...

    vos dernières critiques de film

    Ajouter une critique au film Vice Versa
    Delphine
    Le 14/06/2015
    84 critiques
    Après Les Indestructibles, Là-Haut, Pete Docter revient avec Vice-Versa (Inside Out) et marque le grand retour de Pixar tant ce film d’animation a de nombreuses qualités. Nous sommes plongés dans le cerveau de Riley, pré-ado de 11 ans qui vient de déménager à San Francisco, elle qui vivait en pleine nature dans le Minnesota et s’épanouissait entre des parents aimants et son club de hockey sur glace. L’arrivée de ses affaires et des meubles de la maison se faisant attendre, le nouveau sweet home est un peu tristounet et ses parents sont accaparés par divers problèmes….Mais c’est directement dans son cerveau que l’on va évoluer en compagnie de 5 petits personnages illustrant 5 émotions depuis leur centre de contrôle. Nous avons Dégoût qui permet à Riley (Melanie Laurent) de ne pas se laisser faire, Colère (Gilles Lelouche) qui veille à ce que ses décisions soient justes, Peur (Pierre Niney) qui est plutôt prudent voire parano, Tristesse qui ne s’est pas vraiment quel est son rôle, souvent écartée par celle qui semble monopoliser le cerveau de Riley : Joie.

    Site web:  http://www.cine-toile.com/2015/06/critique-vice-versa-inside-le-dernier-pixar-de-pete-docter/
    Ameni
    Le 28/06/2015
    123 critiques
    Vice Versa me laisse assez embêté après m’avoir laissé beaucoup espérer.

    J’ai aimé Vice-Versa, pas de soucis là-dessus. Mais sur le « À quel point j’ai aimé ? » c’est plus tendu. Ou plutôt non, c’est le « Pourquoi n’ai-je pas aimé à ce point-là ? » qui me tarabuste (ça m’empêche pas de dormir non plus hein)

    Rendons à Pixar ce qui est à Pixar, l’idée de base est absolument géniale. Personnifier les émotions de l’être humain, matérialiser le fonctionnement du cerveau, de la mémoire, expliquer pourquoi une chanson nous reste dans la tête, parler de mémoire à long terme, de subconscient, d’oubli de souvenirs, des rêves, etc. Tout est parfait, brillant et intelligent. Et si ça peut aider à combattre l’idée reçue que les films d’animation sont pour les enfants, tant mieux.

    Je n’ai pas utilisé le mot « parfait » parce qu’évidemment je n’ai pas accroché sur tout.

    Vice-Versa alterne les moments de génie et de drôlerie (la fin me revient en tête avec ces sketchs-aperçus du cerveau de plusieurs êtres vivants, restez un peu à votre place de cinéma. Faut arrêter de taper un sprint dès le mot « Fin »), notamment ceux (je parle des moments de génie et de drôlerie, faut suivre ! ne vous laissez pas distraire par ces parenthèses qui n’en finissent pas) où les 5 émotions sont ensemble. Ce n’est heureusement pas tout, le film regorge de moments amusants et drôles. Bon, évidemment on trouve aussi des passages j’ai trouvés trop faciles ou trop convenus.

    A essayer d’y réfléchir, quelques petites choses m’ont déplu.

    Pour faire simple, après la partie présentation de la situation et des personnages, on passe évidemment à l’élément déclencheur. La famille déménage, la pitite fille est toute chamboulée et ses 5 émotions partent en vrille. Tristesse fout le bordel et c’est parti pour un long périple où Joie et Tristesse doivent essayer de revenir au quartier général. C’est à partir de là que j’ai commencé à tiquer. Les espaces traversés sont certes très biens, les actions sont sympas, Tristesse est fort sympathique (tandis que Joie m’a semblé la moins intéressante bizarrement) mais les pérégrinations des deux émotions ne sont pas le point le plus réussi du film (tournage des rêves excepté). Et puis le personnage de l’ami imaginaire m’a copieusement gavé.

    Plus globalement, j’ai trouvé la trame trop classique et stéréotypée pour un film de cette envergure (Le personnage mis à l’écart mais qui s’avère au final essentiel… Ouh là là quelle surpriiise !, Joie = la jolie fille en robe légère, Tristesse = la fille rondouillette à lunettes et col roulé, ok il fallait que les 5 émotions soient facilement reconnaissables mais on est dans un film de Pixar pas de The Asylum).

    Il y a du génie dans Vice-Versa, vraiment. Les idées visuelles pour les mécanismes du cerveau sont poussées, rien n’est laissé au hasard, les personnages des 5 émotions sont supers. Une fois de plus, Pixar réussit à faire de la double-lecture pour grands et moins grands. Mais pour le coup, le contraste est tellement fort avec les moments/personnages moins intéressants qu’il y a déception.

    Donc, oui j’ai beaucoup aimé Vice-Versa mais je suis déçu de ne pas l’adorer. Déçu aussi d’être sorti de la salle en me disant « J’ai aimé mais… mais pourquoi il y a un mais ? ».

    Site web:  https://blogameni.wordpress.com/2015/06/28/vice-versa-pete-docter/
     Fermer Fermer
    En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer le fonctionnement du site, vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêt et réaliser des statistiques de visites