J'étais à Nüremberg

Synopsis et Consensus de la critique

Nina, jeune polonaise en exil à Londres, et Pierre Bernard, envoyé par le général de Gaulle, se retrouvent à Nuremberg. Ils font partie de l’équipe internationale réunie par le Procureur Robert Jackson autour des juges des quatre nations pour juger vingt quatre grands criminels de guerre nazis. Nina traduira en simultané les accusés durant le procès. Pierre, membre de l’équipe de Champetier de Ribes, est le procureur adjoint chargé du dossier de l’extermination des juifs de France. Les verdicts tombent, onze accusés seront pendus, trois acquittés et les autres condamnés à des peines de prison. Goering s’est suicidé avant d’être pendu. Pierre et Nina repartent chacun tenter de reconstruire leur pays alors que, dans l’ombre, certains nazis parviennent à échapper à la justice.

critique du public :

2,6

critique presse :

2,6

+ de classements de films avec J'étais à Nüremberg

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer le fonctionnement du site, vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêt et réaliser des statistiques de visites