Nebraska

    |  3 |
    J'aime:
    ROAD MOVIE NOSTALGIQUE - Le réalisateur de The Descendants réalise ici un road movie familial en noir et blanc et raconte le périple d'un vieil homme qui part sur les traces des souvenirs de sa vie. Le visage de Bruce Dern, prix d'interprétation au festival de Cannes 2013, est marquant d'humanité et Nebraska se démarque comme un film émouvant, cadencé par une douce mélancolie.
    Affiche du film Nebraska
    ma note
    je suis fan
    ajouter à mes films

    Notez le film : 


    ecrire mon avis/critique
    BANDE ANNONCE
    VF

    Nebraska

    BLOG
    UTILISATEURS
    (3.55 pour 44 notes)
    REALISATION:
    ANNEE:
    PAYS:
    DUREE:
    1h 55min
    ACTEURS:
    + Fiche complète

    Nebraska : Films proches

    <
    1
    2
    >
    Affiche du film Casa nostra
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Stranger than paradise
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Une histoire vraie
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Artiste et son modèle (L&#039;)
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Tabou
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Eureka
    Film
    pas de bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Synopsis du film Nebraska

    Un père de famille alcoolique est persuadé d'avoir gagné un million de dollars. Son fils cadet, dont il n'est pas proche, va l'accompagner dans son voyage.

    Photos du film Nebraska

    Ajouter une photo du film Nebraska

    Critiques Blog du film Nebraska

    Bazart
    Le 31/05/2014
    75 critiques
    Malgré une belle photographie et un beau noir et blanc ( même si jamais cette forme ne sert vraiment le récit), Nebraska ne surprend jamais ni dans son scénario qui aligne les poncfis sur ce road movie familial qu'on a l'impression d'avoir vu des centaines de fois et peuplé de personnages ternes et terriblement ennuyeux. Ici, contrairement aux personnages de Night Moves, aucun mystère mais un regard pas bien sympathique porté par le cinéaste sur ces êtres plutot pathétiques.

    Site web:  http://www.baz-art.org/archives/2014/05/28/29860725.html

    Extraits de films, bande-annonces

    Vous pouvez ajouter un extrait de film de Nebraska

    Listes avec le film Nebraska

    Ajouter une liste au film Nebraska
    Ils sont vieux, plus très en forme, ont déjà vécu tout ce que la vie avait à leur offrir mais refusent la fatalité. Pour prouver aux autres mais surtout à eux-mêmes qu'ils ne sont pas encore finis, ils...

    vos dernières critiques de film

    Ajouter une critique au film Nebraska
    tinalakiller
    Le 19/04/2015
    381 critiques
    Malgré la présence d’Alexander Payne derrière la caméra et un prix d’interprétation pour Bruce Dern au festival de Cannes l’an dernier, je n’attendais pas grand-chose de ce film, au pire à quelque chose de sympathique. Finalement, Nebraska est la bonne surprise de ce mois d’avril. A première vue, il n’y a rien d’exceptionnel dans ce petit road-movie en noir et blanc. Et pourtant, la magie opère, notamment grâce à une mise en scène particulièrement efficace et un regard subtil et intelligent. J’ai trouvé le film parfaitement équilibré entre l’humour, parfois noir (les cousins débiles qui ont commis un viol une agression sexuelle, la femme de Woody, qui ne se laisse pas faire, qui pisse sur des tombes et qui raconte que tout le monde voulait coucher avec elle durant sa jeunesse) et l’émotion (le père et le fils renoue des relations, la vraie personnalité de Woody est petit à petit révélée), sans jamais être lourd ou larmoyant. Il y a également un bon équilibre en ce qui concerne le rythme. En effet, le film dure presque deux heures pourtant, même si le rythme n’est pas très rapide, je ne me suis pas ennuyée un seul instant. De plus, à premier abord, le sujet semble assez simple, mais le scénario reste bien écrit, sachant aller dans la bonne direction. Au début, on ne comprend pas forcément le choix du noir et blanc. Finalement, en avançant dans le film, on peut voir où cela veut en venir. Je me suis aperçue que le film jouait beaucoup avec les contrastes. En effet, dans un road-movie, on s’attendrait à voir de beaux paysages, mis en valeur par de belles couleurs et le tout accompagné par une musique typiquement américaine. Or, même si on retrouve bien une bande-son excellente (par Mark Orton et Robert Burger), ici, les couleurs ne sont éclatantes. Visuellement, le film reste très beau et soigné (la photographie et la lumière permettent ce résultat splendide) mais ce noir et blanc fait ressortir un sentiment mélancolique, presque morbide. Toujours grâce à ce choix visuel et esthétique, Alexander Payne peint un portrait sombre du Nebraska et des vieux « amis » de Woody. Enfin, la famille au coeur de ce film est très attachante et servie par d’excellents interprètes. Bruce Dern est vraiment formidable dans le rôle de ce vieil alcoolique probablement un peu trop naïf et qui tente de retrouver sa fierté. Will Forte et Bob Odenkirk (le premier est le gentil fils loser, le second incarne l’aîné) sont également très convaincants. L’autre bonne surprise du film est June Squibb, qui incarne la vieille épouse de Woody : elle n’a pas remporté l’Oscar du meilleur second rôle féminin, mais personnellement, je trouve que c’elle qui le méritait le plus. C’est mon gros coup de coeur, et il faudrait regarder ce film rien que pour elle !

    Site web:  http://tinalakiller.wordpress.com/2014/09/30/nebraska/
     Fermer Fermer
    En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer le fonctionnement du site, vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêt et réaliser des statistiques de visites