Le Passé

    |  4 |
    J'aime:
    LES SÉPARATIONS PEUVENT RÉVÉLER DE LOURDS SECRETS... - Après Une séparation, Asghar Farhadi évoque de nouveau le divorce et les conflits familiaux dans Le Passé, drame intime qui a valu au réalisateur le Prix du Jury Oecuménique et à Bérénice Béjo le Prix d'interprétation féminine au Festival de Cannes en 2013. La star de The Artist y campe Marie, l'épouse d'Ahmad, qui arrive à Paris depuis Téhéran pour procéder à un divorce.
    Affiche du film Le Passé
    ma note
    je suis fan
    ajouter à mes films

    Notez le film : 


    ecrire mon avis/critique
    BANDE ANNONCE
    VF

    Le Passé

    UTILISATEURS
    (3.4 pour 86 notes)
    REALISATION:
    ANNEE:
    PAYS:
    DUREE:
    2h
    ACTEURS:
    + Fiche complète

    Le Passé : Films proches

    <
    1
    2
    >
    Affiche du film Histoire d&#039;un secret
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Un conte de Noël
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film L&#039;Economie du couple
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Mères et filles
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Depuis qu&#039;Otar est parti...
    Film
    pas de bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Grand Central
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Synopsis du film Le Passé

    Après quatre années de séparation, Ahmad arrive à Paris depuis Téhéran, à la demande de Marie, son épouse française, pour procéder aux formalités de leur divorce. Lors de son bref séjour, Ahmad découvre la relation conflictuelle que Marie entretient avec sa fille, Lucie. Les efforts d'Ahmad pour tenter d'améliorer cette relation lèveront le voile sur un secret du passé.

    Photos du film Le Passé

    Ajouter une photo du film Le Passé

    Extraits de films, bande-annonces

    Vous pouvez ajouter un extrait de film de Le Passé
    11076 Vues

    Listes avec le film Le Passé

    Ajouter une liste au film Le Passé
    Se confronter au cinéma d'auteur revient souvent à se plonger dans des films au style reconnaissable, à la mise en scène ambitieuse, et au scénario doté d'enjeux profonds. Dans ce champ, beaucoup...

    vos dernières critiques de film

    Ajouter une critique au film Le Passé
    Ameni
    Le 18/05/2013
    123 critiques
    Le Passé fait regretter les films qu’on adore ou qu’on déteste. Des avis extrêmes mais qui au moins ont le mérite de déclencher une réaction nette.

    Le Passé, ici, n’est pas simple et empoisonne les relations d’une famille recomposée. Des non-dits, principalement, qui empêchent d’avancer. Il faut l’arrivée d’un ex-mari (l’excellent Ali Mosaffa. Belle barbe aussi) pour que petit à petit les langues se délient. L’arrivée d’Ahmad n’est au fond qu’un prétexte pour avoir un médiateur, car le personnage est bien réduit à ce rôle. Une fois que des voiles se sont levés, le personnage est doucement poussé vers la sortie par Asghar Farhadi. Dommage, moi je l’aimais bien.

    En fait, c’est même le seul personnage pour lequel j’ai vraiment eu de la sympathie. Frustrant quand on sait que le film entier repose uniquement sur ses personnages, leurs relations, leurs non-dits, leurs frustrations et leurs sentiments. Sentiments bien refoulés, puisque le tout manque parfois d’émotion et pour certains de conviction.

    Il faut reconnaître au Passé d’avoir un scénario qui prend le temps de dérouler l’intrigue et d’amener des révélations au compte-goutte. Et en 2h il y a le temps (bon j’ai regardé ma montre une fois, au bout d’1h30). Asghar Farhadi maîtrise son scénario et ça se sent. Au risque peut-être de parfois paraître trop maîtrisé. Le monsieur est taquin, et, comme pour Une séparation, prive le spectateur d’une fin nette laissant une situation mi-résolue, mi-à résoudre. Bon, moi j’aime ça, et puis ça colle bien avec cette ambiance de réalisme qui enveloppe tout le film.

    L’autre point appréciable c’est la réalisation elle-même : des scènes longues, qui prennent le temps de faire ou dire les choses et qui ne vont pas nécessairement droit à l’essentiel. Pour équilibrer, on a "heureusement" des personnages parfois tête-à-claques (Marie est excédée, certes, mais ya-t-il vraiment besoin de gueuler sur monsieur son chéri parce qu’il ne trouve pas les clés ? C’est quand même pas sa faute d’abord) et compliqués. Je ne développe pas cet aspect, chacun se fait sa propre idée en fonction de l’écho que trouve l’histoire en chacun.

    Au niveau de leurs interprètes, de la justesse. Toutefois, le couple Bérénice Béjo / Tahar Rahim m’a laissé indifférent, au point que n’importe quel (hypothétique ! :p) accident/rupture/etc. ne m’aurait pas spécialement dérangé. A titre personnel, toutes ces scènes à l’intérieur d’une voiture en train de rouler m’ont toujours fait craindre le pire. En même temps, avec cette caméria braquée sur le profil du conducteur ou du passager, je suis désolé, dans les séries TV c’est souvent annonciateur d’un accident imminent ! Allez je ne vais pas être de mauvaise foi, la relation Ahmad/Lucie (la fille à problèmes de Marie) fonctionne, elle, très bien. Le courant passe entre celle-ci et l’ex-beau-père et ça, ça fait plaisir.

    Bref, un bon film tout de même et qui est surtout l’occasion de montrer qu’un film français d’Asgar Farhadi c’est bien aussi même si moi je préfère quand ça se passe en Iran.

    Site web:  http://blogameni.wordpress.com/2013/05/18/le-passe-asghar-farhadi/
    summerday
    Le 27/05/2013
    164 critiques
    Marie retrouve Ahmad à l’aéroport. Il arrive d’Iran et durant les premières minutes du film on ne sait pas vraiment quel lien les unie. Amis, famille, amants ? Ils arrivent à une maison qui leur semble familière à tous les deux. Le spectateur découvre alors qu’ils étaient auparavant mariés mais qu’Ahmad a quitté la France et ils doivent celer leur divorce. Marie vit avec un autre homme qui s’est installé chez elle avec son jeune garçon. La cohabitation de tout ce monde sous le même toit pour quelques jours les met mal à l’aise. Ahmad va être le témoin de l’implosion de son ancienne famille. Il avait élevé pendant plusieurs années les deux filles de Marie qui s’étaient attachées à lui. Il est très étonné de constater que son ancienne épouse a maintenant du mal à gérer son aînée Lucie. L’adolescente va se confier à lui et lui révéler un douloureux secret.

    Le passé est un très bon film, un drame magnifiquement mené dont l’émotion et les révélations vont crescendo. Il possède des thématiques très proches de l’un de ses autres films Une séparation. L’histoire d’un évènement tragique qui va mettre en péril deux familles. On découvre avec stupeur que le poids de la culpabilité pèse sur de nombreux personnages et que chacun a ses propres raisons dans cette histoire. Ahmad est le témoin privilégié de ce drame, à la fois extérieur au conflit, suffisamment proche pour être impliqué ; il est à la fois acteur et témoin de ce qui se trame. Une façon de conclure son histoire avec cette famille. Les enfants, eux aussi témoins, subissent impuissants la violence de ce qui se joue entre les adultes.

    Bérénice Bejo prouve dans ce film qu’elle a le talent pour une palette de rôles très large. La jeune comédienne qui interprète Lucie est particulièrement touchante aussi, on peut parier qu’on la reverra très vite au cinéma. Le reste du casting est tout aussi bon. Le film offre une réflexion sur la culpabilité et la difficulté à poser un regard impartial sur des faits, la multiplication des points de vue offrant des révélations inattendues. Il montre aussi l’impossibilité de saisir la maladie de la dépression et de pouvoir anticiper les actes tragiques que cela peut impliquer, ainsi que ses effets sur les familles désemparées.

    Site web:  http://summerday.hautetfort.com/archive/2013/05/26/le-passe.html
     Fermer Fermer
    En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer le fonctionnement du site, vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêt et réaliser des statistiques de visites