Dernier étage gauche gauche

    J'aime:
    Affiche du film Dernier étage gauche gauche
    ma note
    je suis fan
    ajouter à mes films

    Notez le film : 


    ecrire mon avis/critique
    BANDE ANNONCE
    VF

    Dernier étage gauche gauche

    UTILISATEURS
    (3 pour 6 notes)
    REALISATION:
    ANNEE:
    PAYS:
    France,Luxembourg
    DUREE:
    1h 35min
    ACTEURS:
    + Fiche complète

    Dernier étage gauche gauche : Films proches

    <
    1
    2
    >
    Affiche du film Jusqu&#039;ici tout va bien
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Aïcha 2, un job à tout prix
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film De l’autre côté du périph
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Paulette
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Camping à la ferme
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Raï
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Synopsis du film Dernier étage gauche gauche

    C'est pas comme ça que ça aurait dû se passer... Comme tous les matins, François Echeveria - huissier de son état - aurait dû pouvoir opérer sa saisie du jour dans cette cité de banlieue, puis tranquillement rentrer dans son nid douillet. Mais ce jour d'anniversaire du 11 septembre, le destin en a décidé autrement, mettant sur sa route un père démuni et son agité de fils... qui le prennent en otage. Trois hommes bloqués pendant 24 heures au septième étage d'une tour HLM bientôt cernée par les agents du GIGN qui les prennent pour des terroristes. Trois hommes qui se combattent à l'intérieur d'un appartement mais seront bientôt condamnés à se comprendre, à s'apprivoiser et à s'entendre. Trois hommes qui transforment rapidement cette poudrière... en une comédie humaine absurde.

    Photos du film Dernier étage gauche gauche

    Ajouter une photo du film Dernier étage gauche gauche

    Extraits de films, bande-annonces

    Vous pouvez ajouter un extrait de film de Dernier étage gauche gauche
    663 Vues

    Listes avec le film Dernier étage gauche gauche

    Ajouter une liste au film Dernier étage gauche gauche
    Merci pour vos votes! Cette session 2010 est dorénavant close, passons à 2011! N'oubliez pas de voter pour vos films préférés sur le nouveau classement... D'ici là, bonne année 2011, et bons films!
    Les banlieues défavorisées des grandes villes françaises sont une question sociale que l'on tarde à régler en France. Mais il ne faut pas y voir que violence et malheur. Si le cinéma français choisit...

    Se retrouver bloqué, et isolé, par la neige, ou par l'espace infini, ou s'enfermer pour fuir les démons, les tueurs fous ou la fin du monde : cauchemar...

    vos dernières critiques de film

    Ajouter une critique au film Dernier étage gauche gauche
    potzina
    Le 15/02/2013
    164 critiques
    J'ai beaucoup aimé Dernier étage, gauche, gauche même s'il n'est pas exempt de défauts.
    Le film démarre de façon un peu poussive par une prise d'otage pas vraiment compréhensible, ça hurle beaucoup et ça s'agite dans tous les sens. Puis, petit à petit, le film trouve son rythme, les personnages gagnent en intensité et l'histoire en profondeur.

    Le film oscille en permanence entre tragédie sociale et comédie satirique, alternant des moments de grande émotion et de pur délire.
    Terriblement d'actualité, le film traite de la misère sociale, des ravages des politiques d'urbanisation, des conséquence de la crise, du rapport entre les habitants de la banlieue et les forces de l'ordre ou encore de l'image négative de la banlieue véhiculée par les médias.
    Certes on n'échappe pas toujours aux clichés : l'huissier est un salaud, les flics sont dépassés par les événements, les jeunes sont un peu kaïra, etc mais on sent un tel amour pour les personnages et une telle envie de sortir des sentiers battus que l'on pardonne très vite ces faiblesses.
    De même que l'évolution des personnages est prévisible tout comme la fin qui est un poil démago. Mais les dernières scènes sont tellement joyeuses et jouissives qu'on se fiche si c'est téléphoné ou exagéré.

    Les dialogues sont drôles et les situations souvent cocasses mais j'avoue que mes scènes favorites sont celles où l'émotion prend le dessus et principalement les scènes de confidences entre Salem et son père. Que voulez-vous j'ai un gros faible pour les films qui traitent des rapports parents-enfants, on ne se refait pas !

    Si le film fonctionne bien, c'est en grande partie grâce aux acteurs tous habités par le personnage. Le trio masculin (Hippolyte Girardot, Mohamed Fellag et Aymen Saïdi) tient la dragée haute mais les autres ne sont pas en reste, principalement Michel Vuillermoz qui campe un Préfet aussi agacé qu'agaçant et Thierry Godard en flic pas commode.

    Dernier étage, gauche, gauche n'est certes pas un chef d'œuvre du 7ème Art mais c'est un film frais, bourré d'énergie, rythmé et fantasque qui fait rire et donne à réfléchir.
    Une bonne surprise.


    FredericTarantino
    Le 17/02/2013
    24 critiques
    Critique:

    Sans le programme DVDtrafic je n'aurais jamais connu ce film et je remercie une fois de plus cet initiative. C'est donc sans a priori et avec curiosité que j'ai découvert « Dernier étage, gauche gauche » du réalisateur franco-italien Angelo Cianci, une comédie sociale douce et amère comme on en vois peu dans notre bon vieux pays.

    Premier film de Angelo Cianci, il réalise un long-métrage très personnel, ou il y a mis beaucoup de son histoire et notamment la relation avec son père, l'idée de base étant lié a un moment de sa vie et cet en quittant sa banlieue qu'il ébaucha les premiers contours de son film. Une date comme le 11 Septembre ne résonne pas de la même manière dans cet cité sensible ou vas opérer François, huissier qui doit expulser Mohand Atelhadj, sauf que rien ne se passera comme prévu. Entre peur de l'autre et incompréhension, le fils de Mohand croit que la police viens pour lui car il a de la coke dans l'appartement familial, ces donc avec agressivité qu'il vas réagir et prendre en otage l'huissier. A partir de la, ce joyeux petit trio vas devoir faire connaissances, pour ainsi faire face a l'ignorance du monde.

    Le film de Cianci sonne comme un grand bol d'air frais, déjà de part l'histoire teinté d'absurde, d'exagération travailler qui permet de tordre le cou a tout un tas de cliché, car qui peut croire qu'un Huissier soit confondu avec les flics et qu'un jeune tienne en haleine le GIGN, puis l'idée de faire cela le 11 Septembre, c'est la petite idée qui tue, car aucun n'autre jour peut signifier la peur de l'autre et l'incompréhension comme ici. Bref a partir de cela, on s'aperçoit que d'un rien, la tension et la, que les incompréhensions sont légions, que l'on prend les informations sans les vérifier (Cf: les flash infos a la TV), les Atelhadj sont algériens et ce sont donc des terroristes (Cf: réactions des membres du GIGN) et tout cela Angelo Cianci le retransmet a merveille.

    D'un autre coté il se fait s'affronter trois mondes différent, le père en difficulté au passé trouble qui le hante, le gamin en manque de repère et l'huissier qui découvre vraiment ce que c'est, au travers de la violence des armes d'abords, puis des mots qui se font de plus en plus acerbes, précis, cassant, pour enfin les réconcilier, de cette façon Cianci adapte sa façon de filmé, assez rapide au début, puis plus fluide et posé dans un seconds temps; une façon comme une autre d'aborder des thèmes assez fort, comme l'intolérance, l'ignorance, la filiation.

    Ce film est vraiment un petit concentré d'humour, car sous airs sérieux les situations cocasses s'empilent Salem qui installe un Judas en perçant presque l'œil d'un flic, tout comme les personnages aussi crédible que vous et moi a leur place, qui semblent totalement impuissant, puis cette fin, aussi forte que symbolique, emprunté d'une tradition du sud de l'Italie, ou les habitants d'un seul cri, d'une seule voie, semblent dire « MERDE » a leur situation, voulant ainsi une autre vie …

    Tandis que le trio d'acteur tire encore plus le film vers le haut, très impliqué dans le processus en amont, notamment Fellag qui donna un coup de main pour les expressions kabyles, ce comique a la carrure impressionnante est parfaite pour le rôle de ce père qui a cesser de révolté, car cela ne lui a attiré que des ennuis; puis Hippolyte Girardot truculent dans cet habit d'huissier, vif, qui subit son travail; ainsi que Aymen Saidi parfait petit « con » qui croit qu'il connait tout et qui ne sait pas ou il en est ...

    Un film qui de part son mélange des genres, son absurdités, se rapproche aisément des comédies a l'italienne, a la fois douce, drôle, mais aussi légèrement amère et dure.

    Découvrez d’autres films sur Cinetrafic dans des catégories aussi diverses et variées que bon film ainsi que sortie cinema

    ----------------------------------------------

    Le DVD disponible depuis le 19 janvier 2013

    Un DVD qui mérite d’être plus connu, d'un point de vue technique c'est une excellente petit galette, au son et a l'image bonne, v.f, v.f sous-titrés anglais et la v.f pour malentendants. Des bonus assez nombreux et intéressant, tout d'abord avec un entretien de près de 35 min avec Angelo Cianci, qui reviens longuement sur la genèse du film, les problèmes de financement du a l'histoire, le casting, le tournage, un entretien passionnant ou il reviens sur presque tout. Son court-métrage "Le Coeur Net" assez court mais porteur d'une émotion intense; puis un lot de scènes coupés, de casting, ainsi qu'un beau panel d'affiche alternatives, filmographie de Cianci de Girardot, galerie photos et les bandes annonces.

    Ps: un petit mot sur la polémique absurde a la sortie du film sur l'affiche, la chambre nationale des huissiers en a demander les retraits car cela portait atteinte a l'intégrité physique des Huissiers, une polémique stérile et débile car l'affiche n'a rien de choquant ...

    Bonus :

    - Faire un film : tragi-comédie en 5 actes
    - Court-métrage exclusif "Le Coeur Net"
    - Scènes de casting avec Fellag et Aymen Saïdi
    - Scènes additionnelles
    - Affiches alternatives
    - Filmographies
    - Galerie Photos
    - Bande-annonce

    DVD "Dernier Etage, Gauche, Gauche" de Angelo Cianci disponible en DVD depuis le 19/01/2013 “Distribué par Epicentre films”.

    Site web:  http://inglouriouscinema.blogspot.fr/
     Fermer Fermer
    En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer le fonctionnement du site, vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêt et réaliser des statistiques de visites