Carancho

    |  5 |
    J'aime:
    Affiche du film Carancho
    ma note
    je suis fan
    ajouter à mes films

    Notez le film : 


    ecrire mon avis/critique
    BANDE ANNONCE
    VF

    Carancho

    UTILISATEURS
    (3.25 pour 9 notes)
    REALISATION:
    ANNEE:
    PAYS:
    France,...
    DUREE:
    1h 47min
    ACTEURS:
    + Fiche complète

    Carancho : Films proches

    <
    1
    2
    >
    Affiche du film Elefante blanco
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Leonera
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film El Clan
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film El Bonaerense
    Film
    pas de bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film The Listener (Série)
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Dérapages
    Film
    pas de bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Carancho: ADN

    Synopsis du film Carancho

    Sosa est un "Carancho" : un avocat spécialisé
    dans les accidents de la circulation à Buenos Aires. Grâce aux
    assurances et à la corruption, il profite sans scrupules des nombreuses
    victimes de la route qui enrichissent une poignée d'avocats et de
    policiers mafieux. Un soir, à la recherche de potentiels clients, il
    rencontre Luján, une jeune urgentiste qui cumule les heures de travail
    et se drogue régulièrement pour tenir. Leur histoire d'amour commence
    là, dans la rue, la nuit. Elle essaye de sauver la vie d'un homme, il
    essaye d'en faire son client.

    Photos du film Carancho

    Ajouter une photo du film Carancho

    Extraits de films, bande-annonces

    Vous pouvez ajouter un extrait de film de Carancho
    Bande annonce Crancho
    Bande-annonce VF
    3294 Vues

    Listes avec le film Carancho

    Ajouter une liste au film Carancho
    On ne prend pas les mêmes, certes, mais on recommence! Votez tout au long de l'année pour les films qui vont jalonner - et marquer - VOTRE année 2011. A vos clics, et bons films!

    vos dernières critiques de film

    Ajouter une critique au film Carancho
    summerday
    Le 07/02/2011
    164 critiques
    Encore une bonne surprise en salles, qui nous vient cette fois d'Argentine. On retrouve l'excellent Ricardo Darin qui nous avait déjà bien troublé l'année dernière dans le film Dans ses yeux. Certains parlent déjà du réalisateur Pablo Trapero comme du Scorcese argentin. Heu, peut-être pas, mais il a déjà livré quelques bons films, dont le très beau Leonera, et celui-ci s'ajoute à la liste!

    C'est une étrange romance qui semble miraculeusement naître d'un tas d'immondices. Du sang, de la bagarre, de la tôle froissée, des poches sous les yeux, de la saleté, de la douleur et de la laideur, il n'y a presque que cela dans ce film. Hector Sosa est un charognard, un carancho. Ancien avocat qui ne peut plus exercer, il arnaque les assurances pour la mafia locale. Toujours premier sur le lieu d'un accident de la route, il utilise les pires combines pour extorquer de l'argent aux assureurs, donc aux familles des morts et des blessés. Un soir il rencontre Lujàn, une jeune médecin qui accumule les heures pour terminer son internat et se shoote entre ses gardes pour tenir. C'est Martina Gusman qui interprète ce rôle, elle jouait la magnifique mère emprisonnée dans Leonera. Les deux acteurs ont une bonne alchimie et il y a une vraie sensualité qui se dégage de certaines séquences. Dans l'ensemble le film est très "physique" car il met en scène les corps de façon très dure, il les bouscule et les met en scène un peu comme le fait Jacques Audiard aussi. C'est un truc qui me plaît beaucoup.

    Le film n'a pas l'ambition des excellents polars à rebondissements multiples d'un Scorcece mais il se défend pas mal dans son genre. Véritable film noir, filmé à l'épaule, souvent au plus près des acteurs, il scrute le malaise social de la population argentine, sa corruption, et révèle aussi l'absurdité d'une société et d'un système pourri. Les deux héros vivent presque exclusivement de nuit et profitent chacun à leur façon du taux d'accidents mortels de la route en Argentine. Lui en arnaquant, elle en multipliant les secours sur place pour accumuler les heures. Mais même si cela leur est bénéfique, ça les bouffe aussi. Elle : maigre, shootée, constamment épuisée. Lui : blafard, tabassé à longueur de temps, rongé par la culpabilité.

    Presque deux heures où l'on plonge dans un système vicieux, et dont la fin, brutale mais pas si inattendue, souligne à nouveau l'absurdité et surtout l'impossibilité d'une échappatoire. C'est souvent violent, mais la beauté des personnages et leur amour apporte une luminosité bienvenue. Car même si les deux personnages sont loin d'être des enfants de chœur, on sourit de leur jeu de séduction. Lujàn se pique à longueur de journées, Sosa est un sacré salaud, mais ils sont aussi fragiles et tendres.

    Site web:  http://summerday.hautetfort.com/archive/2011/02/07/mets-ta-ce.html
     Fermer Fermer
    En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer le fonctionnement du site, vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêt et réaliser des statistiques de visites