Rien à déclarer

Synopsis et Consensus de la critique

Avec sa troisième réalisation, après Bienvenue chez les Chtis, Dany Boon revient avec Rien à déclarer, une comédie délirante, dans laquelle il reprend avec habileté et réalisme le choc des cultures, mais cette fois entre deux pays : la France et la Belgique. Alors que tout les oppose, un douanier belge, Ruben Vandevoorde et un douanier français, Mathias Ducatel, se voient obligés de collaborer pour la première brigade volante mixte franco-belge, après le passage à l'Europe.

critique du public :

2,6

critique presse :

2,1

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer le fonctionnement du site, vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêt et réaliser des statistiques de visites