Mon homme Godfrey

Synopsis et Consensus de la critique

Pendant la Grande Dépression, alors que les bidonvilles s'étendent dans les terrains vagues, les riches continuent à faire la fête. Comme ce soir-là où la haute bourgeoisie s'est lancée dans une excentrique partie de chasse au trésor où le gagnant sera celui qui rapporte non pas un objet précieux, mais quelque chose dont personne ne veut. C'est ainsi qu'Irène, l'une des filles de la famille Bullock (famille qui ferait passer les patients de l’asile d’Arkham pour de charmants participants d'une convention Tupperware) ramène un sans-logis qu'elle exhibe, triomphante, à la party. Godfrey devient le protégé d’Irène qui lui offre un emploi de majordome... Mais on dirait que c'est celui que l'on surnomme « The Duke » qui tire les ficelles du jeu...

critique du public :

3,9

critique presse :

4,1

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer le fonctionnement du site, vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêt et réaliser des statistiques de visites