Les Indestructibles

    |  56 |
    J'aime:
    - Autrefois, Elastigirl et Mr Indestructible étaient des super-héros reconnus de tous. Mais aujourd'hui, mari et femme, ils sont retournés dans l'anonymat. Recevant un jour une convocation mystérieuse au nom de Mr Indestructible, Bob saute sur l'occasion et se rend compte, trop tard, du piège dans lequel il est tombé. S'en suit une aventure hors du commun pour cette famille de super-héros. Film d'animation drôle, tendre et rempli d'action, Les Indestructibles, des studios Pixar/Disney met en scène un genre nouveau de super-héros et rappelle aux enfants les pouvoirs d'une famille unie.
    Affiche du film Les Indestructibles
    ma note
    je suis fan
    ajouter à mes films

    Notez le film : 


    ecrire mon avis/critique
    BANDE ANNONCE
    VF

    Les Indestructibles

    UTILISATEURS
    (3.4 pour 1752 notes)
    REALISATION:
    ANNEE:
    PAYS:
    DUREE:
    1h 55min
    ACTEURS:
    + Fiche complète

    Les Indestructibles : Films proches

    <
    1
    2
    >
    Affiche du film Ratatouille
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Monstres et Cie
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Wall-E
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film 1001 pattes
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Megamind
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Toy Story 3
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Synopsis du film Les Indestructibles

    Dans sa tenue rouge frappée d'un «I», Bob Parr était jadis l'un des plus grands super-héros de la planète. Surnommé «Mr Indestructible», il combattait les méchants et sauvait la vie des innocents. Aujourd'hui, Bob Parr a rangé son bel habit et travaille comme expert en assurance. Il mène une vie tranquille avec sa femme, Hélène, elle aussi une ex-super-héroïne, connue sous le nom d'«Elastigirl», et ses trois enfants. Mais l'action et les sensations fortes lui manquent et il attend désespérément un signe du destin. L'occasion se présente un beau jour, lorsqu'il reçoit une convocation lui demandant de se rendre sur une île déserte. Pour «Mr Indestructible» et sa femme, les affaires reprennent...

    Photos du film Les Indestructibles

    Ajouter une photo du film Les Indestructibles

    Extraits de films, bande-annonces

    Vous pouvez ajouter un extrait de film de Les Indestructibles
    BA Français
    Bande-annonce VF
    15567 Vues
    Trailer VO
    Bande-annonce VF
    1503 Vues

    Listes avec le film Les Indestructibles

    Ajouter une liste au film Les Indestructibles
    Le fantastique est un genre qui fait appel au surnaturel. On retrouve dans l'univers de ces films des créatures mythologiques (vampires, fées, dragons, magiciens...) ou des thèmes récurrents (voyages...
    Vous cherchez une liste des meilleurs blockbusters du cinéma mondial ? Votre recherche s'arrête ici puisque cinetrafic a compilé une liste des plus gros films à succès de l'histoire du cinéma....

    vos dernières critiques de film

    Ajouter une critique au film Les Indestructibles
    Uchroniqueur
    Le 03/11/2015
    130 critiques
    Une animation Pixar décevante malgré son habituelle qualité technique et ses idées originales le spectacle est ici parasité par la trop grande focalisation sur une histoire de famille, scène de ménage pendant les scènes d'action, ados qui braillent, des gamins qui piaillent, la femme pas contente après le mari et le mari obligé de faire son auto-critique pour calmer madame. De nombreuses scène inutiles de conciliabules parentaux ou, en plus pour bien nous achever, les voix sont presque chuchotées. Il est absolument inutile d'avoir recours à la technologie numérique pour nous resservir un film familiale. Horrible dégoulinance faisant la propagande de la famille américaine modèle. Plus Pixar s'éloignera de Disney et moins nous aurons droit à ces poncifs conservateurs absolument ridicules et révoltants.

    tinalakiller
    Le 31/10/2016
    380 critiques
    J’ai beau aimé les films de Pixar (en général), Les Indestructibles était l’un des seuls films des studios que je n’avais pas encore vu pour différentes raisons. La première était son sujet qui ne m’attirait pas plus que ça. Encore une fois, je n’ai rien contre les super-héros mais je n’irai pas à regarder un film parce qu’il y a des super-héros. Entre-temps, j’ai enfin découvert l’univers de Brad Bird avec Tomorrowland (A la poursuite de demain) et si vous avez un peu suivi, ça ne m’a pas vraiment enchantée. Mais histoire d’être moins inculte, je me suis enfin décidée à le regarder. Je ne dirais pas que j’ai été déçue vu que le résultat ne m’a pas réellement surprise, comme si je m’attendais plus ou moins à ça depuis longtemps. Mais il est certain que ce film ne va pas me réconcilier avec Brad Bird. Certes, je ne dis pas que c’est mauvais. On peut être déçus par des films Pixar pour les raisons qui nous appartiennent mais on ne peut pas les accuser de faire du mauvais travail, il y a forcément à chaque fois des qualités évidentes à ne pas négliger. Même si ce n’est pas mon coup de coeur en terme d’animation (peut-être qu’il faudrait que je me remette dans le contexte de l’époque ?), je trouve évidemment ce travail en question indéniablement réussi. J’ai également vu le film en VF donc je ne pourrais juger que sur ce que j’ai vu. J’ai trouvé le doublage français plutôt bon (même si la présence de la chanteuse has-been Lorie / Laure Pester n’est pas ce qui me réjouit le plus). Enfin, alors que j’avais rejeté son travail dans Tomorrowland (mais aussi dans Jupiter Ascending des désormais soeurs Wachowski – je crois qu’ici vous étiez en train de vous dire que j’avais une dent contre lui alors que ce n’est pas le cas), la musique de Michael Giacchino (un habitué des films de Pixar : Ratatouille, Là-Haut, Cars 2, Vice-Versa…) est excellente. Je ne dis pas que je l’écouterais en boucle sur mon Spotify comme cela m’arrive quand j’ai des coups de coeur avec certaines bandes-originales. D’ailleurs, je n’irai pas à parler de coup de coeur ici mais je dirais pourtant que cette musique en question est essentielle au déroulement même de l’histoire. La musique a souvent un rôle important dans les films mais là c’est encore plus vrai. Je le dis en toute honnêteté : pour moi, sans ce travail de composition musicale, j’aurais eu un avis sur ce film encore plus négatif.
    Cela dit, j’avoue donc ne pas comprendre le succès de ce film et je ne pense pas que je me précipiterai pour aller voir sa suite qui devrait sortir en 2018. Pour moi, Pixar représente grosso modo le compromis entre une animation de qualité, le bon divertissement et une réelle réflexion. Bref, on retrouve souvent une double-lecture dans les films de ce studio. Je ne dis pas qu’il n’y en a pas ici. C’est possible qu’il y en ait une. Je ne sais pas depuis quand le film a été préparé mais vu sa sortie en 2004, on peut y voir des liens avec tout ce qui est lié au 11 septembre 2001. Peut-être que c’est moi qui en voit trop ou qui envie d’en voir trop. Après il est certain que le film parle de tous types de héros, ceux qui doivent sauver le monde (notamment les politiciens, les leaders mais plus généralement les postes à responsabilité), ceux qui sont parents et surtout ceux qui doivent gérer ces deux responsabilités au point de devoir vivre une double vie. Cela dit, je reste tout de même sceptique. Je ne nie donc pas le travail de réflexion mise en place par le réalisateur et par les scénaristes, cela ne m’a pas paru vide mais je dirais que ça ne m’a pas semblé valorisé. J’ai l’impression que l’équipe Pixar a avant tout voulu mettre en avant tout ce qui touche au divertissement : une famille sympathique, de l’action, un méchant fou, de l’hommage (sur un ton parfois parodique) aux films de super-héros voire même aux films d’espionnage et on peut continuer la liste encore longtemps. Peut-être que mon problème justement avec ce film c’est qu’au fond je n’ai pas été satisfaite d’un point de vue divertissement et que je n’arrive même pas à me raccrocher totalement au « fond » du film vu que je ne trouve pas que ce soit hyper poussé non plus (j’ai vraiment connu Pixar plus inspiré de ce côté-là). Certes, Les Indestructibles se laisse regarder. Mais je ne suis pas éclatée, loin de là. J’ai trouvé l’histoire assez longue à se mettre en place (et le film est d’ailleurs pour moi trop long tout simplement), les gags pas très drôles, la parodie ne m’a pas plus convaincue que ça, les personnages (en dehors d’Edna Mode, sorte de sosie de Chantal Thomass, même si les créateurs de Pixar se sont inspirés de la costumière Edith Head) sympathiques (en dehors du méchant car c’est un méchant justement) mais finalement très caricaturaux (et ne parviennent pas pour moi à dépasser la caricature – ce critère n’étant pas toujours quelque chose de négatif). Finalement j’ai trouvé ce film assez banal par rapport à tout ce que j’ai pu entendre. Le film a beau essayé de se montrer ambitieux, d’être certainement plus profond qu’il en a l’air, pour moi on assiste encore à une éternelle opposition (que j’ai vu sans réel plaisir – avec du plaisir, mon avis aurait sûrement été différent) entre des gentils et des méchants qui se battent.

    Site web:  https://tinalakiller.com/2016/10/30/les-indestructibles/
     Fermer Fermer
    En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer le fonctionnement du site, vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêt et réaliser des statistiques de visites