Ashtray-girl
    + Suivre ce profil
    + Laisser un message
    Mes derniers bons films
    Affiche du film Only Lovers Left Alive
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film M. Peabody et Sherman : les voyages dans le temps
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Watchmen
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Seigneurs (Les)
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Mes séries en cours
    tous les films dont je suis fan
    Affiche du film Only Lovers Left Alive
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film M. Peabody et Sherman : les voyages dans le temps
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Saveurs du palais (Les)
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Target
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Toutes les séries dont je suis fan
    Affiche du film Ally McBeal (Série)
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Broadchurch (Série)
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Elementary (Série)
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Kaamelott (Série)
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    mes dernières critiques de film
    Philipp Stölzl (à qui l'on doit, notamment, North Face & Young Goethe in Love) a su conférer à son film un aspect nerveux et proche de la réalité. On pourrait également créer un parallèle entre celui-ci et Taken, pour la relation père/fille mise en avant et/ou à rude épreuve. Car, loin d'alourdir l'intrigue, ce tandem aux ressorts d'abord poussifs puis de plus en plus complémentaires apporte un plus à l'ensemble. Et le duo Eckhart/Liberato fonctionne parfaitement, entre maladresse, crises de nerfs et réel sentiment de filiation. [...]

    Le cocktail traditionnel du thriller d'espionnage a ici sorti l'artillerie lourde et efficace, loin des clichetons pourris du genre, mais plutôt en phase avec une idée de plus en plus prisée (depuis Bourne justement) d'une action réaliste, soutenue par une intrigue alambiquée juste ce qu'il faut mais béton, et des démarcations de plus en plus floues et complexes entre "bons" et "méchants". The Expatriate est effectivement un thriller sous haute tension, qui ne laisse rien au hasard, enchaînant les coups avec une arithmétique bien rodée et ce qu'il faut de coups bas pour passionner les théoriciens du complots.

    [...] The Expatriate est un thriller d'action de (très) bonne facture, honnête, peu bavard, ne partant pas dans des délires à la Bond avec gadgets & cie, ni dans un déluge d'explosifs non plus, et assorti, pour le coup, d'une intrigue bien menée, et d'un casting discret mais efficace. L'occasion aussi de retrouver la belle Olga Kurylenko (Quantum of Solace) dans un rôle bien plus à sa mesure.

    Site web:  http://ashtray-girl-delirium-tremens.blogspot.com/2012/10/the-expatriate.html
    Affiche du film Sortilège
    Sortilège
    Par Ashtray-girl Le 04/12/2011
    Il était difficile d'attendre grand chose de l'adaptation d'un remake littéraire de la Belle & la Bête prenant pour cible la tranche estivale très convoitée des teenagers (sortie ciné en France: juillet 2011). Et, de fait, le résultat est plutôt affligeant.

    Ce n'est pas tant le fait que le film accumule les banalités à pleurer sur le concept éculé de beauté intérieure et sur la condamnation de toute vanité excessive qui dérange, non. Les clichés passent encore. Mais le plus insupportable, c'est la narration, évoquant d'avantage un quelconque portfolio de pré-ado qu'un scénario digne de ce nom. Le fil narratif, déroulé laborieusement, sans aucune fluidité, est prétexte à quelques scènes "clés" certainement chères au réalisateur, et ne se soucie guère des transitions, quasi inexistantes, des dialogues, au mieux balourds, au pire léthargiques, ou d'une quelconque crédibilité de son histoire (des gamins livrés à eux-mêmes par un père médiatisé et un autre camé, qui twittent allègrement et connaissent néanmoins Shakespeare sur le bout des doigts, faisant l'apologie du sourire ultra-bright, du brushing Elsève et de la coolitude dans toute sa splendeur). Rien ne fleure la sincérité ou la passion dans ce ramassis indigeste qui se voulait, initialement "intelligent". En réalité, ça pue la mièvrerie à plein nez, à peine émaillée ici et là par quelques (brefs) jolis tableaux, très vite oubliés.

    Et que dire de la "bête"? Alex Pettyfer, nouvelle coqueluche d'Hollywood, ne dispose que d'un petit quart d'heure pour en mettre plein la vue à toutes les minettes. Néanmoins, on reconnaitra assez justement qu'il a eu la chance de tomber sur une sorcière vengeresse à la main légère. Car en fait de monstre, elle créé au mieux un gothique dans le vent, avec percings et tatouages sans doute à outrance, mais plutôt branché au demeurant. En face, la "belle" Vanessa Hudgens joue la nana fleur bleue un brin mystérieuse et super indépendante, mais qui assure que non, malgré son teint impeccable siglé Neutrogena, elle n'est pas populaire. A d'autres. Perdus dans la tourmente, Neil Patrick Harris et Lisa Gay Hamilton suscitent quelques rares moments de drôlerie et d'émotion.

    [...]

    En bref, une relecture ratée du conte de Perrault, si cher à mon coeur, et un film qui ne brille en rien, ni par une quelconque originalité, ni par une mise en scène inspirée, ni par un jeu un tant soit peu convaincant. Deux probables explications: ou le film est vraiment raté, ou j'ai pris un sacré coup de voeux, malgré moi. Dans tous les cas: navrant.


    Site web:  http://once-again-again.over-blog.com/article-sortilege-l-amour-au-dela-des-apparences-91155046.html
    mes dernières listes de films
    + Créer une liste
    Ces films qui ont bercé nos jeunes années et qui, encore aujourd'hui, nous font retomber en enfance. Petites madeleines de Proust du 7ème art...
    On ne prend pas les mêmes, certes, mais on recommence! Votez tout au long de l'année pour les films qui vont jalonner - et marquer - VOTRE année 2011. A vos clics, et bons films!
    Ces films qui fleurent bon les aiguilles de pin, la cannelle, le vin chaud et le chocolat épicé... à (re)visionner chaque Noël (entre autres moments)
    En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer le fonctionnement du site, vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêt et réaliser des statistiques de visites